Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Accueil/Episodes/Saison 5/Episode 5.06 :
Choisissez une saison :
:
The Shrine :
The Shrine
Informations :
Titre original : The Shrine
: 23/08/2008

Les liens :

Synopsis :
McKay est atteint d'une terrible maladie : il perd peu à peu sa brillante intelligence et bientôt, il ne reste plus rien du fameux Docteur McKay.



:

Scène d'ouverture. Sur un écran indiquant " 15ème jour, 09 :36 ", nous pouvons voir Rodney, habillé d'un sweat-shirt et d'une robe de chambre, assis sur ce qui semble être une chaise roulante. Il a l'air confus, effrayé et son comportement rappelle celui d'une personne atteinte d'autisme. Jennifer Keller lui demande gentiment de commencer. Rodney lui répond sur un ton fragile et perdu qu'il ne sait plus par quoi il doit commencer. Jennifer l'encourage gentiment. Rodney se braque : il ne sait plus. Jennifer, sur le même ton gentil, lui dit ce qu'elle attend de lui, qu'il lui dise son nom. Rodney cherche visiblement à se concentrer, ne fixant pas réellement la caméra devant lui. Il donne péniblement, son nom : il est monsieur Rodney McKay. Jennifer le corrige : il est le docteur Rodney McKay. Rodney insiste, comme le ferait un enfant. Il n'est plus intelligent comme avant, or les docteurs sont intelligents, donc maintenant, il est juste un monsieur. Jennifer accepte cette explication. Rodney regarde autour de lui, l'air détaché puis il dit soudain qu'avant, il se rappelle qu'il était l'homme le plus intelligent qui soit mais plus maintenant. Jennifer lui dit que c'est justement ce qu'ils essayent de réparer mais de l'angoisse apparaît sur le visage de Rodney à cette idée. Il dit que ce n'est pas possible. Jennifer essaye de le reconcentrer sur l'interview : que doit il dire après son nom ? Mais Rodney demande soudainement où est John. Jennifer lui répond qu'il a du s'absenter pour quelques minutes mais qu'elle est là et qu'elle est son amie. En proie à une crise de panique, Rodney se met à hurler le prénom de Sheppard. Jennifer essaye de le calmer, en vain.

La vidéo est mise en pause sur ce dernier cri de Rodney appelant John. Sheppard, Woosley, Keller et Jeannie sont à l'infirmerie devant l'enregistrement vidéo de Rodney. Jeannie a l'air complètement dévastée. Elle ne comprend pas comment les choses ont pu dégénérer aussi vite. Son frère l'a contactée deux semaines plus tôt et il allait très bien, en fait, il n'a jamais été aussi prévenant. Jennifer dit que c'était juste après qu'il ait été infecté et qu'elle n'a pas reconnu les symptômes à ce moment là.

Woosley lui parle gentiment : la raison pour laquelle ils ont demandé au Daedalus de descendre Jeannie sur la première planète de Pégase dotée d'une Porte, est due à l'incroyable vitesse à laquelle l'état de santé de son frère se détériore. Il veut qu'elle puisse lui faire ses adieux.

Générique

Salle d'observation d'une salle d'isolement. John, Woosley et Jeannie observent Jennifer qui discute avec Rodney placé en chambre d'isolement. Jennifer prépare Rodney à la visite de sa soeur et Jeannie elle-même reconnaît qu'elle a besoin de se composer un visage avant de descendre voir son frère. Toujours sous le choc de la nouvelle, elle ne comprend pas ce qui s'est passé et veut des explications. John lui dit qu'ils ont rencontré un petit problème lors de leur dernière mission.

Flashback. Woosley se trouve sur le balcon qui surplombe la salle d'embarquement et regarde l'équipe de Sheppard partir. Il demande à John de rappeler au docteur Nichols qu'il est en retard de plus d'1 heure pour faire son rapport. Sheppard demande s'il doit aussi lui donner une bonne fessée (ce qui ne fait pas rire Woosley qui réitère son ordre). Teyla est inquiète pour l'équipe de Nichols mais Sheppard pense que ce dernier est tout simplement fatigué de devoir revenir à la Porte pour présenter son rapport toutes les 6 heures comme l'a ordonné Woosley (leur camp est à 30 mn de marche de la porte). Mckay pense que ça lui fera une bonne lecçon, ce Nichols est si " arrogant " (ce qui nous vaut bien évidemment quelques regards amusés du reste de l'équipe).

La porte des étoiles se ferme derrière nos héros. Woosley entame une étrange discussion avec Amélia (la jeune femme responsable du DHD). Il lui dit qu'il va prendre un rapide petit déjeuner avant que Nichols ne viennent, fatalement, faire son rapport il a le temps puis il s'arrête net, se rendant compte que la jeune femme n'en a rien à faire. Soudain, la porte s'active. Il s'agit de Sheppard qui a une mauvaise nouvelle ; la plaine dans laquelle se trouve la porte est complètement inondée ! Il faut donc maintenir le bouclier en place sinon toute la salle d'embarquement se retrouvera sous l'eau.

Quelques minutes plus tard, un jumper se positionne devant la porte pour porter secours à toute l'équipe mais la Porte ne se referme pas.

De l'autre côté de la Porte, il fait nuit et nos héros se tiennent en équilibre précaire sur la Porte. McKay explique que la pression de l'eau empêche qu'elle ne se referme et qu'il leur faudra donc attendre les fameuses 38 minutes. Il semble être celui le plus mal en point, les autres étant seulement trempés. Ronon lui dit que parler laisse tout l'air chaud de son corps s'échapper. Rodney est persuadé être plus mouillé qu'eux. Ce à quoi John répond (sur un ton sarcastique) qu'il est lui juste un peu " humide " après avoir plongé pour composer le DHD.

Teyla se fait du souci pour l'équipe de Nichols et Sheppard essaye de les contacter par radio, en vain. Rodney annonce tout haut ce que tout le monde pense tout bas : ils sont certainement tous morts, noyés. L'équipe étudiait les effets du réchauffement climatique de la planète et leur camp se trouvait situé près d'un glacier, ce dernier a sans doute lâché, ce qui explique que l'eau soit glaciale. Teyla visiblement inquiète porte la main au front de Rodney (qui dit avoir chaud et trembler de froid simultanément). Il a de la fièvre. Il couvait sans doute quelque chose avant même de partir en mission (ce à quoi il répond, en bon hypocondriaque, que de toute manière, il couve toujours quelque chose).

Il reste une trentaine de minutes avant que le Jumper ne puisse passer mais il faudra sans doute attendre toute la nuit pour qu'ils puissent ensuite revenir sur Atlantis, le niveau de l'eau baissant lentement.

Plus tard, la Porte s'ouvre et toute l'équipe (qui s'est changée pour des vêtements secs) se précipite : Ronon porte un Rodney inconscient dans ses bras. Jennifer qui les attendait avec une équipe médicale demande depuis combien de temps il est dans cet état. Il s'est endormi dans le Jumper il y maintenant neuf heures de cela et depuis, pas moyen de le réveiller lui apprend Teyla. Jennifer leur demande de venir immédiatement passer leur check-up à l'infirmerie (Ronon grogne mais s'y plie néanmoins).

Woosley considère que ce qui est arrivé valide sa proposition de faire passer un MALP par la Porte avant toute mission (ce qui ne plaît guère à John). Il demande ensuite à Sheppard pourquoi ils ne sont pas revenus en Jumper. John espère toujours retrouver une partie de l'équipe de Nichols en vie, il prendra d'ailleurs part aux recherches dès qu'il aura vérifié que Rodney va bien.

Infirmerie. Jennifer et Teyla sont au chevet de Rodney qui est réveillé et allongé sur un lit. John demande de ses nouvelles. Jennifer est satisfaite du résultat : pas d'hypothermie et plus de fièvre et les scanners ne montrent rien d'anormal. Rodney demande aux membres de son équipe s'ils vont bien (ce qui nous vaut d'autres borborygmes de la part de Ronon). Rodney explique qu'il n'avait pas beaucoup dormi la nuit précédente et qu'il a sauté le petit déjeuner ce qui explique, selon lui, qu'il soit resté inconscient. John lui annonce que Woosley veut désormais envoyer un MALP en reconnaissance avant chaque mission. Rodney admet que ça va rapidement être pénible puis, tout sourire, il demande à Jennifer s'il peut quitter l'infirmerie vu qu'il va bien. Elle lui répond qu'elle tient à le garder quelque temps en observation et que de toute manière, elle a déjà commandé son dîner. Rodney, toujours de bonne humeur réplique dans ce cas elle peut l'observer manger car il est affamé. A cette affirmation très mackeyenne, John sourit, donne une petite caresse amicale sur la jambe de Rodney et sort. Rodney salue avec entrain Teyla et John.

Fin du flashback. Jennifer est toujours agenouillée auprès de Rodney. Elle demande à Rodney s'il est prêt, il acquiesce timidement. Jennifer lui sourit, se lève et se rend près du communicateur tout en regardant Woosley, John et Jeannie qui les observent. Elle dit à Jeannie que son frère est prêt. Jeannie panique et demande à John ce qu'elle doit dire. Ce dernier, un air dévasté sur le visage, lui répond que cela n'a aucune importance. Jeannie descend dans la salle d'isolement.

Rodney semble être dans son petit monde. Jeannie hésite un moment à l'entrée puis, déterminée, installe une chaise devant le fauteuil de Rodney et s'assoit. Elle l'appelle par son prénom : Meredith. Il la reconnaît et reconnaît aussi son vrai prénom. Jeannie, au bord des larmes, lui dit qu'il a raison c'est bien son vrai prénom mais qu'il ne l'a jamais beaucoup aimé. Rodney bégaye : non, car c'est un prénom de fille. Jeannie rit à cette affirmation tout en essayant de retenir ses larmes. Elle lui dit que c'est pour ça qu'il préfère être appelé Rodney. Le prénom est un déclic et Rodney se met à le répéter puis il regarde Jeannie qui pleure, surpris. Il lui demande si elle pleure à cause de lui ? Jeannie lui répond qu'elle pleure parce qu'il lui manque. Rodney répond que c'est parce qu'il est son frère et puis, soudainement, la voix teintée d'angoisse, il lui annonce qu'il est malade. Jeannie prend ses mains dans les siennes et lui dit qu'elle sait mais que tout va bien aller, qu'elle est là maintenant. Rodney la fixe, confus. Elle relâche ses mains pour essuyer ses larmes puis prend à nouveau les mains de Rodney et lui dit qu'elle doit sortir quelques minutes mais qu'elle va revenir très vite (elle l'appelle sweetie).

Sortie en trombe et en pleurs de la salle d'isolement, Jeannie tombe (littéralement) dans les bras de Ronon. Elle essaye de se dégager de son étreinte et puis finalement déverse son chagrin. Elle lui dit qu'elle a juste besoin de quelques minutes avant de retourner voir Rodney. Ronon lui répond qu'il comprend ce qu'elle ressent. Jeannie voudrait pouvoir dire au revoir à Rodney mais c'est comme si il était déjà parti.

Ronon lui dit alors qu'il y a un moyen pour que Rodney puisse faire dignement ses adieux à ceux qu'ils aiment. Jeannie ne comprend pas : si un tel endroit existe, pourquoi n'y ont-ils pas emmené Rodney ? Ronon lui avoue que cela peut être dangereux mais il est prêt à risquer sa vie pour Rodney si Jeannie y est prête aussi.

Vue d'un enregistrement vidéo indiquant jour 6, 21 :16. Rodney est assis devant la caméra dans son uniforme de scientifique d'Atlantis. Il sourit. On entend la voix de Jennifer. Elle demande si Rodney est prêt. Ce dernier réplique en demandant qui a eu l'idée de ses enregistrements qu'il lui présente sa plainte. Il semble en pleine possession de ses moyens mais sa voix a un côté très détendue, presque guilleret, trop pour être tout à fait notre Rodney McKay. Jennifer lui rappelle que c'était son idée, de manière à déterminer à quelle vitesse son état se détériorait. Oh, dans ce cas, plainte enregistrée ! chantonne Rodney. Puis il lui demande si la première chose qu'il doit dire est relative à son identité ? Jennifer lui confirme que oui. Rodney blague sur le fait que " hey, il se rappelle de quelque chose ! ". Jennifer rit puis Rodney fixe la caméra et passe aux fameuses questions/réponses ses qu'il récite calmement. Son nom est Rodney McKay, chef du département scientifique et de la ... quelque chose, sur Atlantis qui se trouve...on le voit se concentrer une minute puis il se met à rire un peu tristement et secoue la tête, exaspéré. Il trouve enfin la réponse : Pégase. Son sourire a disparu. Jennifer le rassure, ce n'est pas trop mal. Soudain, Rodney change de sujet. Il a quelque chose à dire à Jennifer tant qu'il s'en rappelle ...

C'est à ce moment que Jeannie entre dans l'infirmerie. Nous voyons Jennifer, un chouia gênée, éteindre l'écran sur lequel elle se passait l'enregistrement de Rodney.

Jeannie voudrait en savoir un peu plus sur l'infection dont souffre son frère. Jennifer lui montre les résultats du scan du cerveau de Rodney. On y voit une masse noire à l'arrière du cerveau, de fines tentacules en partent et se déploient dans différentes partie du cerveau de Rodney. Il s'agit d'un parasite qui résiste à tous les traitements que Jennifer a essayé et qui est désormais trop gros pour être chirurgicalement enlevé sans risque. La mise en stase du patient n'en stoppe pas la progression. Rodney a sans doute été infecté lors de son séjour sur la planète où la Porte était sous l'eau (d'ailleurs, on voit ledit parasite dans l'eau, regardez bien !). Rodney souffrait déjà d'une légère infection et comme il est resté longtemps dans une eau glacée, sa résistance était moindre ce qui expliquerait qu'il ait été le seul infecté. Cette infection est fréquente chez les personnes âgées de la Galaxie de Pégase, plus fragiles, ce qui soutient cette hypothèse.

Jennifer explique à Jeannie que le parasite ne détruit pas les cellules qu'il infecte mais les rend tout simplement " dormantes ". A terme, la personne infectée perd le contrôle de la parole, sa mémoire, mais aussi ses capacités motrices, etc.

Jeannie dit à Jennifer que Ronon appelle cette maladie celle de " la seconde enfance ". Jennifer se raidit immédiatement lorsqu'elle apprend que Jeannie a parlé à Ronon. Jeannie lui demande pourquoi elle lui a dit ne pas avoir reconnu les symptômes de cette fameuse maladie à temps ? Jennifer lui avoue que Rodney " montrait " déjà les dits symptômes dès son retour de mission.

Flashback. Rodney est assis à l'infirmerie et dévore le repas que Jennifer lui a commandé. Cette dernière s'approche de lui et lui demande comment il va. Rodney lui sourit et lui propose sa salade de fruits. Jennifer refuse arguant que manger le contenu du plateau de ses patients n'est pas très éthique. Rodney la taquine : qu'elle prenne cela comme un rancard après tout, ils ont déjà partagé une bière (épisode 416, Trio). Jennifer sourit, s'assoit sur le bord du lit et prend la salade de fruits. Rodney lui avoue qu'il avait rêvé mieux comme premier dîner. Jennifer lui demande si c'est une demande officielle ? Rodney répond que oui, seulement si elle accepte. Jennifer sourit et mange la salade de fruits.

Fin du flashback. Jennifer avoue à Jeannie que si elle n'avait été sous le charme de cette nouvelle version du Docteur Rodney McKay, elle aurait sans aucun doute pu opérer, le parasite aurait été plus petit et les risques plus faibles. Cependant, elle n'a pas perdu espoir de trouver une solution. Jeannie pense à la solution proposée par Ronon : offrir à Rodney une dernière chance de dire adieu et elle dit qu'elle sait que c'est le refus de Jennifer qui explique qu'ils n'y soient pas encore allés.

Flashback. Dans le bureau de Woosley, Ronon explique que sur Talus, une planète qui a été occupée autrefois par les Anciens, se trouve un sanctuaire pour les personnes atteintes de la même infection que Rodney. L'endroit est à 6 heures de la Porte des Etoiles mais moitié moins en Jumper. C'est dans cet endroit qu'il a pu dire adieu à son grand père lorsqu'il n'était âgé que de 6 ans. Le problème, c'est que lors de la guerre avec les Réplicateurs, les wraiths ont établi un avant poste sur cette planète. Ronon précise que ce genre de chose ne les a jamais arrêtées dans le passé. Non, le vrai problème comme le comprend Teyla c'est que ni Woosley ni Sheppard ne croit en la vertu thérapeutique de ce fameux sanctuaire.

En effet, Woosley ne croit pas en la magie de ce sanctuaire caché derrière une chute d'eau et Ronon, calme mais grognon, lui dit qu'il n'a jamais dit que l'endroit était magique. Teyla interfère en faveur de son ami : cet endroit est aussi connu des athosiens, il offre une journée à la victime de l'infection pour faire ses adieux puis ... une mort rapide. Woosley n'y croit toujours pas, après tout, Ronon n'avait que 6 ans à l'époque (d'ailleurs, il est aussi surpris d'apprendre qu'à cet âge là, le grand père de Ronon l'avait déjà initié aux règles de la chasse).

Ronon précise que le sanctuaire n'apporte pas de remède miracle, juste une dernière chance de dire adieu et de partir dignement, comme ce fut le cas pour son grand père qui put embrasser pour une dernière fois sa femme et partager un repas avec ceux qu'ils aimait avant de mourir avec honneur. En allant là-bas, ils peuvent faire la même chose pour Rodney.

Woosley n'y croit toujours pas et compare la situation de Ronon, alors un enfant, avec ce qu'il a vécu avec son propre père atteint d'Alzheimer, juste un flash de souvenir, rien d'autre. Ronon insiste et s'énerve. Il dit qu'il doit ça à Rodney et accepte de l'emmener sur Talus. Teyla elle aussi souhaite rendre ce dernier hommage à Rodney. Sheppard finit par accepter lui aussi mais précise qu'il leur faudrait un plan. Seule Jennifer est contre : elle ne donnera son accord que si Rodney donne le sien.

Salle d'isolement. Rodney est en chemise d'hôpital et est assis sur son lit, les yeux dans le vague. Jennifer entre et lui sourit. Elle lui annonce qu'il a des visiteurs, Teyla, Ronon et John. Rodney lance un bruyant et joyeux " Ronon Dex " en voyant le sétidien. Maladroitement, et en passant sous silence le danger encouru, Ronon et Teyla expliquent à Rodney qu'ils veulent l'emmener dans un endroit où il redeviendra comme avant qu'il ne tombe malade. John s'avance et le visage de Rodney s'éclaire lorsqu'il reconnaît son ami et il lui sourit en le saluant avec un " hey John ! ". John lui dit qu'il ignore si cela va bien se passer mais qu'ils voudraient vraiment essayer, Rodney répond timidement par un " Ok ".

John est ravi mais Jennifer intervient. Elle explique à Rodney que la planète où ils veulent le conduire est entre les mains des wraiths, que cela sera donc très dangereux non seulement pour lui mais aussi pour ses amis. Elle explique que Rodney redeviendra normal pour une journée et qu'après, ce sera fini, pour elle c'est plus une torture qu'un cadeau.

Rodney ne comprend visiblement pas ce dont il est question. Il se met à marmonner et à réciter une série de chiffre : 14159 puis hésite et reprend 262.

Jennifer a tranché : Rodney est incapable de prendre les décisions relatives à sa santé et en temps que médecin, c'est son rôle de prendre le relais en la matière. Elle refuse de le laisser partir sur Talus. Elle va continuer à chercher une solution à l'infection dont souffre Rodney, elle ne baissera pas les bras (alors que John, Teyla et Ronon quitte la salle d'isolement, désappointés, nous voyons Jennifer caresser avec tendresse les cheveux de Rodney).

Fin du flash-back. Jeannie demande à Jennifer si elle cherche toujours. Jennifer lui répond que oui car le parasite ne détruit pas les cellules mais Jeannie lui dit qu'elle ne dispose plus d'assez de temps, il ne reste plus que quelques jours à Rodney. Etant sa soeur, elle décide qu'ils d'aller Talus.

Vue d'un enregistrement vidéo indiquant jour 01, 17 :12. Rodney est en uniforme. Il plaisante avec Jennifer sur le fait qu'elle devrait dire " action ! " pour lancer l'enregistrement puis il récite les questions/réponses. Son nom est docteur Rodney McKay, chef du département scientifique et de la Recherche sur Atlantis, galaxie de Pégase. L'objet de l'enregistrement et de fournir des données de base sur la détérioration de son état suite à (on le voit chercher un moment ses mots, puis il se reprend et sourit à la caméra) ses pertes de mémoires. Il glousse de manière très peu mckayenne, et précise que ce test consistera à réciter des faits qu'il connaît par coeur comme par exemple le nombre Pi sur douze chiffres après la virgule, à savoir 3,1415926535 ...

Retour au présent. Accompagnés de deux marines, Sheppard, Ronon et Teyla rejoignent le Jumper (Woosley leur demande de présenter ses adieux à Rodney). Dans le jumper, Jeannie serre Rodney, habillé d'une veste en cuir, contre lui. Jennifer est à leur côté (ce qui surprend Ronon qui lui lance un venimeux " je croyais que vous n'y croyiez pas ? Ce à quoi la jeune femme répond du tac au tac " et alors, croire est un pré requis ? " encore heureux, Jeannie la remercie d'être là).

Sheppard prévient que leur arrivée va être un peu " chaude ", puis il demande à ce que le MALP soit envoyé par la Porte. Nous voyons deux vaisseaux ruche situés à plusieurs km de la Porte mais assez proches pour qu'ils aient détecté le MALP et lui tirent dessus. Le MALP déploie ensuite un écran de fumée laissant le temps au Jumper de filer entre les deux vaisseaux et de rejoindre la vallée où se trouve le sanctuaire.

Talus. Dans le Jumper, John examine le HUD, pendant qu'il pilote, un souvenir lui revient à l'esprit ...

Flashback. Rodney en sweat et bas de pj, hurle le prénom de Sheppard en arpentant les couloirs d'Atlantis. Il arrive devant les quartiers de john et frappe sur les portes en criant son nom. John se lève précipitamment (il porte un adorable teeshirt avec un panda version tête de mort !) et lui ouvre. Rodney entre et le prend presque dans ses bras ! Il est complètement terrifié : il s'est réveillé et il n'y avait plus personne avec lui. John s'excuse. Rodney lui avoue, au bord des larmes, qu'il a peur, il se sent partir mais il ne peut rien faire. John le rassure : il est encore là, il est encore Rodney McKay. Ca calme un peu Rodney. John lui propose d'aller boire quelques bières sur l'un des pontons d'Atlantis. Rodney ne se rappelle plus s'il aime boire de la bière mais John lui assure que oui. Il ouvre son mini réfrigérateur, prend un paquet de six canettes, attrape une chemise en flanelle et sa veste en cuir qu'il lance à Rodney et ils se retrouvent tous les deux sur le ponton.

La Cité brille de mille feux. Les deux hommes sont assis sur un ponton éloigné des quartiers habités d'Atlantis. Rodney a mis la veste en cuir de John et John a passé sa chemise en flanelle (façon bûcheron, gah !). Ils en sont à leur seconde bière. Rodney s'excuse d'avoir tapé sur la porte des quartiers de John. Il se sent un peu ridicule. John lui dit qu'il n'y a rien de ridicule dans sa réaction. Rodney fixe l'océan et dit à John, qu'il essaye désespérément de se rappeler du prénom de la fille de Jeannie. John lui dit qu'elle s'appelle Betty. Rodney fronce les sourcils. Il est persuadé que ce n'est pas ça. John lui dit qu'il a raison, c'est Madison. Au moins, Rodney se rappelle de ce qui est faux. Un talent trop souvent ignoré, réplique Rodney en souriant. Pour John, c'est le signe que Rodney n'est pas aussi perdu qu'il le croit. Rodney sait que c'est faux. Il a déjà oublié plus que ce que la majorité des gens peuvent apprendre dans leur vie ! Il réfléchit un moment et conclue que cela fait de lui quelqu'un de plutôt arrogant. Ce qui une fois de plus donne raison à Sheppard : Rodney est toujours là.

Malheureusement, ce n'est pas tout à fait vrai. Rodney travaillait avec Zelenka sur un projet qui était apparemment une de ses idées mais il a été incapable de l'aider. Jennifer l'a prévenu, les choses vont empirer d'heure en heure. Dans quelques jours, il ne se rappellera même plus de son nom. Et c'est pour ça qu'il veut faire ses adieux à John pendant qu'il en est encore capable. Cette annonce lui vaut une superbe réaction de déni de la part de John. Il refuse de dire adieu (" You're stuck with me, Rodney. Just accept it ! " lui dit John). Rodney capitule puis, taquin, il se tourne vers John et lui dit " vous êtes un bon ami ... Arthur. " John le regarde un moment surpris puis les deux amis éclatent de rire.

Fin du flashback. Dans le Jumper, John sourit au souvenir de cette scène.

Toute l'équipe arpente une falaise plutôt abrupte (Teyla et Jeannie aident Rodney) et arrivent près d'une immense chute d'eau : derrière se trouve le sanctuaire de Talus. Rodney a peur, est fatigué et ne comprend pas ce qu'ils font là. Son état ne s'arrange pas une fois arrivé au sanctuaire, aidé par Ronon et John, il pleure doucement et gémit. John essaye de le divertir en lui montrant combien la chute d'eau est cool mais, comme le ferait un enfant, Rodney lui répond que non.

Jennifer arpente la grotte dans laquelle ils sont avec un scanner. Elle capte une signature énergétique inconnue. Teyla quant a elle examine le pilier central de la grotte, clairement édifié par des mains humaines. Il y a des dessins sur la partie la plus polie du pilier. De son côté, John essaye toujours de calmer Rodney qui veut rentrer " à la maison ".

Teyla a une idée : peut-être que Rodney devrait se tenir devant le pilier pour que les effets du sanctuaire se manifeste ? Jennifer hésite : c'est en effet du pilier qu'émane la source d'énergie. John pousse néanmoins gentiment Rodney vers la colonne. Rodney porte les mains à sa tête et se met soudainement à hurler puis il est silencieux et lève les yeux vers ceux qui l'entoure. Il regarde sa soeur et l'appelle par son prénom. Jeannie lui répond qu'elle est là comme elle le ferait avec un enfant et Rodney lui répond, sur un ton sec " oui, je vois ça ! " ce qui fait exulter John qui s'exclame " il est de retour ! ".

Vue d'un enregistrement vidéo indiquant jour 10, 13 :40. Rodney est en tee shirt noir et est assis devant la caméra, l'air exaspéré. Il se présente : Rodney McKay. Chef du département scientifique ... il hésite mais finit par trouver la suite : et de la recherche, mais frustré de la difficulté qu'il a à se rappeler, il se lèvre brusquement et se met à jurer. Jennifer l'assure que tout va bien. Il y a une coupure dans l'enregistrement de quelques minutes puis on voit à nouveau Rodney assis devant la caméra. Cette fois, il y a de la peine et de l'angoisse sur son visage. Il prononce deux mots : Atlantis et Pégase puis on le voit essayer de se souvenir de Pi. Il ne va pas plus loin que 3,14. Jennifer lui propose d'arrêter là. Il ne lui répond pas. Il lui dit qu'à chaque fois qu'il ferme les yeux, il voit le visage d'une femme, une femme de son passé. Il pense que c'est sa mère. Elle lui parle mais il ne reconnaît pas les mots. Il est au bord des larmes.

Talus. Rodney fait les cents pas dans la grotte. Il se sent mieux mais Jennifer lui dit que ce n'est pas vraiment le cas. Jeannie lui explique qu'ils sont venus ici pour avoir une chance de lui dire adieu. John lui demande de quoi il se souvient et Rodney lui répond, en colère, fort bien se souvenir de lui ne voulant pas qu'il lui fasse ses adieux ! Rodney fulmine lorsqu'il comprend qu'il n'en a que pour une journée avant de mourir : ils ne peuvent rester en raison de la présence des wraiths et ils ont identifié les radiations comme étant des radiations ionisantes et donc dangereuses. Rodney emploie le même terme que Jennifer et qualifie cet acte, de torture. Il demande d'ailleurs au médecin comment elle a pu les laisser faire ça. Rodney se calme un peu lorsqu'il prend conscience des mines désolées de ses amis. Il finit par leur demander ce qu'ils pensaient faire. John lui dit qu'ils avaient prévu un festin ; celui du condamné à mort rétorque Rodney, sarcastique. John pense que cela plutôt mieux avec le côté Messie de Rodney.

Alors que tous les autres préparent le dit festin, Jeannie se retrouve seule avec Rodney et lui demande de ne pas être fâchée contre elle. Rodney regarde Jennifer et répond qu'il n'aurait pas choisi d'autres personnes pour passer son dernier jour soudain, il demande à Keller ce qu'elle a. En effet, on la sent troublée.

Jennifer explique qu'elle ne pensait pas cette histoire de sanctuaire marcherait et elle souhaite comprendre pourquoi, elle examine donc les fameuses radiations émises par le pylône. Rodney lui demande de lui passer le scanner. D'après lui, il s'agit d'une source d'énergie inconnue, certainement créée par les Anciens pour faire fonctionner l'endroit où ils sont, mais bien entendu, il est désormais impossible de dire de quoi il retourne. Rodney capte des piques d'énergie. Ronon l'appelle pour venir manger et s'amuser avec eux. Rodney lui rétorque qu'il est présentement en train de s'amuser (mais il peut quand même lui mettre de côté un peu de jambon).

Jennifer prend le scanner des mains de Rodney et le tire vers la sortie de la grotte. Lorsqu'il lui demande où ils vont, Jennifer lui répond qu'elle espère que c'est sur Atlantis. Le moment où ils quittent la grotte, Rodney se met à hurler et porte les mains à sa tête. John se précipitent et aident à le ramener, à moitié conscient, dans la grotte.

Jennifer s'excuse. Jeannie lui demande pourquoi elle a fait ça. Jennifer explique qu'elle voulait savoir si le parasite allait étendre ses tentacules rapidement dans le cerveau de Rodney une fois éloigné de la source de radiations. Apparemment, il semble que c'est le cas, ce qui signifie que s'il sort de la grotte, Rodney mourra très rapidement.

Jennifer pense en effet que la raison pour laquelle les personnes atteintes de cette infection vont mieux une fois dans le sanctuaire est du au fait que le parasite se rétracte pour se protéger des radiations. Les gens se sentent mieux rapidement mais doivent aussi quitter le sanctuaire au boute de 24 h en raison des effets des radiations : ils meurent dès que le parasite s'étend dans tous le cerveau ce qui doit être le cas peu de temps après qu'ils quittent le sanctuaire. Elle doit opérer maintenant si elle veut sauver Rodney.

Rodney est plus calme et est assis par terre avec Teyla et Ronon auprès de lui. John demande à Jennifer de quoi elle a besoin pour opérer. Elle lui dit qu'elle doit retourner sur Atlantis pour amener son matériel. Le problème, c'est qu'en raison de la présence des wraiths ils ne peuvent demander à un autre jumper de venir. Ils vont devoir se débrouiller autrement ...

John et Jennifer arrivent tous les deux au Jumper. John fouille le petit vaisseau atlante et en sort une boite : elle contient une perceuse. Il propose que Jeannie modifie un détecteur de signe de vie pour remplacer un scanner.

Bien entendu, une fois revenus et une fois leur idée exposée, Rodney fait clairement entendre son mécontentement : pas question qu'on s'amuse avec son crâne comme un bricoleur le dimanche dans son garage ! Mais Jennifer lui dit qu'elle peut opérer et Jeannie dit qu'elle peut modifier le lecteur de signes de vie et Rodney capitule (non sans avoir essayé de grignoter un peu du jambon qu'il a demandé à Ronon de mettre de côté, ce que John lui interdit : " on doit rester à jeun avant une opération ").

Vue d'un enregistrement vidéo indiquant jour 18, 11 :33. Rodney est en teeshirt et en robe de chambre. Il a des larmes dans les yeux, et dit timidement adieu à chacun, en faisant un petit geste de la main. Il commence par Jeannie (à qui il dit regretter d'avoir été méchant parfois), puis Teyla, Ronon Dex et enfin John.

Talus. Rodney est inconscient et est allongé sur un lit fait de bric et de broc. John joue les infirmiers pour Jennifer (il tient deux compresses sur le front de Rodney) qui a étalé son matériel sur une caisse et lui explique ce qu'elle va faire. Elle va faire plusieurs entailles pour préparer le site puis trépaner. Le détecteur est près d'elle. Jeannie observe en pleurant et finit par détourner les yeux. Jennifer utilise la perceuse pour trépaner Rodney qui se met à convulser. Sur le détecteur, on peut voir le parasite bouger.

Jennifer pense que le parasite veut sortir pour se protéger des radiations, ce qui est une aubaine pour eux. Elle demande à Ronon de sortir son arme et de se tenir prêt. Il lui obéit.

Le parasite, en forme d'étoile, sort en effet par le trou que Jennifer vient de faire. Elle termine de l'extirper avec une paire de ciseau chirurgical et lance ciseau et parasite à terre. Ronon tire et le tue. Ils peuvent rentrer à la maison.

Infirmerie. Rodney dort et Jeannie somnole, un gobelet à la main, à ses côtés. Elle est rejointe par Jennifer. Celle-ci lui dit que Rodney ne devrait pas se réveiller tout de suite, il aime bien dormir, ce à quoi Jeannie répond que c'était encore pire lorsqu'il était ado et bien entendu, Rodney marmonne que personne ne pourrait dormir avec le bruit que font les deux femmes ! Jeannie lui demande s'il est vraiment là, il lui sourit. Jennifer lui demande s'il a faim. Rodney lui fait comprendre que oui. Jeannie arrange les draps autour de son frère et Jennifer les laisse tous les deux.

Vue d'un enregistrement vidéo indiquant jour 06, 22 :14. Rodney est en uniforme. Il est assis devant la caméra et regarde Jennifer. Il a quelque chose à lui dire, quelque chose d'important, avant qu'il oublie. Il l'aime. Et cela fait déjà un bon moment que c'est le cas.

Dans son bureau, Jennifer se passe l'enregistrement, les yeux brillants. Elle sourit.


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong