Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Accueil/Fanfics/Remords (chap 1)
Informations :
Auteur : Emma
: 01/02/2006
Note : 9
Nombre de votes : 1


Histoire :
Remords

Résumé : Après leur retour de la planète où ils étaient " prisonniers " avec un Wraith. MacKay se sent coupable de la mort de Gall.

Genre : " Début " de slash MacShep

Note de l'auteur : La fic se situe après l'épisode 1.12 : " Duel/The defiant one ". Les phrases entre guillements indique des pensées.


Cela faisait plusieurs heures qu'ils étaient rentrés de...il ne se souvenait même plus du nom de la planète. Il revoyait encore devant lui le corps de Gall. Il se tourna une énième fois dans son lit. A chaque fois qu'il fermait les yeux, il ne pouvait s'empêcher de revoir le scientifique, l'arme encore fumante dans la main. Il rouvrit les yeux et tendit la main vers son réveil. Il indiquait 1h26 du matin. Il décida de se lever, il était clair qu'il ne pourrait pas dormir. Il songea à aller voir Beckett pour qu'il lui donne un somnifère mais se ravisa. Il se leva, enfila un pantalon et sortit de sa chambre. Il ne savait pas très bien où il allait mais il s'en fichait, il voulait changer d'air. Au bout de plusieurs minutes, ses pas le menèrent finalement vers un des balcons. Il ouvrit la porte et sortit. Il grimaça quand ses pieds sentirent le froid du sol mais il continua quand même à marcher vers la balustrade. Il porta son regard sur l'horizon. Bien qu'il fasse assez noir, on pouvait distinguer l'écume laissée par la mer sur les parois de la Cité. Rodney ferma les yeux et huma l'air. Il se sentait bien, il sortait rarement hors de son laboratoire. Quant il sortait, c'était soit pour les missions, soit pour aller manger. Il reprit une inspiration. Il garda les yeux fermés, il ne les ouvrit que quand il entendit une voix familière derrière lui...

Bien que Carson le lui ait interdit, il était sortit discrètement de l'infirmerie. Sa poitrine lui faisait mal mais il continuait de marcher d'un pas assuré vers ses quartiers. Il voulait se changer, la tenue que lui avait donné Carson n'était pas des plus jolie, et puis il se sentait serré à l'intérieur. Après s'être changé, il ressortit de ses quartiers. Il voulait aller prendre l'air comme il le faisait après chaque mission. Il entra dans le balcon situé prés de ses quartiers et se dirigea vers la balustrade, le soleil était presque couché. Il restait des traces de son passage dans le ciel. Après quelques minutes de ce spectacle, il entendit la porte s'ouvrir. S'attendant à voir débarquer un Beckett en furie il se recula contre la paroi et resta là sans faire de bruit. Comme il faisait assez sombre, Sheppard ne put reconnaître au premier coup d'œil la personne qui venait d'entrer. Cette dernière se dirigea vers la balustrade et s'y accouda. Manifestement, ce n'était pas Beckett. Sheppard attendit quelques minutes puis s'avança vers la personne accoudée...

John (surpris) : MacKay ?

Ce dernier se retourna, son visage exprimait l'étonnement.

Rodney : Major ? Mais qu'est ce que ?
John : Je pourrais vous retourner la question.
Rodney (balbutiant) : Je...heu...je prenais l'air, rien de plus. Et vous ?
John : Pareil...

Rodney se rendit compte alors que Sheppard n'était pas à l'infirmerie comme le lui avait " ordonné " Beckett.

Rodney : Major ! Vous devriez être à l'infirmerie !
John : Oui je sais...
Rodney : Carson va vous arracher la tête quand il verra que vous n'êtes plus dans votre lit !
John : Je sais, Rodney...

Rodney allait recommencer une phrase mais Sheppard, plus qu'énervé par les tirades de Rodney posa sa main sur ses lèvres pour le faire taire. Ce geste eut l'effet escompté, Rodney se tut immédiatement. Réalisant ce qu'il venait de se passer, John retira vivement sa main. Il se sentait idiot sans vraiment savoir pourquoi.

John (gêné) : Je...je ne sais pas ce qu'il m'a prit, excusez moi Rodney...
Rodney : Ce...ce n'est pas grave, ce doit être la fatigue...

Le major acquiesça.

John : Oui, vous devez avoir raison. Je vais retourner à l'infirmerie.

Il dit au revoir a scientifique puis sortit et alla en direction de l'infirmerie. Durant le chemin, il ne pouvait empêcher son esprit de gamberger à propos de ce qu'il s'était passé. Pourquoi ? Pourquoi il avait fait ça ? Il n'avait pas vraiment réfléchit, ça avait été impulsif...Il arriva à l'infirmerie. Carson l'attendait devant la porte, les bras croisés. Il s'arrêta, tentant de préparer une excuse valable.

John : Carson je...
Carson : Je peux savoir où vous étiez ?

Sa voix paraissait calme, mais son attitude trahissait la colère qui l'habitait.

"Ouh là, mauvais signe..."

Carson : Alors ?
John : J'étais...au balcon, je prenais l'air.
Carson : Vous preniez l'air ?

Sa voix était toujours calme, mais Sheppard savait que Carson allait exploser et dans pas longtemps. En effet, il ne se fit pas prier.

Carson : Môssieur souffre d'une plaie par balle, d'une côte fracturée et d'une multitude de bleus mais non, il n'écoute pas ce que lui dit son docteur, il sort de l'infirmerie pour prendre l'air !

Il avait dit ces derniers mots sur un ton assez élevé.

John : Je suis désolé Car...

Le docteur lui coupa la parole.

Carson : C'est la dernière fois que vous me faites ça major, si vous retentez l'expérience je vous jure que vous vous souviendrez de vos prochains check up. C'est bien clair ?

John hocha la tête. Carson décroisa les bras et lui sourit.

Carson : Après vous major.

Il l'invita d'un geste du bras à entrer dans l'infirmerie. John lui envoya un timide sourire. Il entra dans l'infirmerie et se recoucha dans son lit. Carson lui souhaita bonne nuit puis alla vaquer à ses occupations.

Rodney était toujours sur le balcon, tentant d'analyser ce qu'il venait de se produire. John avait été gêné. C'était bien la première fois que le scientifique le voyait réagir comme ça. Mais Rodney n'était pas en reste non plus, il revoyait la scène dans son esprit : Sheppard posant sa main sur ses lèvres...Rodney ferma les yeux à moitié...Ses doigts sur ses lèvres...c'était tellement...Rodney rouvrit les yeux. Il se demandait ce qu'il lui arrivait, pourquoi il pensait cela. Probablement la fatigue, oui, c'était ça : il était fatigué, et puis la journée n'avait pas été des plus facile. Il secoua la tête et prit le chemin de ses quartiers. Il entra à l'intérieur. Tout irait mieux après une bonne nuit de sommeil. Rodney répéta la phrase pour s'en persuader. Il se coucha et ferma les yeux, mais ce n'était plus le corps de Gall qu'il avait devant les yeux, c'était celui de quelqu'un d'autre...
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong