Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Accueil/Fanfics/La folie
Informations :
Auteur : Johnelizabeth
: 30/04/2006
Note : 8
Nombre de votes : 1


Histoire :
Elizabeth trouvait que la cité était de plus en plus déserte au fur et à mesure qu'elle avançait. Elle entra dans la pièce que John lui avait désigné, Ronon et Teyla avait trouvés lors d'une expédition une pierre écrite en Ancien, Elizabeth voulait absolument déchiffrer le texte qui était imprimé dessus.
John : Vous en avez mit un temps pour venir !
Elizabeth : J'ai beaucoup de travail, vous savez ce n'est pas de tout repos de diriger une expédition !
John lui sourit.
John : C'est ça, dit-il en montrant l'immense pierre.
Elizabeth : Chouette ! Maintenant, j'ai encore plus de travail.
John : Vous êtes notre experte en Ancien, pendant que vous travailler sur cette pierre, je pourrait diriger la cité.
Elle le regarda perplexe.
John : Temporairement, s'empressa t il de rajouter.
Elizabeth : Bien essayé, mais non. Rodney vous a devancé, John, c'est trop tard et en plus je n'ai pas vraiment envie de rester toute seule dans un coin perdue de la cité.
John : Garde du corps, ça me va.
Ils se lancèrent un regard complice et Elizabeth commença à déchiffrer le texte, prise de curiosité, elle appuya sur un bouton, et un éclair la propulsa à l'autre bout de la pièce.
John l'aida à se relever.
John : C'était quoi ça ?
Elizabeth : Je crois que...
Elle continua sa traduction.
Elizabeth : Apparemment, cette pierre est un projet qu'expérimentait les Anciens.
John : Un peu comme le laboratoire de virologie que l'on avait trouvé il y a un an.
Elizabeth : Oui, ça dit que si l'on appuie sur le bouton, la folie s'abattra sur tout ceux qui n'était pas protégé par la pierre.
John prit sa radio.
John : Salle de contrôle, ici Sheppard. Salle de contrôle ? Rodney ?
Des tirs se firent entendre.
John : Restez ici. Je reviens.
Il partit mais elle le suivit. Une fois arrivés dans la salle de contrôle, ils virent qu'une guerre éclatait, tout le monde se tirait dessus. Ils se cachèrent derrière une table.
Elizabeth : Ca doit être ça : la folie.
John : Je vous avais dit de restez là-bas.
Elizabeth : Vous voyez c'est énervant quand on vous désobéit.
John : Retournez là-bas, ici c'est trop dangereux.
Elizabeth : Je reste pas toute seule, et puis je croyait que garde du corps ca vous plaisait, dit-elle en souriant.
John : D'accord mais faites ce que je vous dit.
On pouvait voir deux camps qui s'affrontaient : Ronon en dirigeait un et Teyla dirigeait l'autre. Ils étaient tous les deux face à face en train de s'affronter à coup de P-90 mais assez loin pour pouvoir se protéger des attaques de l'autre.
Ronon : Je vais vous tuez, cria t il a Teyla.
Teyla : J'attends de voir ça, vous êtes peut-être fort pour chasser le wraith mais en combat vous êtes nul !
Ronon : Vous allez me le payer !
Il avança vers elle et elle s'enfuit pendant que les autres continuait à s'entre-tuer.
John : Il faut partir trouvé des armes et trouvé une solution.
Elizabeth : Et pour Teyla et Ronon ? Ils vont se tuer si on ne les arrête pas.
John : Le plus important c'est d'arrêter cette folie, ne vous inquiétez pas Ronon et Teyla ont la même force, ils se feront juste quelques bleus.
Ils allèrent à la réserve d'armes, John donna à Elizabeth un P-90, il allait lui montrer comment s'en servir quand elle se mit à le recharger.
John : Vous savez vous servir de ça !
Elizabeth : Oui, mon père m'a expliqué qu'en j'étais petite.
John : Votre père ?
Elizabeth : Il allait quand même pas laisser sa fille chérie sans défense.
John : Vous n'êtes une scientifique, vous n'êtes pas une militaire, qui êtes vous au juste ?
Elizabeth : Moi ? Je suis le boss ! dit-elle en lui souriant. Venez il faut qu'on y aille.
Ils partirent dans les couloirs de la cité quand ils tombèrent sur Rodney qu'ils menacèrent de leurs armes, Rodney leva les mains en l'air.
Rodney : Salut, les amis ? Vous allez pas me tuer quand même, c'est une sorte de folie meurtrière qui s'est emparer de vous, il faut résister.
John : C'est vous le fou meurtrier.
Rodney : Je crois que je le saurait si s'était le cas.
Elizabeth : Vous n'avez pas été touché.
Rodney : Vous non plus ?
John : Comment savoir que c'est vous ?
Rodney : J'ai faim.
John et Elizabeth : C'est lui !
Ils baissèrent leurs armes.
Rodney : Qu'es ce qui c'est passé au juste ?
Elizabeth : Je crois que ca doit avoir avec la pierre, j'ai appuyé sur un bouton et tout le monde à perdu la boule, sauf nous car nous étions près de la pierre quand ca a eut lieu.
Rodney : Vous parlez de l'éclair ? Je venais justement vous chercher pour que vous expliquiez à Bates combien il est incompétent.
Ils partirent voir la pierre.
Ronon avançait sur ses gardes pendant que Teyla l'attendait cachée derrière une caisse de matériel.
Ronon : Je sais que vous êtes là. Pas la peine de vous cachez, allez montrer vous. Teyla ?
Quand il fût arrivé à sa hauteur, Teyla lui tira dessus mais il arriva à l'esquiver au dernier moment, n'ayant plus de munitions, Teyla se jeta sur lui, Ronon avait lâché son arme, s'en suivit une lutte acharné entre eux deux, aucun n'arrivait à garder le dessus très longtemps sur l'autre. Carson qui était du côté de Teyla arriva et se jeta lui aussi dans le combat mais il fût très vite assommés par Ronon.
Ronon : Pas terrible votre armée.
Et le combat reprit de plus belle.
Une fois arrivé dans la salle, Elizabeth lu la traduction à Rodney.
Rodney : Et vous avez quand même appuyez sur le bouton ?
Elizabeth : Je n'avais pas fini de traduire.
Rodney : Bah, vous auriez peut-être dût finir avant.
Elizabeth : Non, vous croyez ?
John : On a pas le temps pour les reproches.
Rodney examina la pierre et vit qu'elle était alimenté par la cité.
John : Mais il n'y a pas de prise.
Rodney : Pas besoin de prise, il suffit qu'elle envoie des ondes qui passe par le sol à la salle de contrôle, par exemple, pour que de l'énergie lui soit renvoyé en continue pour pouvoir alimenté la folie.
Elizabeth : Pourquoi les Anciens gardait ça.
Rodney : Pour quand il s'ennuyait, pour créer une guerre quelque part, pour les surprises parties, qu'es ce que j'en sais moi ?
John : D'accord et comment on arrête cette machine.
Rodney : Et bien...il suffit de...et puis après on...j'en est pas la moindre idée.
Rodney s'assit sur un banc, complètement découragé.
Rodney : Je sais pas quoi faire !
John : Vous avez intérêt à trouvé une solution ou je vous tue à coup de citron.
Elizabeth : Rodney, vous pouvez le faire, vous avez survécu à bien pire, ce n'est qu'un mini virus, rien de bien grave, vous pouvez en venir à bout, j'en suis sûre, vous n'allez vous laissez avoir par une petite folie de rien du tout ?
Rodney se releva.
Rodney : Vous avez raison, il ne fait pas le poids face à moi.
John : Et c'est repartit.
Rodney se remit au travail, il trouva que couper tout les générateur de la cité pourrait tuer le monstre.
John : Vous êtes sûr que ça va marcher.
Rodney : J'espère parce que j'ai pas d'autres idées sinon on est foutu.
John : Cool, je travaille mieux sous la pression.
Ils se répartir les générateurs pour gagner plus de temps. Elizabeth devait passer par la salle où se battait Ronon et Teyla pour aller couper son dernier générateur. Quand ils la virent arriver, ils se jetèrent sur elle, Elizabeth se défendait mais elle sentait la fièvre monter en elle et contracta, elle aussi, la folie qui avait touché tout le monde, et le combat continua, à trois cette fois-ci.
John ( par radio ): Elizabeth ? Elizabeth ?
Rodney : J'ai fini. Elizabeth doit encore désactiver un générateur, c'est celui de la salle de contrôle, vous avez fini ?
John : Oui, je vais allez voir où elle en est, vous retournez à la salle de la pierre.
Rodney s'exécuta. John entendit des cris et un bruit de bagarre près du générateur, il décida d'entrer et se cacha derrière une caisse pour ne pas être vu. Il n'en croyait pas ces yeux, Carson était allongé par terre inconscient, c'était d'ailleurs probablement mieux pour lui. Elizabeth, Ronon et Teyla se battait comme si leur vie en dépendait, les camps avait disparu, ils se battait tous entre eux, c'était chacun pour sa peau. Il vit qu'Elizabeth était blessée au bras, elle n'avait pas la même force que Ronon et Teyla et il avait peur qu'ils finissent par la tuer mais il ne pouvait pas s'en mêler ou il risquerait, lui aussi, de contracter le virus. Il sortit de la salle, le plus discrètement possible et couru jusqu'à la pièce ou se trouvait Rodney.
Rodney : Ou est Elizabeth ?
John : Elle a été infecté et on ne peut pas atteindre le générateur, il faut trouvé un autre plan et vite !
Rodney : Je ne suis pas Superman !
John : Je croyais qu'on en avait fini avec ça. Vous n'êtes pas Superman et je vous jure que personne ne pense ça de vous mais vous en connaissez un rayon sur la technologie des Anciens.
Rodney : En supposant que ce soit bien les Anciens qui est créer ça.
John : C'est écrit en Anciens qui voulez vous que ce soit.
Rodney : Ils ont peut-être découvert ce machin et décidé d'avertir les gens qui essaierait d'utiliser ce truc.
John : Peut importe, trouver une solution !
Rodney : Je n'est pas de solution !
John : Débrouillez-vous !
Rodney : Je peux pas ! cria t il.
Sa voix se radoucit. John lui lança un regard furieux.
Rodney : Je suis désolé.
John : Ecoutez-moi bien. Toute les personnes présente sur cette base sont devenues folles, je ne sais pas combien il y a déjà eut de mort mais il va en avoir d'autre, c'est certain, vous êtes le seul à pouvoir les sauver et si vous ne faites rien, toute ces personnes seront mortes par votre faute ! Vous êtes sûr de vouloir avoir ça sur la conscience ?
Rodney hésita un instant.
Rodney : Il y a peut-être un moyen mais c'est vraiment très dangereux.
John : Allez-y.
Rodney : Théoriquement, si nous activons les paratonnerres de la cité, cela provoquera un court-circuit et la machine devrait exploser.
John : Vous voyez quand vous voulez. Attendez, il y a des centaines de paratonnerres sur Atlantis, on aura jamais le temps de tous les activer.
Rodney : On peut mais la seule commande est dans la salle de contrôle.
John : Là où on lieu la plus part des bagarres.
Rodney : Je vous avez dit que c'était très dangereux.
John : Où est cette commande ?
Rodney : Ca prendrait trop de temps depuis l'ordinateur principal, il faut que vous alliez dans le bureau d'Elizabeth et que vous appuyez sur la touche RESET de son ordinateur.
John : Vous êtes sûr que c'est ça ?
Rodney : Oui, c'est un dispositif que j'ai installer au cas où un éclair viendrait frapper la cité.
John : Vous deviez aller vous cacher dans le laboratoire de Beckett, il n'y a personne c'est tout près d'un téléporteur.
Rodney : Je peux rester ici.
John : Si la machine explose et que vous êtes là, vous allez exploser aussi.
Rodney : J'avais pas pensé à ça.
John : Restez sur le canal, je vous contact s'il y a un problème.
Rodney : Bonne chance.
John : Merci.
John prit un blaster pour ne pas blessé ces hommes. Une fois dans la salle de contrôle, tout ce passa plus facilement que prévu, ils étaient tous tellement occupés à se tiré dessus que personne ne remarqua sa présence, quand il se dirigea vers le bureau d'Elizabeth, Bates lui tire dessus avec son P-90. John l'immobilisa avec un tir de blaster mais tout le monde se mit alors à lui tirer dessus, il se prit une balle dans l'épaule et se replia dans le bureau d'Elizabeth, il trouva la fameuse touche tandis que ces hommes continuait à lui tiré dessus. Il appuya sur le bouton et quelques secondes plus tard, un énorme bruit retentit. Les tirs cessèrent, Teyla, Ronon et Elizabeth arrêtèrent de se battre.
Elizabeth : Es ce que sa va ?
Ronon : Oui.
Teyla : Sa va et vous ?
Elizabeth : J'ai connu pire.
Ils conduisirent Carson à l'infirmerie.
Rodney ( par radio ) : Ca a marché ?
John : Oui Rodney, c'était une brillante idée.
La cité avait l'air d'avoir subit la plus grande guerre qu'elle est jamais connue.
John se rendit à l'infirmerie pour son épaule, Rodney décida d'en faire autant.
Carson était allongé dans un lit, Elizabeth se faisait mettre un bandage sur son bras, Ronon, Teyla et Rodney se tenait debout quand John entra.
John : Tout le monde va bien ?
Elizabeth : Oui, Carson à juste encore une commotion cérébrale.
Une infirmière assis John sur un lit pour examiner son épaule.
Infirmière : Ca va, la balle n'a rien touché de grave.
Ronon : Il va falloir remettre la cité sur pied.
Elizabeth : Un bon coup de balai et elle sera comme neuve.
Teyla : Et cette pierre est détruite, c'est sûr ?
Rodney : Vu le bruit qu'elle a fait, a mon avis, il ne reste plus que des miettes.
Carson essaya de se relever.
Carson : Qu'es ce qui c'est passé ?
Teyla : On vous expliquera.
Ronon : Qui a construit cette pierre.
Tout le monde se tourna vers Rodney.
Rodney : Comment voulez-vous que je le sache ? J'étais pas là il y a dix milles ans.
Elizabeth : En tout cas, je ne toucherais plus jamais rien sans savoir exactement ce que c'est.
John : Vous vous priveriez des délicieux repas de la cantine ?
Et tout le monde se mit à rire. La cité n'eut pas trop de dégât et seulement sept hommes était morts. Tout le monde alla se coucher et l'on pouvait entendre de loin le calme régner sur Atlantis qui avait vécu une véritable guerre l'après-midi.
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong