Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Accueil/Fanfics/La morte {partie 1}
Informations :
Auteur : Amy
: 13/06/2006
Note : 9
Nombre de votes : 1


Histoire :
C'est la première partie de mon histoire, la suite va bientôt arriver.
Bonne lecture



Cela faisait une semaine qu'elle était morte. Je l'avais aimée éperdument! Pourquoi aime-t-on? Est-ce bizarre de ne plus voir dans le monde qu'un être, de n'avoir plus dans l'esprit qu'une pensée, dans le coeur qu'un désir, et dans la bouche qu'un nom: un nom qui monte incessament, qui monte, comme l'eau d'une source, des profondeurs de l'âme, qui monte aux lèvres, et qu'on dit, qu'on redit, qu'on murmure sans cesse, partout, ainsi qu'une prière.
Je ne conterai point notre histoire. L'amour n'en a qu'une, toujours la même. Je l'avais rencontrée et aimée. Voilà tout. Et j'avais vécu pendant un an dans sa tendresse, dans ses bras, dans sa caresse, dans son regard, dans ses gestes, dans sa parole, enveloppé, lié, emprisonné dans tout ce qui venait d'elle, d'une façon si complète que je ne savais plus s'il faisait jour ou nuit, si j'étais mort ou vivant, sur la vieille terre où je suis ou ailleurs.
Et voilà qu'elle mourut. Comment? Je ne sais pas, je ne sais plus.
Elle rentra blessée, un soir de pluie, et le lendemain, elle était dans le coma. Elle y resta pendant une semaine environ et se réveilla mais en étant très faible.
que s'est-il passé? je ne sais plus.
Des médecins venaient, écrivaient, s'en allaient en disant "il n'y a plus d'espoir, sa blessure s'est infectée". On apportait des remèdes; une femme les lui faisait boire. Ses mains étaient chaudes, son front brûlant et humide, son regard brillant et triste. Je lui parlais, elle me répondait. Que nous sommes-nous dit? Je ne sais plus. J'ai tout oublié, tout, tout! Elle mourut, je me rapelle très bien son petit soupir, son petit soupir si faible, le dernier, qui m'a dit "je t'aime". Le médecin dit "je suis désolé" mais déjà une lumière blanche remplaça son corps. Le docteur McKay me dit "J'étais sûr qu'elle allait effectuer l'ascension".
Pendant toute cette semaine, j'eus le droit à "Désolé", "Toutes mes condoléances". Mais ce n'est pas ça qui va la faire revenir. Et puis, de quoi sont-ils désolés? De sa mort, ce n'est pas de leur faute. Je n'est jamais compris les "Désolé". Ils n'attenuent pas la douleur, au contraire, cela rappelle à quel point, la personne perdue nous manque. Hier, Elizabet a voulu que nous reprenions les missions, elle m'a dit que c'est ce que Teyla aurait voulut. Mais le vide qu'elle a laissé en partant est fort, beaucoup trop fort. J'accepta à contre-coeur. Les deux autres n'ont plus n'étaient pas trop pour. Puis Elizabeth nous annonça que le lieutenant Cadman allait la remplacer. Quoi? Remplacez Teyla par elle. Enfin, elle était symphatique tout de même. Un briefing était prévu le lendemain pour préparer notre prochaine mission. Alors que je rentrais dans mes quartiers, je sentis la présence de Teyla près de moi.
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong