Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Accueil/Fanfics/Sheppard weir forever ( suite)
Informations :
Auteur : Sophie
: 27/06/2006
Note : 9
Nombre de votes : 1


Histoire :
Cela faisait déjà une semaine que Elizabeth et John avait couché ensemble, depuis ils s'évitaient sans cesse dans les couloir d'atlantis.
Elizabeth pris le taureau par les cornes et convoqua John dans son bureau, elle commença sa phrase avec une telle soudaineté que John en sursauta :
_ Il faut que ça cesse ! Elle dit cette phrase avec plus de brutalité qu'elle ne le voulut.
John baissa les yeux faisant mine de ne comprendre mais il sentit le regard lourd d'Elizabeth se poser sur lui :
_ Je crois qu'il faudrait mieux oublier ce qui c'est passé cette nuit, continua Elizabeth.
Voyant que John ne réagissait pas elle pris de nouveau la parole :
_ Apparemment vous n'êtes pas en mesure d'avoir une conversation avec moi donc vous pouvez disposez !
John ne bougeait toujours pas. Elizabeth s'inquiéta alors, elle posa ses mains sur ces épaule et le secoua doucement, elle réalisa qu'il pleurait. Son premier réflexe fut d'aller fermer ses rideau. Ne sachant trop que dire elle approcha sa chaise proche de lui et dit :
_ Si c'est à cause de ce que je vient de dire je suis vraiment désolée John...
pour la première fois il prit la parole et la coupa :
_ Non, Elizabeth ce "est pas pour ça.....
Il se leva et s'en alla ; Elizabeth resta planté encore sous le choc. Elle ne s'attendait pas a voir John pleurer. " Faut que j'aille le rejoindre il a besoin de moi " se dit Elizabeth. Elle ne s'étonna pas de voir John les main sur la rambarde du balcon. Quand John se retourna elle vit le désespoir dans ces yeux. Elle s'approcha de John et lui parla de sa voix douce et apaisante :
_ John, si ce n'est pas à cause de ce que je vous ai dit que vous êtes dans cet état.... Elle hésita puis repris : Je suis toujours là pour vous John vous pouvez me contactez si vous avez besoin de parler.
John pris la parole dans une voix roque :
_ Vous savez à mon arrivé sur Atlantis je n'avais qu'une idée en tête, découvrir de nouvelles technologie, de nouveau monde. J'étais retomber dans mon enfance de telle sorte que j'en ai oublier ce que j'aimais sur la terre ; mes amis, ma famille, mon amour, mes habitudes, les bon verre de bière....... Quand nous sommes rentrés sur terre j'espérais avoir un accueil plus ou moins chaleureux mais à la place mes proche me haïssent maintenant. A mon avis ça doit être semblable chez vous vu les premiers jours votre humeur. Maintenant on se bat pour un monde qui nous rejète de la société.

Elizabeth ne disait plus rien, elle savait ça que John disait n'était que la pure et simple vérité mais elle avait toujours essayé de contourner cette vérité qui la blessait. Elle se perdit dans ses pensée.

***FLASH BACK***

Elizabeth était en route pour chez elle, elle était si heureuse de pouvoir enfin revoir Simon ! Elle fit signe au chauffeur du Taxi de s'arrêter devant chez elle. Elle frappa a la porte, une femme lui ouvrit la porte, elle reniait la vérités en se disant, que ça devait être un cousine ou une autre personne de sa famille. La femme lui demanda :
_ Puis-je vous aider ?
Elizabeth entendit la voix de Simon derrière :
_ C'est qui chérie ? ?
Ce fut un tel choc qu'Elizabeth parti sans même demander des explications a Simon.

***FIN DU FLASH BACK***


John pris la parole ce qui sortit Elizabeth de revenir au monde réel.
_ Si on ne peut pas avoir de relation sur atlantis ni sur terre, je préfère encore retourné sur terre et repartir à zéro. Elizabeth ne disait plus rien, John remarqua sa trouble et s'approcha doucement, il posa ses main sur ses épaules
Elizabeth : John, il faut me comprendre, je n'est jamais dit que je n'éprouvait rien pour vous mais je ne peut pas..
John : Je comprend, mais si vous ne pouvez pas je préfère repartir sur terre au prochain voyage du Deadalus.
Il parti sans rajouté un mot laissant Elizabeth seule et furieuse contre elle même. Mais elle ne comprenait toujours pas la réaction de John dans son bureau tout à l'heure. John est sensible mais il ne se serait pas effondré aussi facilement, pour des relation sentimental une chose devait le tracasser mais maintenant qu'Elizabeth était brouillé avec lui elle se demandait comment elle allait pouvoir l'aider.

Cette nuit là ni Elizabeth firent une bonne nuit tout était sous le choc de la dernière discussion sur le balcon d'Atlantis. Elizabeth se leva cette nuit pour allez regarder l'océan. il était trois heure du matin et ne s'attendait pas a croiser quelqu'un surtout pas John. Elle fit demi tour pour essayer de l'éviter mais John l'avait déjà aperçut et lui lança au loin :
_ Alors on m'évite !
Elizabeth fit volte face a cette remarque quand elle voulut répliquer aucun mot ne sorti de sa bouche.
John sut que si Elizabeth répliquait pas il allait pouvoir passer à l'action. >Il s'approcha d'elle et approcha ses lèvre doucement de celle d'Elizabeth, mais Elizabeth le repoussa ce qui étonna John qu'il fut pris d'une bouffée de colère :
_C'était ma dernière tentative pour vous convaincre Elizabeth, j'ai appris que le Deadalus partais demain donc je partirais avec le colonel Caldwell. Adieu Docteur Weir. Il insista fortement sur la syllabe " eu " de docteur puis tourna les talon et s'en alla .

Il était trois heure et demi du matin lorsque John revint a ses quartier.
Il savait qu'Elizabeth n'allait pas revenir sur sa décision mais il espérait quand même la voir devant son quartier. Il ouvrit la porte les yeux brouillé de larmes, il savait que même si il retournerait sur terre il ne penserait qu'à une seule femme : Elizabeth.
Furieux contre lui même il prit le premier objet qui lui tomba sous la main et le jeta de toute ses forces contre la bordure de son lit. Il était dans un tel état qu'il n'entendit même pas que quelqu'un frappait a la porte de son logement. C'était Elizabeth qui se trouvait derrière cette porte, inquiète de ne pas voir John ouvrir la porte elle entra sans s'y être fait inviter. Elle vit John adosser contre le mur sa tête dans ses genoux. Ne sachant trop que dire elle laissa faire son instinct et s'approcha de John . Elle s'assis à ses coté et s'appuya contre lui tout en lui parlant :
_ John je croit que c'est moi qui me suis trompée sur toute la ligne, vous savez la nuit que nous avons passez ensemble est sans aucun doute la meilleur nuit que j'ai passé avec un homme, et je croit que c'est cela qui m'a effrayé.
Elizabeth prit la tête de John entre ces main et embrassa délicatement ses lèvre, John ne se laissa pas prié et répondit immédiatement a son appel.
Elizabeth sentit quelque chose lui tomber sous la main, John c'était blessé. C'était sûrement lors de sa crise de colère. Liz murmura doucement à l'oreille de John :
_ Bougez pas, vous vous êtes blessé je vais chercher de quoi bander votre main. A cette remarque John sourit Elizabeth ne comprenant pas pourquoi le questionna :
_ Qu'est ce qui vous fait sourire ? ?
_ Elizabeth, nous avons tout de même couché ensemble, on vient de s'engagez dans une nouvelle et vous croyez que nous devons continuez a nous vouvoyiez ?
_ C'est ce que vous venez ....enfin C'est ce que tu viens de faire ! ! répliqua -t-elle
_File chercher ce bandage avant que je te fasse prisonnière ! plaisanta John.

Le lendemain John se réveilla Elizabeth la tête appuyer sur son torse. Elle observait ce visage avec ses trait fins, il était magnifique. Il ne fit pas un geste pour évité de la réveillé. Lorsque Elizabeth se réveilla elle regarda le réveil, il affichait onze heure quarante cinq minutes. Elizabeth essaya de sauté du lit mais John lui empêcha :
_ John, t'as vu l'heure qu'il est, il doivent se demander ce qu'on fabrique ! ! !
_ T'inquiète pas, il le savent déjà lui répondit John le sourire ou lèvre.

FLASH BACK DU MATIN MEME HUIT HEURE.

Rodney arriva en trombe dans le bureau de John :
_ John le docteur....... Il ne termina pas sa phrase quand il aperçut Elizabeth allongé au coté de John.
_ Vous avez du docteur Weir pourquoi ? ? demanda John.
Mais le docteur McKay était figé sur place, il n'en revenait toujours pas de ce qu'il venait de voir.
_ Docteur Beckett, ici Sheppard, vous pouvez venir me sortir Rodney de ma chambre et m'expliquer la situation plus clairement ? demanda John par l'intermédiaire de sa radio.
_ Tout de suite colonel j'arrive ! répondit immédiatement Beckett.

Quand Beckett arriva dans le quartier de John il ne put s'empêcher de sourire. Tout le monde sur la citée savait que quelque chose c "était déjà passé entre John et Elizabeth mais Rodney a un peu du mal a voir quand deux tourtereaux se volent autour.
_ Bon Rodney sortez, je croit que je vais me débrouillé sans votre aide. Lui lança le docteur Beckett.
_ Sortez la Beckett, je croit que Rodney à eu un choc plaisanta John.
C'est à ce moment que Rodney revînt à le a réalité.
_ Je peut sortir tout seul, c'est bon j'y vais ! !
Beckett expliqua alors a John que Zelenka avait une nouvelle découverte technologie des Anciens et ils avaient besoin du docteur Weir pour le traduire.

FIN DU FLASH BACK
Elizabeth s'étonna alors :
_ Comment se fait il que je ne me suis pas réveillé si il y a eu un telle agitation autour de moi ?
_Je ne sais pas mais tout ce que je sais c'est qu'on a encore du temps devant nous ! ! ! lui fit John avec un sourire coquin !

Un mois plus tard Elizabeth appris du docteur Carson qu'elle était enceinte d'une petite fille. Et Rodney avait fini par avoir un rendez vous plus que galant.

FIN

Alors, ça vos a plu ? ?
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong