Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Informations :
Auteur : Hermione
: 06/07/2006
Note : 8
Nombre de votes : 1


Histoire :
Mais pourrait-elle se maîtriser aujourd'hui? Elle pourrait peut-être car elle ne serait pas seule avec John. Il y aurait aussi Teyla, Rodney, Beckett et Ronon. Bref, tous ceux qui se donnaient vraiment à fond pour la cité et qui la maintenaient à flot (sans mauvais jeu de mots . Et oui, c'est une blague à deux Baa'l, une blague à la Sheppard). En fait, plus lucidement, tous ceux qui avaient eu la faiblesse de succomber aux yeux de chien battu du Colonel.
Elizabeth était dans sa chambre. Elle était en train de mettre sa tenue de surf, une combinaisn noire avec des rayures roses sur les côtés. Elle était soulagée : elle était couverte de la tête aux pieds. Elle mit ses vêtementshabituels par dessus et conitua ses préparatifs (crème solaire, serviettes de plage...).Elle se serait réellement cru de retour sur la Terre, de retour dans sa vie d'il y a 20 ans lorsqu'elle partait à la mer avec ses parents. Elle sourit. Une fois de plus John avait réussi à lui redonner le sourire.
John, lui était de plus en plus nerveux au fur et à mesure qu'il se préparait. Il était un peu déçu aussi. Si la combinaison d'Elizabeth était comme la sienne, il ne verrait rien. Mais qu'avait-il à penser à elle de cette façon?! Elle était son supérieur, le meilleur agent diplomatique qu'il ait jamais vu et sa meilleure amie. Arriverait-il à se contrôler aujourd'hui? Il en était là dans ses pensées lorsqu'une voix étouffée se fit entendre de l'autre côté de sa porte. Ne comprenant rien, il alla ouvrir. Il découvrit McKay, empêtré dans sa combinaison. John n'arriva pas à comprendre comment une tenue, aussi simple à enfiler, avait pu devenir un tel problème. Puis il se souvint à qui il avait à faire.
J : Ne bougez pas Rodney.
En quelques secondes, John réussit à résoudre le problème de son ami.
R :Ah merci. C'est un vrai enfer ces trucs! (Puis, se regardant dans la glace de la chambre du colonel restée ouverte) : Ah!!!! Le noir m'amincit drôlement dis donc. A toute de suite au jumper colonel.
Et Mckay repartit pavoiser dans les couloirs, tout imbu de lui même et tout sûr de lui (C'est le Rodney de base, sans option!)
John referma la porte et soupira d'exaspération. Pourquoi lui avait-il demandé de venir?! Parce que même si Rodney pouvait lui tapper sur le système, c'était tout de même un ami sur qui il pouvait compter et qui, même s'il ne l'avouerait jamais, l'avait sauvé plus d'une fois. Non seulement lui, mais aussi et surtout Elizabeth. Il se souviendrait toujours de cette nuit durant laquelle il avait risqué sa vie pour sauver celle d'Elizaeth, n'hésitant pas à se faire torturer par Kolya. John secoua la tête pour s'enlever ses idées noires et zippa sa combinaison. Ses muscles et son corps (plus que parfait, vous en conviendrez ) saillaient sous sa combinaison noire. Il se regarda un moment dans le miroir. C'était bien vrai que cette tenue donnait au corps une allure plus svelte. C'est à ce moment là qu'il sut. Il sut qu'aujourd'hui il allait tout faire pour conquérir Elizabeth. Il se sentait confiant, il savait qu'il lui faisait un certain effet. Elle lui en faisait aussi. Ses belles résolutions d'amitié avaient fondues comme neige au soleil.

Teyla n'arrivait pas à se dépatouiller de cette combinaison. Ses bras étaient trop courts pour arriver à fermer cette maudite fermeture éclaire. Elle se décida à aller demander un coup de main à Elizabeth. Lorsqu'elle frappa à sa porte, auune réponse ne lui parvint. Elle prit alors une profonde inspiration et alla demander de l'aide à Ronon. Lorsqu'elle arriva devant la porte du runner, elle se sentit bizarre. Son coeur battait de plus en plus vite. Elle se gifla intérieurement et toqua. Ronon vint lui ouvrir. Dès qu'il la vit, un sourire illumina son visage.
R : Teyla? Entrez je vous en prie.
Teyla s'exécuta.
R : Vous n'êtes pas encore au jumper?
T : Non. Disons que j'ai un petit problème avec ma fermeture. Vous pourriez me donner un coup de main?
R (se précipitant pour l'aider) : Oui, bien sûr.
Ronon se plaça derrière Teyla. Ses doigts effleurèrent la peau mâte de la jeune femme. A ce contact, Teyla frissonna.
R (un sourire en coin) : Vous avez froid?
T (très gênée) : Oui. Il faut dire que cette combinaison ne tient pas vraiment chaud.
Ronon fit durer l'instant aussi longtemps que possible. Il aimat le parfum que dégageait Teyla et sa peau était si parfaite...
T : Vous y arrivez?
R (sursautant): Euh oui, ça y est.
T (se retournant) : M..Merci. Bon à tout de suite.
Teyla ne pu s'empêcher de ressentir une certaine déception. Ronon avait déjà enfilé ses vêtements par dessus sa combinaison. Elle aurait bien voulu le voir dedans. Mais pourquoi avait-elle ce genre d'idée? Elle secoua la tête et se dirgea vers sa chambre. 5 minutes plus tard, les six boss d'Atlantis embarquaient dans le jumper.
J : Mesdames et messieurs, bienvenue sur Atlantis Airlines. Le vol durera une vingtaine de minutes. Installez vous confortablement. Si vous avez besoin de quoique ce soit durant le voyage, notre hôtesse Rodney McKay se tiendra à votre disposition.
R (offensé au plus haut point) : Colonel!
J : Détendez-vous Rodney. Ce n'était qu'une plaisanterie.
Ronon arborrait un sourire en coin, tout comme Teyla et Carson. Elizabeth, elle, regardait John d'un air désaprobateur. John se retourna vers elle, sentant bien qu'elle le regardait. Il lui fit son sourire d'excuse et le regard de la leader s'adoucit. Décidemment, elle n'arrivait jamais à lui en vouloir bien longtemps.
Rodney (regardant par le hublot) : Vous avez vu le temps qu'il fait?!Non, mais vous avez vu?!
J: Oui Rodney, on a vu. Le ciel est bleu, il 'y a pas un nuage et la température avoisine les 27 °C.
R C'est une catastrophe! Je vais encore brûler. Vous savez pourtant que j'ai la peau extrêmement fragile et que je peux être victime d'une combustion spontanée à tout moment! C'est à croire que vous l'avez fait exprès!
John ne répondit pas. Oui, il l'avait fait exprès. Il avait préparé depuis longtemps cette petite sortie, alors encore que son coeur prenait encore Elizabeth pour une simple amie. Mais déjà à cette époque il savait qu'il se mentait à lui-même. Il espérait que Rodney préfèrerait passe du temps ave les athosiens pour leur parler des techologies anciennes. Quant au Docteur Beckett, il espérait qu'il irait faire une visite médicale au village à un moment ou à un autre, si possible en même temps que Rodney. Quant à Ronon et Teyla, il trouverait facilement un moyen pour les éloigner. Teyla n'était pas dupe de l'objectif de cette journée. Il avait assez confiance en son instinct, sa discrétion et son amitié. Ajouté à cela la fait que Ronon lui avait demandé de trouver un moyen pour se retrouver seul avec elle. Rien de plus simple : pendant un mois, John avait emmené Ronon sur le continent très souvent pour lui faire découvrir les joies du surf et pour en faire un pro! Ronon ne l'avait pas déçu et le runner pouvait à présent être le professeur particulier de Teyla. Bien sûr il devrait faire semblant d'apprendre très vite et d'être un surdoué pour que Teyla ne soupçonne rien. Mais Ronon était assez habile pour ce genre de chose. Surtout quand l'amour commandait ses actes.
Et il serait enfin seuls, Elizabeth et lui. Il redoutait et attendait cet instant. Il faudrait tenter le tout pour le tout. C'était aujourd'hui ou jamais!
Le jumper se posa sur la plage. L'équipe déchargea le matériel. Les 6 leaders se regroupèrent et enlevèrent leurs vêtements. Ils se connaissaient tous pluôt bien mais le fait de se déshabiller devant tout le monde était gênant pour chacun d'eux, surtout pour Rodney (bon d'accord, j'arrête de le charier). Même John évitait de regarder Elizabeth en face alors qu'il en mourrait d'envie. Pour détendre l'atmosphère, Ronon lança :
Ronon : Si on reste tous à se regarder en chiens de faïllance, l'eau va se transformer en glace.
J : C'est juste. Bon, et bien nous allons commencer par s'exercer sur le sable.
Commença alors l'explication du prof pour lequel toutes les espèces féminines de toutes les galaxies se damneraient : le colonel John Sheppard. Il mima différentes positions sur sa planche de surf. Les autres l'imitaient. A la stupéfaction de tous, sauf de John, Ronon faisait des prégrès épatant.
J (l'air faussement admiratif) : Ronon, vous me surprenez. Continuez comme ça et vous pourrez peut-être prendre quelques uns des membres de l'équipe comme élève.
Ronon sourit et regarda Teyla pour voir si elle avait entendu ce que venait de dire John. Elle avait parfaitement entendu et lui fit un signe de tête pour montrer son respect devant tant d'assiduité. Ronon regard alors bêtement sa planche en souriant. Mais son regard se reporta bien vite sur Teyla. A cacun de ses mouvemnt d'entraînement, le textile de la combinaison lui collait à la peau et épousait parfaitement ses courbes si fines et gracieuses. John remarqua l'attitude du runner et vint discrètement vers Ronon.
J: Si vous pouviez juste attendre quelques minutes avant de montrer votre enthousiasme à Teyla, ça m'arrangerait.
Ronon ne comprit pas tout de suite. John baissa alors les yeux vers le bas de la combinaison de Ronon. Celui-ci le suivit des yeux. La bosse qui apparaissait démontrait effectivement l' "enthousiasme" du runner, qui devint presque aussitôt rouge pivoine (enfin, autant que possible). Ronon plaça immédiatement sa planche devant lui et s'assura que personne ne le voyait. Mais tout le monde était occupé à répéter les mouvements que John venait de leur apprendre. John les regardait s'entraîner. Il s'approcha d'Elizabeth. La combinaison collait si parfaitement à ses formes qu'il pouvait aisment l'imaginer sans. Puis il se souvint du problème que Ronon avait rencontré quelques instants plus tôt et récita ses tables de multiplication pour se calmer (c'est super efficace, je vous jure!!). Il décida alors que tout le monde était prêt à se jeter dans le bain.
J : Allez tout le monde, à vos planches de surf! On va faire trempette.
Rodney attrapa se planche de surf, mais y mit trop de coeur et celle-ci s'abattit violemment sur son nez qui... commença à verser du sang.

Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong