Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Informations :
Auteur : Alice
: 15/07/2006
Note : 9
Nombre de votes : 1


Histoire :
Marianne Weir
( épisode 2: La fête )
Auteur: Alice
Résumer: Marianne se mêle de la vie sentimental de sa mère
Disclamer: Les personnages d'Atlantis ne m'appartienne pas sauf Marianne. C'est les aventures de Marianne à Atlantis
BONNE LECTURE


Il est 2 heure du matin et Marianne n'arrive toujours pas à dormir. Elle se lève. Elle va dans le salon et allume la télé et le lecteur DVD que Elyzabeth a reçu de sa mère le mois dernier. Elle met le film " Star Wars: La revanche des siths " .
Elle met le son bas pour que sa mère puisse dormir. Au bout de 30 min, Marianne entend un bruit. Elle se demande qui peut bien marcher dans les couloirs à cette heure ci .Elle ouvre les portes du quartier; elle jette un coup d'oeil à droite et un coup d'oeil à gauche. Rien. Elle commence à avancé et arrivé au bout du couloir, elle entend à nouveau du bruit. Elle s'avance puis voit quelqu'un, de loin, marcher vers son laboratoire. Elle le suit puis avant qu'il rentre dans son labo lui dit :
MARIANNE: Quesque vous faites ?
HOMMES: ( sursotant ) Ah!! C'est vous. Vous m'avez fait peur.
MARIANNE: Rodney !! Mais quesque vous faites là ?
RODNEY: Je pourrais vous posez la même question
MARIANNE: Eh bien je vous ai entendu donc je suis sortit pour voir qui pouvait bien être dans les couloirs à cette heure ci
RODNEY: Je voulais prendre les analyses que j'ai demandé hier sur l'énergie de l'E2PZ
MARIANNE: A cet heure ci ?
RODNEY: Eh bien ... Oui
MARIANNE: Bon, entrez
Rodney ouvre les portes et entre dans le laboratoire suivit de Marianne
MARIANNE: Attendez ici, je vais les cherchez et ne touchez à rien
RODNEY: Très bien
Après quelques minutes d'attente.
MARIANNE: Voilà les analyses
RODNEY: Merci ( il lit les analyses)
MARIANNE: ( en le regardant lire) Tout est normal, l'E2PZ est toujours à 99%
RODNEY: Oui, on a de la chance
MARIANNE: Oui. Tout ce que j'espère c'est que les Wraiths ne reviennent pas à Atlantis
RODNEY: Vous êtes pas la seul
Ils sortent du laboratoire et Rodney raccompagne Marianne à ses quartiers. En cours de chemin, Marianne prend la parole :
MARIANNE: Est-ce que vous croyez que John et ma mère ont des sentiments pour l'un et l'autre ?
RODNEY: Ah vous aussi vous avez remarqué
MARIANNE: Qui n'a pas remarquer les regards qu'ils se lancent ou les sourires qu'ils échangent à part eux, hein ?
RODNEY: Eh bien personne. Depuis que je travail ici, j'ai bien vu tous ces regards et j'ai conclut qu'ils s'aiment
MARIANNE: ( sur un ton en colère )Pourquoi ils ne ce le disent pas, qu'ils s'aiment, quoi, c'est pas compliqué !
RODNEY: Ils ont peur
MARIANNE: Mais peur de quoi ?
RODNEY: Du regard des autres, peur que l'un ne l'aime pas ...
MARIANNE: ( le coupant ) Avec les regards qu'ils ce lancent, je sais pas pourquoi ils ont peur que l'un ne l'aime pas
RODNEY: ça c'est vrai
MARIANNE: Va falloir que j'arrive un jour à les mettre ensemble
RODNEY: J'ai peut être une idée, samedi, il y a une fête sur le continent en l'honneur d'Atlantis, ça serai une bonne occasion, non ?
MARIANNE: Oui, demain j'irai voir John et je le convainquerai d'aller demander à ma mère d'être sa cavalière
RODNEY: Pourvus qu'il accepte
MARIANNE: Il acceptera
Arriver devant les portes des quartiers de Elyzabeth et Marianne.
RODNEY: Bien, essayer de dormir
MARIANNE: J'essayerai
Mais tout un coup on entend des rires provenant du couloir voisin. Rodney et Marianne vont voir et découvre Teyla et Ronon s'embrasser. Puis ensuite Teyla ouvre ses quartiers en invitant Ronon à rentrer. Celui-ci prend Teyla dans ses bras et ferme les portes.
MARIANNE: Eh bien ! Au moins ces deux là ce sont avouer leur amour.
RODNEY: Ah non , vous allez pas recommencer ?
MARIANNE: Bon, je vais me coucher. Vous allez m'aider ?
RODNEY: Vous aidez ?
MARIANNE: Oui, à mettre John et ma mère ensemble
RODNEY: (après avoir réfléchie) Bon d'accord, je vais vous aidez. Mais attention, ça va être dur
MARIANNE: J'y arriverai. Bien. Bonne nuit
RODNEY: Bonne Nuit
Marianne partit dans ses quartiers.
RODNEY: ( en pensé ) Que cette fille peut être borné et têtu. J'ai l'impression quelque fois de revoir le caractère de Sheppard. Enfin, Marianne et John sont devenu les meilleurs amis. Ils ont la même passion : piloter des vaisseaux.
Je sais pas pourquoi mais j'ai envie de faire des analyses pour voir si John ne serai pas le père de Marianne car beaucoup de personne de l'expédition mon dit que Marianne avait le même caractère de Sheppard mais elle en a aussi de sa mère. Dés demain, je vais faire des analyses ADN pour voir.
Ensuite Rodney va dans ses quartiers pour un repos bien mérité.

Le lendemain, Marianne se réveille, s'habille et part au mess pour manger où là, elle était sur de croiser sa mère à cette heure-ci. Arrivée, elle prend un plateau avec son déjeuner et va s'assoire à la table où sa mère prend son déj'.
MARIANNE: Bonjour
ELYZABETH: Bonjour Marianne
MARIANNE: Bien dormit ?
ELYZABETH: Oui et toi ?
MARIANNE: Moi, j'ai dormit comme un bébé
ELYZABETH: Marianne, je t'ai entendue cette nuit, tu es partit de nos quartiers
MARIANNE: ( mine d'avoir oublié) Ah Oui ! C'était Rodney. Il avait besoin des analyses sur l'E2PZ.
ELYZABETH: A cette heure-ci ?
MARIANNE: Oui. De toute façon, quand quelques choses le préoccupe, comme l'énergie de l' E2PZ, il dort pas
ELYZABETH: Oui, il devrait se reposer
MARIANNE: Alors toi, tu me fait rire
ELYZABETH: Ah bon, pourquoi ?
MARIANNE: Tu dis aux autres de se reposer car ils travaillent de trop alors que toi, tu es pareils
ELYZABETH: Oui, bon. C'est vrai que j'ai tendance à trop travailler mais c'est pas facile d'être à la tête de cet expédition, il faut faire les rapports, régler.....
MARIANNE: ( la coupant ) Je sais maman, c'est pas la peine de me le redire. Tu sais que demain il y a une fête en l'honneur d'Atlantis organisé par les Athosiens ?
ELYZABETH: Ah oui! Teyla me l'a dit hier soir
MARIANNE: Et dit moi que tu va aller à cette fête avec moi ?
ELYZABETH: ( après avoir réfléchie ) Bon, si ça te fais plaisir, j'irai
MARIANNE: Super!! Il va falloir que tu te trouve un cavalier
ELYZABETH: Je suis vraiment obliger ?
MARIANNE: Oh que oui et je vais t'en trouver un
ELYZABETH: Marianne, tu es toujours obligé de te mêler de mes affaires ?
MARIANNE: Je peux pas m'en empêcher. Bon, il faut que je vais travailler. A tout à l'heure.
ELYZABETH: A tout à l'heure.
Quand Marianne part, Teyla arrive avec Rodney et John.
TEYLA: Bonjours D.Weir
ELYZABETH: Bonjours à vous tous
TEYLA: On peut se joindre à vous ?
ELYZABETH: Oui, bien sur
Ils s'assoient.
JOHN: ( avec son sourire charmeur ) Vous avez bien dormis ?
ELYZABETH: ( lui souriant elle aussi ) Oui très bien, merci
RODNEY: Vous avez vu Marianne ?
ELYZABETH: Oui et je me dis qu'elle ne changera jamais
JOHN: Ah bon et pourquoi ?
ELYZABETH: Elle se mêle de chose qu'il ne la regarde pas
JOHN: çà, vous avez pas tord
ELYZABETH: Elle a fait pareil avec vous ?
JOHN: Oui. Elle m'a poser des questions très gênante et je vous jure, pour la faire sortir, j'en ai baver
RODNEY: ( il se met à rire )
JOHN: Quesque qui vous fait rire ?
RODNEY: Elle vous a poser des questions sur vos sentiments ?
JOHN: Oui
RODNEY: Ah Ah Ah ( il rigole ) Alors là, c'est bien elle. Elle ne va jamais abandonner
ELYZABETH: Abandonner quoi ?
RODNEY: ( Rodney se rend conte de sa gaffe ) Euh...c'est rien. Bon. Je dois travailler, salut
Quand Rodney est partit.
ELYZABETH: Je sais pas ce qu'il mijote tout les deux
JOHN: Ouais.
TEYLA: Alors pour la fête, vous venez ?
JOHN: Moi, je viens
ELYZABETH: Je viendrais aussi
TEYLA: ( surprise que Weir est accepté ) C'est vrai vous venez ?
ELYZABETH: Oui, Marianne m'a convaincu
TEYLA: Ravie que vous veniez, la fête débutera vers 20h
JOHN: Bien, on sera là
TEYLA: Bien. On se verra ce midi. ( et elle part)
ELYZABETH: Bon, je dois aller au travail moi aussi
JOHN: D'accord, à tout à l'heure
Elyzabeth part. Il n'en revient pas. Comment Marianne a put la convaincre d'aller à cette fête ? Il reconnaît que Marianne est plus forte que lui. Après avoir fini son déjeuner, il part et se dirige vers le laboratoire de Marianne. Arrivé, John , la surprend de calculer des équations complexe.
JOHN: Comment arriver vous à calculer ça ?
MARIANNE: Eh bien ... j'ai été attentif lors de mon apprentissage avec Daniel et Carter. Que me vos votre visite dans mon humble laboratoire ?
JOHN: Je me demandais comment vous aviez fait pour la convaincre d'aller a la fête de demain ?
MARIANNE: En lui disant qu'elle travaillait trop
JOHN: ( étonner )Et c'est tout ?
MARIANNE: Vous savez que d'être sa fille ça donne un avantage
JOHN: Et vous venez aussi ?
MARIANNE: Oui, ça me changera de mon labo et des missions
JOHN: Oui et vous avez un cavalier ?
MARIANNE: Oui, c'est Jinto. Il me la proposer hier, gentiment
JOHN: Ok
MARIANNE: Et vous, vous avez trouvé une cavalière ?
JOHN: Non
MARIANNE: Il va falloir vous en trouver une
JOHN: Je sais mais je ne sais pas qui inviter
MARIANNE: Ma mère
JOHN: Pardon
MARIANNE: Ma mère, aller le lui demander
JOHN: Pourquoi ce serai elle ?
MARIANNE: Parce que vous aimer ma mère
JOHN: C'est toujours dans votre nature de vous mêler de chose qui ne vous regarde pas ?
MARIANNE: Oui, c'est dans ma nature. Alors vous allez proposer à ma mère d'être votre cavalière ?
JOHN: Pfffff... Après tout, pourquoi pas
MARIANNE: Eh bien voilà, maintenant direction le bureau de maman et tout de suite car j'ai pas envie que ça soit Cadwell qui lui propose avant vous.
Et il part mais avec Marianne derrière lui.
JOHN: Vous allez me suivre pour avoir la preuve que j'invite Elyzabeth au bal en tant que cavalière ?
MARIANNE: Non mais on sait jamais
JOHN: On sait jamais ...
Mais il n'a pas pu terminer sa phrase qu'il comprit où Marianne voulait en venir. Cadwell est dans la salle de contrôle et se dirige vers le bureau d'Elyzabeth. Marianne l'interpelle :
MARIANNE: Colonel Cadwell, est ce que je pourrait vous parlez ?
CADWELL: Bien sûr
Et Marianne passe devant John en lui faisant un clin d'oeil et lui montrant le bureau de D.Weir. Il se dirige vers le bureau en passant devant Cadwell et Marianne et frappe à la porte.
ELYZABETH: Entrez
JOHN: Euh...Elyzabeth
ELYZABETH: Colonel, quesque vous voulez ?
JOHN: Et bien voilà...heu..
ELYZABETH: John
JOHN: ( se jetant à l'eau ) Est-ce que voulez bien être ma cavalière au bal demain soir ?
ELYZABETH: ( tout de suite après ) Avec plaisir
JOHN: Et bien alors je viendrais vous cherchez demain à vos quartiers vers 19h30
ELYZABETH: D'accord
JOHN: Au revoir Elyzabeth
Et avant de partir il déposa un baiser sur sa joue.
John sort du bureau et va vers Marianne qui est encore avec Cadwell.
MARIANNE: ( en voyant John ) Bon il fait que j'y aille. A bientôt
CADWELL: Au revoir
Elle va à la rencontre de John.
MARIANNE: Alors ?
JOHN: Elle a accepté
MARIANNE: C'est super !!
JOHN: Oui. Bon il faut que je sorte le jumpers. A plus tard
MARIANNE: A plus tard
John part vers le hangar à jumpers et Marianne vers le laboratoire de Rodney. Pendant ce temps là, Cadwell rentre dans le bureau d'Elyzabeth.
CADWELL: Je ne vous dérange pas ?
ELYZABETH: Non
CADWELL: Voilà, j'ai été invité au bal sur le continent et je me demandais si vous vouliez être ma cavalière ?
ELYZABETH: Oh.. Je suis désolé mais le colonel Sheppard me la proposé et j'ai accepté
CADWELL: ( déçu et en colère contre Sheppard) Ok, bon je vais pas vous déranger encore plus. Alors, on se verra demain soir
ELYZABETH: Oui, à demain
Et Cadwell part en colère.
Marianne, elle, se dirige vers le labo de Rodney. Arriver, elle le surprend avec Carson penché sur un ordinateur.
CARSON: Je vous en pris ne le dites pas au autres
RODNEY: Mais vous vous en rendez conte. Vous l'avez caché pendant 2 ans
CARSON: Oui je sais, en plus, on a fait une autre découvert
MARIANNE: Une découvert ?
CARSON ( s'avançant vers elle ) Je suis désoler mais Rodney ma piqué des échantillons de votre sang et...
MARIANNE ( ayant compris ) Rodney, je vous en pris, ne le dites à personne
RODNEY: Pourquoi l'avoir caché ?
MARIANNE: Pour notre sécurité
RODNEY: Pour votre sécurité ?
MARIANNE: C'est très long à expliquer. Mais un jour je vous promet de tout vous dire
RODNEY: Bon je dirais rien. C'est a vous de le dire et pas aux autres
MARIANNE: ( soulagé ) Merci Rodney
RODNEY: Votre mère en est une aussi ?
MARIANNE: Oui et c'est grasse à Beckette que l'on à pu cacher ce secret
BECKETTE: J'avais fait une promesse et je la tiendrais toujours
MARIANNE: Merci. Bon il faut que j'y aille. Au revoir et merci Rodney de ne rien dire
RODNEY: Je vous promet de ne rien dire
Et Marianne sort du laboratoire.
Aussitôt qu'elle est sortis, Rodney se penche sur son ordinateur et dit :
RODNEY: J'en étais sûr
CARSON: De quoi ?
RODNEY: Regarder vous même
CARSON: ( Après voir regardé ) Bon alors quesque l'on fait ?
RODNEY: On ne dit rien. On attend. Et pour tout ce qu'on a découvert sur Marianne et Elyzabeth on ne dit rien non plus.
BECKETTE: D'accord, ça à elle de le dire et pour Marianne on attend et puis de toute façon un jour ils finiront par craquer
RODNEY: Je l'espère. Je vais parler à Elyzabeth pour lui dire que j'ai découvert son secret.
BECKETTE: Oui, c'est une bonne idée. A tout à l'heure.
Rodney sort du labo et se dirige vers le bureau de Elyzabeth. Pendant ce temps là, Marianne va au hangar aux jumpers pour pouvoir en piloter un et faire un tour. Arriver, elle va dans un jumper et actionne le mécanisme en touchant le poste de pilotage. Ensuite elle décolle et sort de la cité part la porte du toit.
Rodney arrive dans le bureau de Elyzabeth. Il frappe.
ELYZABETH: Rodney, entrez
RODNEY: Merci Elyzabeth. Voilà, je voulais vous parler d'une découverte que j'ai fait en analysant votre sang
Le sang d'Elyzabeth se glaça.
RODNEY: Vous êtes une ancienne, n'est ce pas ?
ELYZABETH: Est-ce que vous aller pouvoir garder ce secret ?
RODNEY: Oui, je vous le promet
ELYZABETH: Oui, je suis une ancienne
RODNEY: En analysant votre sang et celui de Marianne, j'ai constaté que par rapport au analyse faites sur d'autre ancien comme Chaya, votre sang était quelque peu différent
ELYZABETH: Je sais, on a découvert que j'ai plusieurs pouvoirs et même très puissant et Marianne pareil
RODNEY: Je crois que vos ancêtre devait être très important il y a 10 000 ans.
ELYZABETH: Je n'en sais rien mais depuis que je suis ici, mon rêve est devenue plus clair et ....
RODNEY: ( la coupant ) Vous faites un rêve ?
ELYZABETH: Oui, c'est sûrement sur mon passé
RODNEY: Raconter moi ce rêve
ELYZABETH: Eh bien , je me vois à l'âge de 8 ans courant dans un couloir. Une femme, qui je crois que c'est ma mère, me dis de courir le plus vite possible. Après on arrive dans une salle où il y a des gardes. Un homme arrive, en même temps que nous et dit à ma mère de partir à la porte des étoiles. Mais a t'il à peine de finir sa phrase que des Wraiths nous tire dessus. Je ne savais pas avant que c'était des Wraiths car mon rêve avant était flou. Cette homme se met devant nous et ordonne au garde de tirer. Pendant que les gardes essaye de les retenir, cette homme, qui est sûrement mon père s'approche de moi et me prend dans ces bras et dit "  Ma chérie, sache que je t'aimerai toujours et qu'un jours, tu reviendras nous sauver et prendre ma place. Je t'aime Elyzabeth. Essaye de ne pas oublier pas ce que je viens de te dire. " Ensuite, un garçon arrive et s'avance vers mon père: "  Tu me promet de la protéger et de l'aider à faire ce que je t'ai dit hier " et le garçon répond " Oui ". Un garde sort une sorte de petite machine, s'avance vers moi et le garçon aussi et après, on est téléporté devant la porte des étoiles de la planète. Le garde entre l'adresse de la terre et dit : "  Excuser moi de ce que je vais faire à tout les deux mais ce sont les ordres. " Il sort une petite pierre et la pose sur mon front et celui aussi du garçon et nous passons la porte sans le garde.
RODNEY: Bon, ça c'est un rêve interressant. Je crois que cette pierre sert à enlever certain souvenir de quelqu'un. Il vous a enlevé tous les souvenirs de votre enfance mais il vous laissé ce rêve. On sait aussi que vous venez de la galaxie Pégase. ( il se lève ) Il va bien falloir un jour le dire aux autres. Réfléchissez. ( il sort )
Marianne est dans le jumper à faire un tour. Elle va vers le continent pour aller voir les athosiens. Elle sentant bien avec le Père Albatus. C'est le sage des Athosiens. Arriver, elle voit qu'un autre jumpers est au village. Elle se pose et part vers la tente de Père Albatus. Elle entre.
MARIANNE: Père Albatus
ALBATUS: Oui, Marianne vient
MARIANNE: ( elle s'assoit en face de lui ) Bonjours Père
ALBATUS: Alors, comment vas tu ?
MARIANNE: Inquiète
ALBATUS: Inquiète ?
MARIANNE: Oui, Rodney à découvert le secret
ALBATUS: Ah. Écoute, il fallait bien qu'un jour ça arrive
MARIANNE: Oui, je sais mais je croyait que ce ne serait pas si tôt
ALBATUS: Oui. Écoute Marianne, il y a le colonel Cadwell qui mijote quelque chose alors je te demande d'être prudente
MARIANNE: Bien, je te promet d'être prudente.
Marianne reste toute l'après midi en compagnie de Père Albatus. Il lui explique comment il a réussi à s'enfuir sans que les Wraiths le voient ou encore l'histoire d'Atlantis qu'il a appris quand il avait 15 ans.
MARIANNE: Bon il faut que j'y aille
ALBATUS: Bien, viens me voir quand tu veux
MARIANNE: Au revoir
ALBATUS: Au revoir
Elle s'en va. En se dirigeant vers le jumper, elle rencontre John. Il a enseigné toute l'après-midi à de jeunes athosiens l'art du surf. Il lui demande quesqu'elle fait là, elle lui répond qu'elle est venue pour voir Père Albatus. Ils prennent chacun un jumper et on fait la course. Arriver.
MARIANNE: J'ai gagné !!!
JOHN: Car je vous ai laissé gagné
MARIANNE: Mauvais joueur. Avouez que je vous ai battus.
JOHN: Vous avez gagné
Ils prennent le chemin des mess car il est 19h30. Arriver, ils prennent un plateau, vont se servir et s'installe sur une table. Ils parlent de la dernière missions qu'ils ont effectué. A 21h, elle se lève, lui dit bonsoir et s'en va dans ses quartiers. Elle entre et trouve sa mère sur le canapé à réfléchir.
MARIANNE: Tu réfléchie à quoi ?
ELYZABETH: J'ai dis une partie de notre secret à Rodney
MARIANNE: Maman, on va pas pouvoir la cacher longtemps
ELYZABETH: Ah bon . Pourquoi ?
MARIANNE: Père Albatus m'a prévenue que Cadwell mijote quelque chose mais il ne sait quoi exactement
ELYZABETH: ( elle soupire) Quesqu'on va faire ?
MARIANNE: Leur dire la vérité
ELYZABETH: Oui, nous leur diront quand le moment sera venu
MARIANNE: ( fait mine de ne rien savoir ) Au faites, tu t'es trouvé un
cavalier ?
ELYZABETH: Oui, John me la proposé ce matin
MARIANNE: Eh bien voilà. Bon, je vais me coucher. A demain
ELYZABETH: A demain

Le lendemain matin

Marianne se lève, prend une douche et va au mess pour prendre son déjeuner. Ensuite, elle va en salle de contrôle où elle reste 1 heure avec Samuel. Quand tout d'un coup, la porte des étoiles s'active.
SAMUEL: ( par radio ) D.Weir, activation de la porte non programmé
ELYZABETH: Euh j'ai pas le temps. Contacter ma fille.
MARIANNE: Pourquoi moi ?
SAMUEL: Alors quesqu'on fait ?
MARIANNE: A ton un code d' identification ?
SAMUEL: Non mais je reçois un signal. Attendez. C'est le code d'identification du major Lorne
MARIANNE: Baisser le bouclier
L'équipe de Lorne passe la porte et se retrouve en salle de contrôle.
MARIANNE: ( en descendant les marches) Équipe SGA-2, tous à l'infirmerie
LORNE: Bien D. ( pour lui même ) C'est sur la relève est assuré
Dans l'après midi, Elyzabeth, Teyla et Marianne ce sont retrouvé dans les quartier des Weir pour parler et trouvé la robe idéal pour la fête.
Il est 19h20 et elles sont dans le quartier des Weir à attendre leur cavalier. Teyla a choisi une robe qui descend jusqu'au dessus des genoux. Elle est violacé et argenté sur les bretelles. Elles a les cheveux tiré en arrière et tenue pas une pince en forme de fleur argenté. Marianne est habillé d'une robe noir légèrement espagnol et ses cheveux son attaché avec un chouchou en perle noir et une fleur rose sur le côté. Elyzabeth, elle, elle a choisie une jupe rouge descendant jusqu'au mollet et avec un débardeur en velours rouge. Ses cheveux sont mis en arrière par des pinces noirs en velours. Il est 19h30. Ronon et John frappe et Teyla ouvre.
RONON: ( En regardant Teyla ) Vous êtes superbe
TEYLA: Merci, vous aussi
Marianne sort suivie de Elyzabeth. John est hypnotiser par la beauté de ELYZABETH: John, john. Ou hou
JOHN: Euh excuser moi, vous êtes magnifique
ELYZABETH: ( elle rougit ) Euh, et bien, merci
RONON: Bon, il faut peut être y aller car on va être en retard
Et sur ces mots tous les 5 vont au hangar à jumper.
RODNEY: Bonsoir tout le monde
Il est accompagné par Kate la psychologue de la cité.
JOHN: Bien, alors tous au jumper.
Tous vont dans le jumper et s'installe sur les places passagés. John, lui , se met sur le fauteuil à côté du fauteuil pilote.
ELYZABETH: John, vous deviez pas nous emmener ?
JOHN: Si mais ce soir c'est Marianne qui pilote
MARIANNE: Super!!!! Merci John
RODNEY: Oh non
Marianne s'installe et démarre le jumper. Pendant le trajet, John et Rodney se dispute sur le fait que le foot est un sport plus interressant que le hockey.
JOHN: Le foot est mieux que le hockey
RODNEY: Non, c'est le hockey c'est plus difficile car c'est sur la glace
ELYZABETH: Rodney marque un point
JOHN: Et vous Marianne, qu'elle est le meilleur sport entre le foot et le
hockey ?
MARIANNE: Désoler mais le hockey le foot ne m'interresse pas. Moi mon sport préféré et c'est celui aussi que je pratique est la danse jazz/moderne et classique
JOHN: Ah oui, c'est vrai. Vous nous l'avez déjà dit
MARIANNE: Oui même que je suis la championne de danse de l'état de Washington
RODNEY: Ah, ça explique la musique à 22h le soir qui s'entend dans les couloirs
MARIANNE: Oui, je m'entraîne
TEYLA: Excuser moi mais c'est quoi la danse jazz/moderne et classique ?
MARIANNE: C'est de la danse mais pas en couple. En faites on danse sans partenaire généralement et il y a des pas à retenir, des positions etc..
TEYLA: ça à l'aire d'être intéressant
MARIANNE: Si vous voulez, je pourrais vous donnez des cours ?
TEYLA: Avec joie
MARIANNE: Ah, nous sommes arrivé
Marianne pose le jumper et tout le monde descend. Il y a des musiciens sur une scène et des tables à droite de la scène avec des nappes bleu comme l'océan et les couverts sont blanc. C'est en l'honneur des couleurs de Atlantis. Une trompette retentis, c'est l'annonce du dîner. L'équipe SGA-1 ainsi que Elyzabeth, vont s'assoire à la table principal. Teyla prend la parole en tant que chef du village.
TEYLA: Bonsoir à tous. Nous sommes ici ce soir réunis pour rendre hommage à Atlantis et aussi féliciter le travail de tout ceux qui travail à Atlantis.
Un soir, une équipe arrive sur nôtre planète et devienne nos amis. Cet équipe est dirigé par le colonel Summers, un brave soldat qui a préféré mourir pour protéger la terre et Atlantis. Quand les wraiths on débarqué, j'ai été enlevé par les wraiths mais mon peuple, on suivit le colonel Sheppard qui était Major en ce temps là. Il est aussi venue nous sauver et nous a emmené sur Atlantis où j'ai fait la connaissance du D.Weir. J'ai confier mon peuple à elle car j'avais confiance en elle et j'ai encore et toujours confiance en elle. Pour moi, c'est une grande dirigeante qui a sus se faire respecter des membres de son expédition. J'ai aussi rencontré Ford qui était un homme courageux et un brave soldat. Mais maintenant il n'est plus parmis nous. Ronon, quand j'ai fais sa connaissance, il était un runner mais maintenant il est libre et contera toujours parmi mes amis.....
MARIANNE ( en s'adressant à Rodney et en chuchotant) Plutôt son petit copain
RODNEY: ( il rigole ) Ah ah ah ah
TEYLA: Il y a un problème Rodney ?
RODNEY: ( voyant que tout le monde le regarde ) Non rien. Continuez
TEYLA: Rodney, lui, est un homme arrogant et qui dit toujours qu'il est le meilleur scientifique qu'on est jamais connu et c'est vrai. Rodney est le meilleur scientifique que j'ai connu. Et puis, il y a Marianne. Une brillante scientifique qui s'entend très bien avec Rodney et dont leur travail nous on apporter plus de connaissance sur les anciens. C'est aussi une guerrière exemplaire qui n'a peur de rien. Elle insulte même les wraiths devant eux, elle prend tout à la rigolade. Et je vais finir mon discourt pour aussi dire que tout ceux qui travail à Atlantis, pour leur courage et leur tenaciter, pour mon peuple vous êtes tous des héros.
Tout le monde se lève et applaudit.
TEYLA: Merci et maintenant, que le dîner commence
Le dîner se passe dans la joie et la bonne humeur. L'équipe se remémore toutes les missions qu'ils on effectué. A la fin du dîner, tout le monde va danser.
JOHN: ( s'adressant à Elyzabeth) Voulez-vous m'accorder cette danse ?
ELYZABETH: Avec plaisir
Ils s'en vont danser.
MARIANNE: J'aime même pas été obliger de dire à john d'inviter à danser ma mère ?
RODNEY: Ouais. John commence à prendre plus de assurance.
MARIANNE: C'est plutôt bon signe
RODNEY: Oui, c'est bon signe ça
Marianne voit Cadwell s'avancer vers se mère et John qui danse.
MARIANNE: Ah non! Cadwell va tout gâcher. Je n'est pas dit mon dernier mot
Marianne se dirige vers Cadwell.
MARIANNE: Cadwell, quesque vous faites ?
CADWELL: Je vais demander au D.Weir de m'accorder une danse
MARIANNE: Eh bien c'est perdu d'avance
CADWELL: Je vous demande pardon ?
MARIANNE: Maman vous trouve inutile et nul et en plus elle danse avec Sheppard dons c'est peine perdu
CADWELL: Sachez que je suis le militaire le plus grader ici et aucune femme ne me résiste
MARIANNE: Ah Ah Ah ( elle rigole) Aucune femme ne vous résiste ? Ça veut dire que ces femmes sont aveugle Ah Ah Ah
CADWELL: Vous êtes qu'une petite arrogante. Je me demande toujours ce qui a pu arriver au Général Landry pour vous envoyer à Atlantis
MARIANNE: Et vous, vous êtes un homme détestable qui se croit supérieur au autre et qui en veut au colonel Sheppard car il vous a piqué votre place.
CADWELL: Vous êtes une petite fille inconsciente qui est déjà scientifique à l'âge de 13 ans et je me demande pourquoi ? Mais sachez que je trouverais et je ne manquerais pas de le dire à tout le monde. Vous me rappelez quelques fois Sheppard. Ça ne m'étonne pas que vous vous entendez bien.
Ils n'ont pas remarqué que tout le monde sans exception ont suivie la conversation en entier tellement qu'il parle fort a la limite de se crier dessus.
CADWELL: ( il regarde tout le monde et en regardant Marianne ) Bien, je n'est rien à faire avec une demoiselle- je-sais-tout. Au revoir ( il part )
MARIANNE: ( en regardant tout le monde) Quesqu'il y a, vous voulez ma photo ? Allez le spectacle est terminé
Tout la monde retourne à ses occupations. Elyzabeth ayant entendu toute la conversation ainsi que John vont vers elle.
ELYZABETH: Marianne, tu viens de répondre au Colonel Cadwell. Il va en faire un rapport et tu risque de retourner sur terre
MARIANNE: Je sais mais cet homme la bien mérité
JOHN: J'en revient toujours pas. Vous avez tenu tête devant lui
MARIANNE: Oui et j'en suis fière
ELYZABETH: Oui et tout ce que j'espère c'est qu'il ne fait pas un rapport mais ça m'étonnerai
MARIANNE: Il en fera pas un car moi j'ai un argument. Bon je vais danser avec Jinto. A tout à l'heure.
La fête est bien réussi. Tout la monde s'amuse. John raconte à Elyzabeth toute les bêtises qu'il a fait. Rodney est partit dans les alentours avec Kate, Beckette est enlacé sur la piste de danse avec Cadman. Celui-ci n'avais pas pu venir au dîner car il avait des analyses à terminer. Teyla et Ronon discute sur un des bancs près de la piste de danse et Marianne rigole avec les autres Athosiens de sont âge. A 3h du matin, la fête est terminé. Teyla et Ronon reste sur le continent. Carson, Laura, Rodney, Kate, Elyzabeth, John et Elyzabeth vont vers le jumper 1 pour retourner à Atlantis. La traverser se passe dans le silence car tout le monde est fatigué. Arrivé dans le hangar, tout le monde vont vers leur quartier respectif , Marianne est déjà dans ses quartiers. John, lui, raccompagne Elyzabeth des ses quartiers. Arriver devant la porte:
ELYZABETH: J'ai passé une excellente soirée
JOHN: Moi aussi et bien, alors, bonne nuit
ELYZABETH: Bonne nuit John
Après ces mots, John lui fait un baiser sur la joue de Elyzabeth. Elyzabeth profite de ce moment et John s'en va après un dernier regard. Marianne a tout vu de la vitre de la porte des quartiers. Elyzabeth rentre.
ELYZABETH: Marianne !
MARIANNE: J'ai tout vu
ELYZABETH: Oui et alors, c'est juste un ami
MARIANNE: C'est toi qui le dit. Bonne nuit
Elle part dans sa chambre pour une bonne nuit de sommeil. Elyzabeth fait de même. Marianne repense encore à se qu'a dit Cadwell. " Vous êtes une petite fille inconsciente qui est déjà scientifique à l'âge de 13 ans et je me demande pourquoi ? Mais sachez que je trouverais et je ne manquerais pas de le dire à tout le monde. Vous me rappelez quelques fois Sheppard. Ça ne m'étonne pas que vous vous entendez bien. " Tant de questions se pose dans sa tête: Est-ce que Cadwell va finir par découvrir la vérité ? Est-ce que on peut avoir confiance en Rodney ? Est-ce qu'un jour la prophétie sera accomplie ? Et John, va t'il avouer à ma mère qu'il l'aime et maman pareil ? Et ses pouvoirs ainsi que ceux de maman, pourquoi sont il plus puissant que les Anciens ? Et ce rêve que maman fait et qu'elle m'a raconté, est il vrai ? Qui est ce garçon qui l'accompagnait ? Tant de mystère à éclaircir. Avec Rodney, un jour peut être on connaîtra la vérité.

A SUIVRE dans le prochain épisode
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong