Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Informations :
Auteur : johnteyla
: 01/08/2006
Note : 9
Nombre de votes : 1


Histoire :
Les révélations


Les yeux de John Sheppard s' ouvrirent sur l'obscurité froide et inquiètante des cellules d'Atlantis. Le colonel avait horriblement mal à la tête.
C'est alors qu'une voix s'éleva dans l' obscurité:

-Colonel, est-ce-que ça va?
-Sheppard mit un instant à répondre:
-Oui Teyla, merci.
-Et ben je sais pas comment vous faîtes pour aller bien dans un moment pareil!
John reconnu aussitôt la voix de Rodney Mckay.
-Ne commençez pas Rodney.
-Quoi, j'ai bien le droit de paniquer non?
-Non!!
-Ok ok ça va je me tait.
-Merci.
-Qu' est- ce qui c'est passé ? demanda John à Teyla.
-Vous ne vous en rappelez plus? Des Wraiths...et de leur...marché...!
-Quoi ? Oh oui c'est vrai!!

C'est alors que tout lui revint en mémoire:

FLASH BACK

C'était un jour calme sur la cité. Enfin...pour l'instant.
Le colonel Sheppard se rendait comme d'habitude dans le gymnase pour s'entraîner avec Teyla. Il aimait s'entraîner avec elle. C'était pour lui une façon de se détendre même s'il finissait toujours au tapis.
Quand il arriva au gymnase, il trouva une Teyla plutôt fatiguée. De petites cernes étaient apparus sous les beaux yeux noisettes de la jeune femme, ce qui n'échappa pas au colonel:

-Ca va Teyla? Vous m'avez l'air épuisée?
-Non colonel, ça va,merci.
-Bon...alors prête pour vous défouler?
-Oui, aller c'est parti!

Et le combat commença. Malgré la bonne défense de la jeune femme, John remarqua que Teyla n'était pas comme d'habitude.Certes, elle l'avait encore battu mais elle semblait plus faible. Les doutes du colonel s'envolèrent d'un coup quand d'un geste basique et très simple il réussit à mettre l'Athosienne au tapis. Après l'avoir aidé à se relever , il lui demanda:

-Teyla, vous êtes sûr que ça va?
-Oui..enfin...non...
-Que vous arrive t 'il ?
-Cette...Cette nuit j'ai fait des rêves étranges, répondit-elle d'une voix tremblante qui trahissait son anguoisse.
-Quels genres de rêves ? interroga John qui commençait à s'inquiéter. En effet,Teyla était une femme forte, et elle n'était pas du genre à se laisser dominer par de simple rêves.
-C'était des Wraiths...Ils...Ils disaient qu'ils allaient enfin y arriver.
-Arriver à quoi?
-A...a conquérir Atlantis.
-Ah...mais ce n'était qu 'un rêve...Ne vous inquiétez pas. Mais... Juste une chose,... vous aviez l'impression que c'était un rêve dû à votre lien télépathique ou juste un rêve...un rêve tout simple.
-Eh bien justement je crois que c'était plutôt en rapport avec mon lien télépathique.
-Ah d'accord je vois, répondit Sheppard qui comprenait soudain les inquiétudes de l'Athosienne.
-Et vous avez appris autre chose dans votre rêve?
-Non pas, que je sache. Je pense que je m'en souviendrais.
-Il ne faut pas nous emballer mais nous devrions allez en parler à Elizabeth.
-Oui...Vous avez raison...Allons-y.

Sur le chemin,Sheppard observait d'un oeil inquiet la jeune Athosienne et la trouvait vraiment soucieuse.
Il essaya de la rassurer:

-Ne vous inquiétez pas Teyla. Je suis sur qu'il n' y a aucune raison de se faire du soucis. Ce n'était qu'un rêve.

Pour toute réponse Teyla lui sourit.
C'est alors que le haut-parleur de la cité s'activa et une voix familière parcourue toute la cité des anciens:

-Ici le Docteur Weir je demande à tout le personnel de se rendre dans la salle d 'embarquement...Je répète, je demande à tout le personnel de se rendre dans la salle d'embarquement.

La voix d'Elizabeth cessa dans le haut-parleur mais quelque secondes plus tard elle se retrouvait dans l'oreillette de Sheppard:

-Sheppard, ici Weir...
Sheppard activa son oreillette :
-Oui Elizabeth, ici Sheppard...
-Teyla est-elle avec vous?
-Oui docteur elle est la.
-Parfait je veut vous voir immédiatement dans mon bureau...Terminé
-Très bien. On y va tout de suite...Terminé.

Dans son bureau, Elizabeth faisait les cents pas avec une expression d'anxiété très prononçée sur le visage.
Deux minutes plus tard Teyla et John passait la porte du bureau...essouflés:

-Vous...Vouliez...nous voir...Docteur...? demanda John d'une voix sacaddée
-Oui colonel. La situation est des plus sèrieuse.
-Que...se passe... t-il?
-En résumé, trois vaisseaux ruches se dirigent droit sur Atlantis.
-Qu...Quoi!!!s'exclamèrent d'une même voix Teyla et John.
-Vous m'avez bien entendus.
-Mais...Qu'est-ce qu'on va faire? demanda Teyla décidément de plus en plus inquiète.
-Pour l'instant je n'en sait rien mais j'ai dans l'idée que nous devrions d'abord évacué la cité.
-Qui a découvert les vaisseaux ? interroga Sheppard.
-Rodney. Grâce aux detecteurs à longue portées.
-Et quand arriveront-ils à destination?
-D'ici trois jours.
-Oh...docteur. intervint Teyla qui se souvenait à présent pourquoi elle voulait voir cette dernière, je voulais vous dire...et c'est d'ailleurs pour cela que l'on de dirigeait vers votre bureau quand vous nous avez appelés...que j'ai fait un rêve cette nuit qui prévoyait ce qui est en train de ce produire.Enfin...Je ne sais pas si c'est très utile à présent que je vous dises ça.
-Ah...en raison de votre lien télépathique je présume.
-Eh bien oui je pense.
-Très bien, merci Teyla. Et ne vous en faites pas, vous avez eu raison de me le dire.
-Docteur, continua Teyla, je propose que le personnel aille se réfugier sur le continent, je discuterai avec mon peuple et je sais déja qu'ils accepteront.
-Bien...Cela me semble une bonne idée. Bon...Sheppard vous restez ici pour décider avec moi d'un plan d'évacuation et Teyla vous aller me trouver Ford, Ronon,Beckett, Caldwell et Rodney. Je veux que les principaux membres de l'expédition se rassemblent dans mon bureau. Ronon et Ford devraient arrivés en même temps que le personnel dans la salle d'embarquement, Beckett devraient être à l'infirmerie et Caldwell dans son bureau.Et Rodney, euh... j' irai le chercher moi même, il doit être dans la salle de contrôle.
-Très bien Docteur, répondit Teyla.

Et elle partit aussitôt.

-Ah...colonel avant d'organiser un plan d'évacuation il faut que j'aille prévenir le personnel. Venez avec moi je vous pris.
-Très bien et dites donc, vous..., quand il le faut vous savez donnez des ordres.
-C'est gentil colonel.

Elle se dirigea alors sur le balcon qui surplombait la salle d'embarquement :

-Bon, Très bien, inutile de garder le secret plus longtemps dit-elle en s'addressant a tout le personnel qui était en dessous d'elle dans la salle d'embarquement, trois vaisseaux ruches Wraiths atteindront Atlantis dans trois jours. Pour garantir votre sécurité la cité sera évacué sur le contient ou le peuple des Athosiens nous acceuillira.
Je demande à ce que tout les scientifiques de la cité se réunissent afin de trouver un moyen de protéger la cité.

C'est alors qu'une voix s'éleva de la foule:

-Oui comme par hasard c'est les scientifiques qui se retrouvent avec le sale boulot!!

Le docteur Weir se retourna pour faire face à Sheppard, ferma les yeux et fit un long soupir qui fit sourire le jeune homme. En effet ce Kavanagh était incorrigible.Toujours à se plaindre de tout. Elizabeth se retourna pour refaire face au personnel qui attendait les directives de la jeune femme et qui n 'avait aucunement fait attention à Kavanagh.
-Ainsi que je le disait avant d'être interrompu...
-Oui et j'ai l'intention de continuer à vous interrompre tant que vous n'aurai pas changer d'avis au niveau du travail des scientifiques...

Pendant le discours d'Elizabeth, John avait aperçu Teyla qui était descendue pour aller chercer Ford et Ronon qui étaient effectivement parmi la foule. Elle s'apprétait à remonter avec les deux hommes quand elle avait entendue une fois de plus Kavanagh ouvrir sa grande gueule, c'est alors qu'elle se retourna, retraversa la foule, et lorsqu 'elle était arrivé au niveau de Kavanagh, lui avait fichu UN GROS COUP DE POING DANS LA FACE. C'est alors que tout le monde applaudit avec chaleur et Sheppard qui avait vu toute la scène du haut du balcon se plia en deux en se tordant de rire.
Quant à Elizabeth, était elle aussi ravie, bien qu'elle était déçu ne n'avoir put le faire elle même.

Quelques minutes plus tard, alors qu' Elizabeth était de retour dans son bureau avec John (qui avait enfin retrouvé son sèrieux) et Rodney qu'elle était venue chercher pour établir le plan d'évacuation, Teyla accompagnée de Caldwell, Beckett, Ronon et Ford entrèrent dans le bureau.
John se dirigea vers Teyla les yeux encore humide à force d'avoir autant rit:

-Oh Teyla écoutez je vous félicite c'était du jolie.
-Oui en parlant de cela je voulais m'excuser auprès de vous docteur Weir pour mettre comportée ainsi avec le docteur Kavanagh.
-Vous plaisantez pourquoi devriez vous vous excuser ? Vous avez eu raison, il était devenu trop agaçant.
-Très bien, dans ce cas...
-Oui bon redevenons sèrieux...N'oublions pas que des Wraiths arriveront d'un jour à l'autre.
-Oui Caldwell vous avez raison, déclara Elizabeth, donc nous avons déja décidés que nous évacuerions tout d'abord les malades, ensuite le personel non nécessaire à la survi de la cité comme l'équipe d'entretien et l'équipe des psychologues ainsi que les cuisinier...
-Quoi...?Mais qui va préparer à manger ? lança Rodney.
-Rodney...Ne vous inquiétez pas vous man...ge...rez vous n'aller pas mourir de faim, répliqua Sheppard ce qui fit rire Teyla.
-Bon si vous le dites.
-Donc...continua le docteur Weir, nous continuerons avec les techniciens suivis des médecins.
-Quoi...? Et qui nous soignera si on est bléssés ? répliqua une fois de plus Rodney.
-Moi je resterai! intervint le docteur Carson Beckett.
-C'est très courageux Carson, annonça Weir, Puis ce sera le tour des scientifiques.
-Il ne restera finalement que les militaires si je comprends bien ? dit Teyla.
-Exactement, répondit Weir, mais maintenant je veux savoir qui de vous tous compte rester jusqu'au bout ?

Ce fut sans étonnement qu'Elizabeth vit tout les doigts se lever. Mais elle fut surprise quand elle distingua le doigt boudiné de...Rodney Mckay. Cependant Elizabeth ne dit rien, ne lui addressant qu'un sourire encourageant et amicale.

-Bon et bien vous pouvez disposer, l'évacuation commençera dés que Teyla sera aller voir les Athosiens.
-Oui j'y vais tout de suite.
-Je vous accompagne Teyla, annonça le colonel Sheppard.
-Très bien...approuva le docteur Weir.

Vingt minutes plus tard, John et Teyla s'étaient retrouver dans le hangar des jumpers.Teyla avait enfilé sa tenu Athosienne.
John avait le sourire en coin. Il adorait la voir avec cette tenue. Il l'a trouvait encore plus jolie que d'habitude ce qui n'était pas facile.
Une fois le jumpers décollé avec ses deux passagers, John remarqua l'inquiétude sur le doux visage matte de sa coéquipière:

-Teyla?
-OH...euh...Quoi...?Vous disiez...?
-Euh... et bien je voulais vous demander si ca allait comme vous voulez ?
-Et bien...à vrai dire...non.
-Je dois admettre que je m'en doutait un peu. Qu'est ce qui ne va pas?
-J'ai peur pour mon peuple. Les Wraiths ne tarderont pas à l'envahir s'ils envahissent Atlantis.
-Oui, mais encore faut-il qu'ils arrivent à prendre Atlantis.
-Oui c'est vrai, dit-elle en souriant.
-Croyez-moi Teyla, moi vivant ils n'auront jamais Atlantis.
-Merci...

Décidément Teyla se sentait en sécurité auprès de "John Sheppard ".

Une fois arrivés sur le continent les deux coéquipiers se dirigèrent vers le village, ou les attendaient Halling, inséparable ami de Teyla.

-Teyla, mon ami, dit Halling en saluant son amie à la manière Athosienne, colonel Sheppard heureux de vous revoir.
-Bonjour Halling moi aussi je suis content de vous revoir.
-Qu'elle est la raison de ta visite ici Teyla ?
-Entrons dans la tente je vais tout t'expliquer Halling, vous venez colonel?
-Non Teyla je vais attendre ici et jouer avec les enfants, dit-il avec un sourire, mais venez me chercher si vous avez besoin de moi.
-Très bien,répondit Teyla, décidément elle ressentait beaucoup plus que de l'amitié pour cette homme.
-Alors Teyla, rentre dans la tente, dit Halling. Ce qui la fit revenir à la réalité.
-Euh ...oui...dit Teyla qui avait complètement oublié son ami et la raison de sa visite. Alors... si je suis venue ici c'est parce-que les Atlantes ont besoins de notre aide. Les Wraiths font route sur Atlantis et il faut évacuer la cité et le seul endroit ou ils peuvent se réfugier c'est ici.
-Ah oui je vois. Ma foi je n'y voit pas d'inconvénient, seulement... il n'y a pas assez de place dans le village pour tous les acceuillir !
-Il n'y a pas une grotte ou ils pourraient s'installer ?
-Maintenant que tu me le dit c'est fort possible il y a effectivement une grande grotte au centre de la forêt ou ils pourraient se loger.
-Merci infiniment Halling, s'exclama Teyla, soulagée.

Elle salua son amie et s'apprétait à quitter la tente mais Halling la rattrapa:

-Attend Teyla.
Teyla se retourna.
-Je suppose que tu seras de ceux qui compte rester sur Atlantis pour la défendre?
-Effectivement, Atlantis est comme ma deuxième maison et je me doit de la protéger tout comme ses habitants qui sont pour moi comme une deuxième famille.
-Dans ce cas...prends bien soin de toi Teyla Emmagan.
-Merci Halling dit Teyla en serrant son ami dans ses bras. Halling répondit à son étreinte.
-Colonel,...? appela Teyla après avoir quitter les bras de Halling.
-Oui, répondit Sheppard en riant alors qu 'au moins cinq enfants étaient sur lui en train de le chatouiller, non... arré...arrétez c'est atroce...gémit Sheppard ne pouvant plus respirer sous les guiliguilis de ses compagnons de jeu.
-Il faut partir,... dit Teyla incapable de se retenir de rire.
-Oui...j'arr...j'arrive hi hi hi arréter il...faut...que...que...je m'en aille.

Ses dernières paroles générèrent un oooooooooohhhhhhh de décéption général des bambins
-Et...oui...je...sais dit Sheppard en reprenant son souffle, aller au revoir les enfants.
-Au revoir monsieur le colonel dirent les enfants en coeur.
-Au revoir les enfants et appelez moi John.

De retour sur Atlantis, Teyla expliqua la situation à Elizabeth qui fut enchantée par la nouvelle.Et annonça que dés le lendemain l'évacuation commençerai. Une fois sortis du bureau John et Teyla se promenèrent dans la cité pour se détendre de la journée qui avait été éprouvante:

-Je ne sais pas pour vous mais moi je suis exténué , s'exclama Sheppard.
-Moi aussi colonel et je crois d'ailleurs que je vais aller me coucher.
-Moi aussi. Je peux vous raccompagner ? Vos quartier étants sur le chemin des miens?
-Volontier colonel.

Et ils continuèrent leurs route. John déposa Teyla et alla se coucher. Chacun de leur côtés, ils s'endormirent aussitôt.

Le lendemain fut aussi éprouvant que la veille. Vers midi la moitié de la cité avait été évacuée ce qui laissait une étrange sensation dans le coeur des gens lorsqu'ils parcouraient la cité, John le premier. Il raconta cette sensation au mess le midi même et fut étonné de voir que tous ses amis ressentaient la même chose. En effet ce midi la, il y avait Teyla, Ronon, Beckett, Mckay, le lieutenant Laura Cadman qui avait passé un petit séjour dans la tête de Mckay, Le docteur Weir, Caldwell, le professeur Radek Zelenka, collègue et à la fois ami de Mckay et enfin Ford:

-Oui j'ai la même sensation que vous colonel, répondit Teyla, Rodney allez-y doucement vous allez vous étouffer !
-Quoi?! Oh pardon che chui déjolé mais quand che chui inquiet je mange !! répondit Rodney la bouche pleine de purée.
-Donc vous êtes tout le temps inquiet, ironisa Sheppard.
-Très drôle ! dit Rodney qui avait enfin réussi à vider sa bouche.
-Ronon je croyais vous avoir expliqué la fonctionnement du couteau et de la fourchette !! dit John
-Désolé mais lorsqu'on passe sept ans sur une planète pratiquement déserte mis à part des Wraiths qui s'amusent à faire joujou avec votre vie, avec pour seule nourriture de pauvres bêtes qui ne demandaient qu' à faire leur vie tranquillement, on a un peu perdu l'habitude d'utiliser des couverts !!
-Ok ok ça va.

Rodney était ravi que qu'elqu'un ai remit enfin Sheppard à sa place, malheureusement pour lui Sheppard avait tout remarquer.
-Rodney, au lieu de vous moquez des autres, occupez-vous de votre purée, sinon moi je m'occuperais de vous la faire avaler mais moi ce ne sera pas par la bouche mais par les trous de nez. C'est clair ?!!
-Quoi, j'ai rien dit répondit celui-ci en prenant l'air le plus innoçent qu'il pouvait.

La menace de Sheppard avait fait fait rire Teyla. John aimait la voir rire. On pouvait même dire qu'il adorait ça. Il la trouvait rayonnante.Teyla se tourna soudain vers lui et en voyant son regard elle avait baisser la tête, gênée par tant d'insistance.En la voyant baisser la tête en rougissant, John avait brusquement détourné son regard vers Elizabeth qui était en grande conversation avec Zelenka. Celui-ci lui exposait ses dernières decouvertes sur la protection de la cité. Malheureusement, il n' y avait rien de très encourageant:

-La puissance de notre E2PZ ne sera malheureusement pas assez forte pour pouvoir à nouveau protéger la cité de son bouclier comme nous l'avions fait avec les Geniis ( voir The siège ) ou tout du moins pendant très peu de temps. Cependant, il y a largement de puissance pour lançer des multitudes de drones mais je ne sais pas si se sera suffisant, et à mon avis ce ne sera pas le cas.
-Il y a t-il une autre solution ? demanda Elizabeth craignant la réponse.
-Malheureusement, j'ai bien peur que non, acheva le scientifique.
-Alors il faudra se battre !! ajouta Sheppard qui venait de se joindre à la conversation.

Lizzie avait sursauté à la remarque du colonel mais avait vite repris ses esprits:
-Vous avez raison colonel !! répondit aussitôt Elizabeth, bon ce n'ai pas tout mais l'évacuation doit continuer acheva t-elle tout en quittant la table avec son plateau.

L'un après l'autre, tout le monde l'imitèrent. Zelenka et Rodney retournèrent au labo pour trouver le moyen de défendre Atlantis, Ford, Ronon,Teyla, Sheppard et Weir allèrent en salle d'embarquement pour terminé l'évacuation aidés du docteur Beckett et de Cadman.
Le soir, enfin, toute le cité avait été évacuée.
Tous s'étaient alors séparer pour passer une bonne nuit. Mais ce soir là personne ne dormi, tous étaitent trop inquiets pour trouver le sommeil. Et même une fois endormis toutes les personnes de la cité avait rêvé des...Wraiths.
Le lendemain cependant, une bonne nouvelle vint éclairer le visage des atlantes:
-Activation non programmée de la porte des étoiles...
-Un code d'identification?
-Non docteur Weir
-Levez le bouclier?
-Bien Madame.
-Que se passe t-il?

Elizabeth se retourna, c'était Teyla aux cotés de Sheppard.

-La porte s'est activée et...
-Madame il y a une transmission radio.
-Mettez le haut-parleur.
-Bien Madame.
-Atlantis..., Atlantis ici Halling répondez...
-Docteur Weir, c'est Halling un Athosien laissez moi lui parler.
-Très bien, allez-y.
-Halling ici Teyla, que se passe t-il.
-Ah Teyla c'est toi je voulais te dire nous en avons discuter dans le village et nous avons décider de vous aider à combattre les Wraiths. Nous avons rassemblés tout nos guerrier.
-Euh...mais...euh...combien êtes vous?
-Une quarantaine. C'est peu je sais mais c'est mieux que rien.
-Halling ici le colonel John Sheppard.
-Bonjour Colonel.
-Bonjour... C'est très aimable Halling mais nous ne voulons pas prendre le risque de perdre des membres de votre peuple.
-Mais colonel, comme je vous l'ai déja dit nous en avons longuement discuté et nos hommes sont conscients du risque qu'ils prennent.
-Bon...euh...Teyla...? Il se tourna vers son amie. Celle-ci paraissait inquiète mais elle approuva d'un signe de tête déterminé.
-Très bien...des jumpers arrivent d'ici une heure.
-Merci colonel, répondit Halling

Deux heurs plus tard les Athosiens étaient sur Atlantis ce qui redonna courage aux atlantes.
Mais vers le midi Elizabeth fit une déclaration qui ne fit qu 'assombrir le visage de tous. En effet d'après les calculs de Rodney, les vaisseaux seraient sur Atlantis dans moins de deux Heures. Elle ordonna donc la mise en position des militaires de part et d'autre de la cité afin de la protéger à l'aide des drones des armes à feu et de beaucoup de courage.
Puis ce fut le moment. Dans le ciel emplit de nuages gris, trois minuscules points noirs firent leur apparitions annonçants la venue des créatures les plus répugnantes et cruelles que cette galaxie avait connue.

C'est alors que le sergent Bates fit une énorme erreur .
Trop stréssé par l'attaque qui allait suivre, il fit une mauvaise manipulation et lança un drone, non pas sur les vaisseaux, mais sur Atlantis directe sur les réserves d'armes. Ce qui eu pour effet de provoquer une énorme explosion. Qui heureusement ne blessa personne car tout le monde à ce moment là était dehors sur les balcons.
Un silence de mort c'était soudain installé sur Atlantis. Tout le monde sut les conséquence qu'aurait cette explosion
sur la bataille.A présent,...les seul armes qu'ils avaient étaient celles qu'ils avaient sur eux, ce qui ne représentait presque rien.
Le colonel Sheppard, qui au moment de la tragédie était à l'intèrieur de la cité avec le Docteur Weir, après s'être remis de l'impacte de l'explosion, sorti d'un pas rapide et rageur sur le balcon:

-Qui à fait ça? demanda t-il d'une façon plutôt calme mais qui cachait une rage infini.
Il n'y eu pas de réponse.
-QUI A FAIT CA ? cette fois ça y'est toute ça rage était sortie de lui d'un coup.
-Mo...moi! bégaya le sergent Bates qui sentait qu'il allait se prendre la raclée de sa vie.

Mais au lieu de ça, John produisit un très long soupir. Bates encore lui. John en avait par dessus la tête de ce militaire.
Soudain, John reporta son attention sur les vaisseaux. Une petite lumière était sortie de l'un des vaisseaux et se dirigeait dangereusement vers Atlantis. John compris aussitôt ce que c'était.

-VITE,ON SE REPLI, hurla t-il.

Les militaires se retournèrent (car pendant tout ce temps leur attention était vers Sheppard) et dès qu'ils aperçurent la lumière, courèrent rapidement dans la cité, dont Sheppard.
Tout se passa très vite. Le tire ennemi percuta de plein fouet le balcon.Ce qui provoqua une explosion qui le fit tomber dans l'eau qui se situait en dessous. Heureusement il n'y eu aucun bléssé vut que tout le monde avait atteint l'intèrieur de la cité à temps.

Elizabeth arriva auprès de Sheppard:

-Mais pourquoi ont-ils tirés?! Ils n'étaient pas assez proche pour ça!!
-Je pense que c'est l'explosion. Ils ont dû se sentir menacer et ont tirés sans réfléchir.
-Quel est l'imbécile qui a provoqué l'explosion?!, demanda Elizabeth.
-Bates.
-ENCORE LUI?!!MAIS CE CRETIN EST VRAIMENT DEBILE OU QUOI !!
-Oui je sais mais laissons le pour l'instant. On a un problème plus grave. La réserve d'arme étant détruite, nos
seules armes sont celles que nous avons, et la chute du balcon nous a fait perdre la plupart des canons lasers qui étaient disposés dessus.
-Bon euh... marmonna Elizabeth qui semblais réfléchir à toute vitesse, allez chercher Ford et dites lui de rassembler une équipe et de se diriger vers la réserve. Avec un peu de chance, il pourra récupérer quelques armes. Moi je vais chercher Beckett pour qu 'il examine les militaires qui pourraient avoir quelques commotions.
-Très bien, j'y vais, répondit Sheppard.

Au bout de quelques minutes, John aperçu Ford:

-Lieutenant ?
-Oui colonel ?
-Rassemblez une équipe et dirigez-vous vers les réserves. Essayez de récupérer quelques armes.
-A vos ordres mon colonel.
-Oh arrétez. J'aime pas quand on me dit ça.

Ford sourit, mais il reprit vite son sèrieux et parti aussitôt.

-Colonel ?

Sheppard sursauta et se retourna:

-Oh pardon colonel. Je ne voulais pas vous faire peur.
-Ah Teyla c'est vous.
-Colonel, il y a une transmission radio. Elle vient des Wraiths.
-Oh..euh... Ou est Elizabeth?
-Je ne sais pas colonel.

John activa son oreillette:

-Elizabeth...vous me reçevez ?
-Oui Sheppard ici Weir que ce passe t-il?
-Les Wraiths essaient de nous joindre par radio.
-Très bien...j'arrive, répondit Elizabeth avec une certaine inquiétude dans la voix.

Effectivement deux minutes plus tard Elizabeth arriva et activa la radio:

-Ici le Docteur Weir. Que voulez -vous?

Une grosse voix angoissante répondit:

-Humains...nous voulons conclure un marché...
-Lequel ? demanda Elizabeth surprise. En effet, les Wraiths n'étaient pas du genre à ne plus se battre pour conclure un marché.
-Nous voulons l'Athosienne.
-Quoi !! s'exclama Sheppard.
-Nous savons qu'elle a un lien particulier avec nous alors donnez - nous l'Athosienne ou nous détruisons votre cité!
-Laissez-moi y aller, dit Teyla inquiète mais déterminée.
-Non !! répondit Sheppard lui aussi déterminé, il n'en ai pas question.

Il s'addressa à la radio:

-Prenez moi à sa place!!
-Qui êtes vous?! demanda le Wraith.
-Je suis le colonel John Sheppard.
-Vous êtes celui qui a oser nous défier a de nombreuses reprises ? Il y eut un moment de silence...!Alors c'est décider! Nous vous prenons à sa place. Nous voulons que ce colonel soit conduit dans vos cellules et qu'il y reste jusqu'a ce nous arrivions.
-Qu 'entendez vous exactement par "nous arrivions" exactement ? demanda Weir, soudain inquiète.
-La déléguation Wraith se rendra ici dans une heure.

Lizie se tourna vers Sheppard qui lui fit un signe de tête approbateur.

-Nous acceptons le...marché prononça Weir .
-Très bien...nous vous demandons encore une chose .
-Quoi, demanda Elizabeth.
-Nous voudrions que le colonel soit...inconscient quand nous arriverons.
-On peut s'avoir pourquoi?
-Pour qu'il ne risque pas de s'échapper...

Et la radio s'arréta...

-John, on peut savoir pourquoi vous faites ça ? demanda Teyla.
-Il n'était pas question que je vous laisses y aller ! répondit John qui fut étonné que Teyla l'appelle par son nom.
-Pourquoi !! je n'ai pas peur d'y aller !!
-Je le sais bien, mais...c'est comme ça !!! termina John qui n'osai pas avouer la vraie raison de sa décision.

En effet, Sheppard préfèrait mourir que de risquer de perdre Teyla. Il l'aimait au plus profond de son être, et la perdre serait comme de le tuer lui même.

-Aller !! Emmenez-moi en cellule. Un rayon paralysant devrait suffir à m'assomer, dit-il à Elizabeth.
-Je...Très bien...Mais ça m'étonnerais qu'il y en ai beaucoup qui acceptent de vous paralyser.
-Faites le vous même !
-Vous rigolez !Je ne pourrais jam...

Mais en voyant le regard insistant de John, Elizabeth aquiesça.
C'est ainsi qu'accompagné de Weir de Teyla et de Rodney(qui avait entendu les Wraiths sans avoir dit un mot), John de rendait vers les cellules d'Atlantis.
Tout en marchant, Sheppard observait Teyla et fut étonné de voir à quel point elle semblait triste. Des larmes coulait sur sa joue. De son côté Teyla fuyait le regard de l'être qu 'elle aimait tant. Si elle était si triste c'est qu 'elle savait à quel point les Wraiths étaient cruelles, et qu 'à tout moment elle risquait de le perdre...lui...l'être auquel elle tenait le plus au monde. Elle venait aussi de se rendre compte...que si elle le perdait...elle ne pourrait plus...vivre.

Et le moment fut venu. Ils étaient arrivés devant les cellules...
John se plaça à l'intèrieur:

-Allez-y, dit-il calmement à Elizabeth.
-John, je...
-ALLEZ-Y...

Sous l'effet de la surprise Elizabeth avait lançé le rayon le rayon qui frappa John en pleine poitrine.

-Ooh...murmura t-il avant de s'effondrer.

Elizabeth lacha l'arme en voyant ce qu'elle avait fait. Elle savait que c'était nécessaire, mais c'était très dur. Quand à Teyla, elle se sentait très mal. Elle venait de prendre conscience que cette fois ils ne pouvaient plus reculer.
C'est alors qu'elle se dirigea à l'intèrieur de la cellule et s'accroupit près du colonel.

-Laissez-moi rester avec lui !
-Teyla, je ne pense pas que ce soit une bonne idée.
-Docteur Weir je vous en supplie, insista Teyla au bord des larmes.
-Je...Très bien...
-Merci...merci infiniment.

Et Teyla mis la main dans les cheveux du colonel qu'elle trouvait si paisible dans cette position...

FIN DU FLASH BACK

Sheppard sorti de sa rêverie...

-Mais Teyla...Qu'est ce que vous faites ici ?Je n'étais pas censé être seul dans la cellule? Et Rodney.
-Euh colonel...Moi je suis restée avec vous parce-que...pour rien...
-Comment ça pour ri...mais Sheppard ne finit pas sa phrase. Etait-il possible qu'elle ai voulu resté avec lui parce -qu'elle l'aimait ? Non... ce n'était pas possible. Euh...et vous Rodney qu'est ce que vous faites ici?
-Euh...Et bien c'est une longue histoire...
-Allez - y on a tout notre temps...
-Euh...et bien pour résumer...disons que j'ai dit une remarque à l'un des Wraiths une fois qu'ils étaient arrivés sur Atlantis et qu'il a jugé bon de m'enfermer ici. Et pour ne pas risquer d'arréter les négociations, Elizabeth a préféré ne pas refuser.
-Oh c'est pas vrai, vous...

Mais le bruit de la porte de la prison qui s'ouvrait coupa John dans sa tirade.
Trois Wraiths apparurent à l'embrasure de la porte tenant chacun une personne. En entrant dans la pièce, John reconnu Elizabeth, Beckett, et le lieutenant Laura Cadman.

-Entrez la dedans, lança un des Wraiths.
Les trois Wraiths poussèrent les trois prisonniers dans la cellule ou se trouvait déja Sheppard, Teyla et Mckay.
Elizabeth atterit sur Mckay et Cadman et Beckett l'un sur l'autre.
Une fois qu'Elizabeth se fut retirer de Mckay, ce dernier s'exclama :

-Ah ben ça fait plaisir d'avoir de la visite !!
-Ca va Rodney, inutile d'en rajouter répondit Sheppard. Comment ça se fait qu'on vous ai laissez ici ? dit-il en s'addressant à Elizabeth.

Une fois remise des ses émotions, Lizzie lui expliqua difficilement la situation.

FLASH BACK

-Bon...alors le colonel est-il dans la cellule comme nous vous l'avions demandé ?!! demanda l'un des Wraiths qui semblait visiblement être le chef de la déléguation.
-Oui...il y est répondit Elizabeth, elle avait le teint pâle lorsque les Wraiths avaient atteris mais à présent, elle était sereine et n'avait nullement peur de ces êtres qu'elle trouvait tout simplement répugnants, qu'allez-vous faire de lui ?
-Vous le préférez bien cuit ou seignant? leur lança Mckay qui n'était pas du tout content que ces sales bêtes aient oser faire assomer Sheppard.
Le chef des Wraiths s'était d'un coup tourné vers lui .
-Mckay la ferme... avait murmuré Elizabeth qui sentait que ça allait mal finir.
-Tait - toi humains, comment oses-tu nous parler ainsi ! Sais -tu seulement à qui tu t'addresses ? Si nous n'avions pas conclu de marché, je t'aurais volontier tué sur le champs.

Mckay avait pâlit dés que le Wraith s'était tourné vers lui mais ne regrettait en rien se qu'il avait dit.

-Oui, je m'addresse à une grosse limace qui...mais il n'eu pas le temps de finir sa phrase que le wraith lui avait foutu UN GROP COUP DE POING DANS SA FACE !!

-Oh eh oh...avait hurler le docteur weir en se penchant sur Mckay, celui-ci était inconscient. NON MAIS CA VA PAS?
-Il n'avait en aucun droit le droit de me provoquer, répondit tout simplement le Wraith qui lui, contrairement à Weir, était très calme, je veux que cet impudent soit lui aussi conduit en cellule pour son insolence...

FIN DU FLASH BACK

-Et ils l'ont conduit en cellule...
-C'est très beau tout ça Elizabeth mais ça n'explique toujours pas ce vous faites tous là.
-Eh bien environ une demi-heure après que Rodney vous ait rejoins, les Wraiths ont dévoilés leurs véritables attentions en voulant m'enlever dans un de leurs vaisseaux mais Beckett et Cadman qui avaient suivis toute la scène, ont cherchés à s'interposer et vous imaginez bien qu'ils n'ont pas put faire grand chose.
-Oui effectivement, j'imagine parfaitement. Donc ils n'ont jamais abandonnés l'idée de détruire Atlantis ou de la dirigée?!
-Effectivement ils nous ont trompé depuis le début.
-OH C'EST PAS VRAI J'Y CROIS PAS !! Hurla John furax. Ils s'étaient fais avoir comme des bleus.
-John calmez-vous, dit Teyla tout en s'approchant de lui, on ne pouvait se permettre de refuser leur marché, on n'avait pas d'autre choix on avait pas la moindre chance .
-Elle a raison colonel, approuva Cadman qui n'avait pas quittée les bras de Beckett depuis leur chute.
-Oui mais..., Sheppard avait essayer de parler mais c'était trop dur, il avait failli à sa tâche et sa défaite pouvait entrainer la perte de tout ces amis et...de Teyla. A cette pensée, sans s'en rendre compte, une larme avait coulé sur sa joue. En ayant vu sa détresse, sans vraiment savoir pourquoi, Teyla se dirigea vers John et le pris dans ses bras. D'abors surpris, John ne put s'empêcher de resserer son étreinte autour de la femme qu'il aimait tant. Un sourire parcourut le visage d'Elizabeth, Cadman, Beckett et de Rodney.
Cadman qui était encore dans les bras de Beckett se retourna pour voir le visage du médecin:
-Eh Carson, dit la jeune femme.
-Hum...quoi

Et alors sans comprendre, Laura lui sauta dessus et l'embrassa fougueusement.
Après un long baiser, Laura lâcha prise laissant voir un Beckett hébété mais ravie et il repris la femme qu'il aimait dans ses bras après lui avoir refait un léger baiser.
Teyla et John qui avaient enfin deigné se séparer avaient vus toute la scène et en riaient.
Et John s'addressa ensuite à Rodney et lui murmura:
-Aller Rodney, lui dit il en montrant Elizabeth d'un signe de tête.
-Quoi...répondit Rodney tout étonné ne voyant pas ou John voulait en venir ou du moins essayait de le faire croire.
-Oh aller courage...insista John en lui souriant.
-Oh euh...Elizabeth...Je voulais vous dire que...que...que...je...
-Que je vous aime ? acheva Elizabeth. C'est ça moi aussi.

Et d'un coup, elle lui sauta dessus, et l'embrassa.Teyla se mit à rire mais John lui ne cessait de l'admirer.Teyla se tourna vers lui en continuant à rire mais quand elle croisa son regard, elle s'arrêta. Elle venait de se perdre dans ce regard si merveilleux qu'elle aimait tant. Ce fut également le cas pour John.

Les deux autres couples également présents dans la cellule observais la scène avec beaucoup d'intérêt espérants tous la même fin. Elle ce fut le cas. Les visages de Teyla et de John se rapprochaient dangereusement. Leurs souffles de mélèrent et bientôt leur lèvres se frôlèrent, ou plutôt, s'entrechoquèrent et se fut le début d'un baiser qui passa des plus doux qui soit aux plus passionnés. Les quatres autres applaudirent avec chaleur ce qui fit l'effet de faire sursauter les deux tourteraux qui s'arrétèrent immédiatement de s'embrasser:

-Non mais allez-y continuer, s'exclama Rodney.
-Nous aussi on peut continuer, se plaignit Elizabeth, elle tourna brusquement la tête de Mckay et lui vola un baiser passioné.
Cela fit rireTeyla mais John était trop envouté par la femme qu'il aimait pour avoir suivi ne serai-ce qu'un mot de la conversation trop déçu d'avoir été interrompu:
-Teyla je... elle détourna brusqument la tête.
-Sssh...dit-elle en lui posant son doigt sur la bouche de son johnny avant d'ajouter, ou en étions nous déja...
-Un peu près là, dit-il avant d'embrasser la jeune Athosienne avec tout l'amour dont il était capable.

Les baisers des trois couples enfin réunient terminé, ils restèrent un moment silencieux, Quand Teyla se mit à trembler. Etant contre elle, John s'en rendit compte et lui demanda:

-Teyla, Qui est ce qu'...
-Ils arrivent...
-Quoi ?...qui arr...
-Ils arrivent je te dit...

John comprit soudain ce qu'elle voulait dire et effectivement, quelques secondes plus tard, la porte se rouvrit laissant apparaître la déléguation Wraith accompagnée de quatres soldats wraiths armés...

Le chef des Wraiths se plaça devant la cellule alors que le reste du groupe était rester en retrait en arrière.

-Que voulez-vous ? demanda John d'une voix forte. En disant cela, il s'était levé en même temps que Teyla
-Nous voulons la cité des Anciens !! répondit tout aussi fortement le chef Wraith.
-Et vous croyez vraiment qu'on va vous laissez la prendre comme ça, sans rien dire !!lança courageusement Rodney.
-Nous savons être persuasif, répondit le Wraith sur un ton mielleux mais non moins effrayant.
-C'est à dire ? demanda doucement Sheppard qui avait soudain peur de la réponse qui lui donnerai ce répugnant personnage.
-Nous avons pris en otage tous les habitants de cette base. Il sont retenus prisonnier dans la salle de l'anneau. Nous voulons le code qui permet d'accéder aux commandes de la cité.
-Et si on refuse ?!! demanda Elizabeth.
-Un de vos précieux militaires sera mis à mort toutes les dix minutes, y compris les...Athosiens, ajouta le monstre après s'être tourné vers Teyla. Et il s'en alla.
Les derniers mots du monstre résonnèrent dans la tête de l'Athosienne. Elle en était si troublé qu'elle avait du mal à tenir debout. En la voyant chanceler, John se précipita sur elle pour la soutenir. Il l'a pris doucement dans ses bras et la fit s'assoire:

-Hey...dit-il doucement à la femme qu'il aimait, ça va?
-Je...non...mon père ma légué le commandement de son peuple et je n'en suis même pas digne !!Je vais conduire mon peuple à sa perte.
-Non, je t'en pris ne dit pas ça. Tu es la personne la plus attentionnée que je connaissent, et tu sais très bien que ton peuple te respecte et t'aime. Et moi aussi je te respecte et je t'aime. Je t'aime plus que tout Teyla.
Teyla regarda John...Jamais personne ne lui avait parlé ainsi. Des larmes de joies coulaient à présent sur ses joues. En quelques mots, john lui avait redonné tous son courage. Elle l'embrassa et se releva d'un coup :

-Il faut s'échapper !!!lança la jeune femme.
-Elle a raison, approuva Beckett.
-Mais comment va t-on s'y prendre ? demanda Elizabeth.
-Il faut tout d'abord neutraliser les Wraiths qui gardent la porte, dit John.
-Oui mais pour ça, il faut détruire le champ de force qui entoure la cellule, déclara Laura.
-Je...non rien...
-Quoi Rodney, demanda John.
-Non non rien je vous dit...
-Bon, fini de jouer...Qu'est ce qu'il y a ?!!
-C'est que...Je connais le moyen de détruire le champ de force mais...
-Quoi!!!s'exclama John impatient.
-Et bien...Il faut que quelqu'un percute le champ de force et y reste suffisemment longtemps pour que le système chauffe et finisse par se détruire. Seulement le choc éléctrique risque de provoquer l'arrêt cardiaque de celui qui tente de désactiver le bouclier.

Tous se regardèrent avec des yeux inquiets. Mais ce fut Laura qui rompit le silence :
-Je le ferai !!dit-elle.
-Non...murmura Carson.
-Je suis désoler Carson..., mais vous n'avez pas besoin de moi, et je sais que tu sera là pour me ranimer.
-Oui mais...
-Alors c'est décider, s'exclama Cadman. Puis elle se dirigea vers Beckett, l'embrassa tendrement, et se tourna résolument vers la grille de la cellule. A plus tard... dit-elle en s'addressant au reste de la petite équipe se trouvant dans la cellule avec elle.

Beckett ferma les yeux, ne voulant pas voir la femme qui l'aimait souffrire. Il entendit Laura marché et soudain le bruit tant redouter par tous de l'éléctrocution se fit entendre suivit bientôt par les hurlements de la jeune femme. Elle souffrait le martyre (son corps était prit de convulsion et elle avait l'impression que tout son être se consumait) mais elle tint bon. C'est alors que le bouclier disparut et la jeune lieutenant s'effondra sur le sol... inconsciente. En entendant un bruit de chute, Beckett ouvrit les yeux et courut vers la jeune femme. Voyant qu'elle ne respirait plus, il commença le massage cardiaque. Quant aux autres, trop choqués par ce qu'il venait de se passé n'osait toujours pas bouger. Mais Carson les ramena à la réalité tout en continuant le massage cardiaque:

-Qu'est ce que vous attendez !!!, cria Carson en étouffant un sanglot, fuyez dépêchez-vous !!!
-Euh...oui...dit Teyla les larmes aux yeux.
-Courage Carson, dit John d'une voix réconfortante.
-ALLEZ VOUS-EN!!!!!hurla Carson d'une voix qui signifiait "qu'elle ne se soit pas sacrifiée pour rien".
-Oui, allons - y John, répondit Teyla.

La petite troupe désormais réduite à quatre passa la porte de la prison...

Ils se retrouvèrent alors nez à nez avec les deux Wraiths qui gardaient la porte.
C'est alors qu'un combat féroce commença, l'un des deux Wraiths se battant avec Teyla, l'autre avec Sheppard. Liz et Rodney était rester en retrait en se tenant la main, incapables d'aider leurs amis vu leur médiocrités au combat.
D'un geste habile, Teyla et John réussirent à désarmer chacun leurs adversaire mais rien n'était encore jouer.
Enfin, grâce au couteau qu'elle avait cacher sur elle, Teyla transperça son ennemi dans le coeur (et oui les wraiths ont un coeur!) ce qui fit que celui -ci s'effondra, mort. Mais Sheppard, lui, n'ayant pas d'arme, tentait toujours de tuer son adversaire mais n'y parvenait pas.
-John !!!lança Teyla.
L'intéréssé se retourna vers elle ce qui lui valut de se prendre une belle droite de son ennemi. Ce dernier empoigna Sheppard par la gorge, le souleva dans les airs pour le plaquer ensuite contre le mur. John commençait à sentir l'oxygène lui manquer. Soudain le Wraith s'effondra sur le sol laissant apparaître Teyla qui tenait toujours le poignard dans les mains après avoir poignardé son ennemi dans le dos... Elle s'agenouilla auprès de John qui suffoquait mais qui reprenait peu à peu son souffle tout en massant son cou :

-Ca va aller ? ,demanda t-elle inquiète.
-Oui...je crois...je crois que ça ira.

Teyla lui sourit et John lui rendit son sourire. Mais soudain, un coup de feu les ramena tout deux à la réalité.

-Qu est ce que c'était ? demanda Teyla affolée a Liz et Rodney qui eux étaient toujours à l'écart. Liz prit la parole:

-Teyla...les premières dix minutes se sont écoulés, murmura la diplomate...
A ce moment là, Carson sorti de la prison accompagné de Laura faible mais bien vivante :

-Ah Laura, dit Teyla soulagée, je suis heureuse que vous soyez de nouveau parmi nous.
-Eh ben moi aussi, s'exclama Laura, j' avais pas envie de vous quitter maitenant. Carson sourit à sa remarque et la serra fort contre lui.
-Le bruit qu'on a entendu...c'était le premiet coup de feu n'est ce pas? demanda Beckett.
-J'ai bien peur que oui, approuva Elizabeth.
-J'espère que c'est Bates, déclara Rodney.
-C'est pas drôle Mckay, dit Teyla au grand étonnement de Rodney.
-Et maintenant qu'est ce qu'on fait ? demanda Elizabeth.
-Il faut libéré les otages !!déclara John.
-C'est bien gentil tout ça mais comment on fait, ironisa Rodney.
-Si vous commençiez par vous la fermer, dit Sheppard.
-Alors vous, ca v...
-Ca suffit vous deux, cria Teyla, c'est pas le moment de vous chamailler.
-Elle a raison !! , dirent en même temps Cadman et Weir.
-Ok ok c'est bon, dirent à leur tour en même temps Sheppard et Mckay ce qui fit rire les trois jeunes femmes.
-Bon reprenons notre sèrieux, on ne sait toujours pas comment faire pour sauver les otages.
-J'ai peut-être une idée mais c'est risqué...dit Teyla
-Dit toujours, de toute façon on a pas le choix, répondit John, au point ou on en ait...
-Eh bien je pensais envoyer un message par télépathie au chef Wraith pour lui dire que l'on s'est échapper. Logiquement il enverra des troupes pour nous retrouver et nous reprendre, ce qui fait que la garde sera amoindrit dans la salle d'embarquement. Vue que la plupart des gardes seront à notre recherche.
-Ca me paraît une bonne idée, approuva Weir.
-Oui mais il va falloir très prudent, intervint John, les Wraith vont parcourir la cité pour nous retrouver alors il va falloir jouer à cache-cache tout le temps sans baisser notre vigilence.
-Jouer à quoi ? demanda Teyla, curieuse.
-Euh...je t'expliquerais, répondit John...
-Allons-y !!dit Rodney.

Tous le regardèrent bizarrement... :

-Quoi ?!! Qu est ce que vous avez à me regarder comme ça ?
-Non rien c'est juste...que c'est pas dans votre habitude de vouloir vous ruer vers le danger !répondit Sheppard.
-On peut toujours changer dans la vie !!
-Bref...Allons-y, termina Sheppard. Teyla, tu est prête à te concentrer ?
-Oui, mais il faut que je me pose par terre sinon je peut m'effondrer et me faire mal.
-Très bien.

Teyla s'assit contre le mur avec John à ses côtés. Teyla ferma les yeux et commença à se concentrer. Une fois le contact établi, elle se mit à transpirer et à trembler. John lui prit la main pour la soutenir et en voyant le malaise de jeune femme s'amplifier, il serra sa main plus fort autour de la main de Teyla sans pour autant lui faire mal. Soudain , elle ouvrit les yeux. Comme si elle s'était réveillée d'un sommeil particulièrement agité. :

-Ca va ?, lui demanda John, inquiet.
-Oui oui...ça va...lui répondit Teyla d'une voix faible et saccadée.
-Tu a fait passer le message ?
-Oui ça y est...
-Bien...alors allon-y, dit Sheppard en relevant doucement Teyla. Il lui mit la main sous le menton la forçant à le regarder, il approcha ses lèvre des siennes et l'embrassa avec douceur et tendresse. Teyla répondit à son baiser avec plaisir et autant d'amour que lui:

-Hum...hum, intervint Rodney.
-Euh...oui...dit, Teyla qui était sur un petit nuage, il faut y aller.

Le groupe de nouveau composer de six personnes au grand bohneur de tous parcouru la cité en évitant soigneusement de croiser les soldats Wraiths. Malheureusement, ils en croisèrent trois dans le couloir de l'infirmerie.
Carson eu une idée :

-Occupez - les pendant que j'entre dans l'infirmerie, il y a quelques rayons paralysant et un ou deux P-90.
-Très bien, approuva John, alors que les monstres se dirigeaient droit sur eux.

Ainsi tout le monde sauf Carson se jetèrent sur les Wraiths. Evidemment, à par John et Teyla, tout le monde faisait n'importe quoi. Rodney était même en train de tirer les cheveux de l'un des Wraiths qui hurlait de douleur. Enfin, Beckett sorti de l'infirmerie les mains pleines de P-90 et de rayons paralysants. Il les lança un par un a ses amis qui tentaient tant bien que mal de les rattraper alors qu'ils se battaient. John et Teyla récupérèrent les deux P-90 et les autres un rayon paralysant. Et enfin, au bout de tirs acharnés, ils vinrent à bout des Wraiths.

-Vite il faut aller en salle d'embarquement, hurla Weir, ça fera bientôt dix minute depuis la dernière fois.

Et ils se mirent tous à courir le plus vite qu'ils le pouvaient, mais quand ils arrivèrent enfin à la salle de la porte, c'était trop tard. Un Wraith tira sur le major Lorne sous leur yeux...

-NNNNOOOOOONNNN, hurla Teyla. Elle voulut fonçer sur le wraith mais Sheppard l'en empécha en lui attrapant le bras, LACHES - MOI.
-Non, je ne te lacherais pas.
-LACHE-MOI JE TE DIS !!!!

John voulut la serré contre lui mais Teyla frappa, frappa et refrappa sur son torse pour qu'il la lâche mais il tint bon, il la serra deux fois plus fort pour lui montrer qu'il était la pour elle, pour lui montrer combien il l'aimait et Teyla finit par s'arréter. A présent elle pleurait. Elle se sentait faible et impuissante mais John la soutenait et elle se blottit un peu plus contre lui. Sentant qu'elle se calmait, John la prit par les épaules et la regarda droit dans les yeux. Comme si elle comprenait ce qu'il venait de dire, elle approuva d'un signe de tête et se dirigea vers le wraith qui avait abattu Lorne et lui dit :

-Nous acceptons le marché et nous vous donnerons le code.
-Quoi...mais...Elizabeth voulut à son tour intervenir mais John lui barra le passage et lui fit un clin d'oeil. Comme Teyla, Elizabeth compris et recula, laissant faire l'Athosienne.
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong