Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Informations :
Auteur : L&J forever
: 22/10/2006
Note : 9
Nombre de votes : 1


Histoire :
Résumer : John et Elisabeth sont en congés.

Genre : Shweir

Saison : Peut être la trois ou la six puisque j'ai lu un article ou Joe Flannigan a dit qu'il avait signé pour six saisons.

Note : Je ne touche pas 'argent pour ces fanfic et les personnages ne m'appartiennent pas. POUR LES GENS A QUI J'AI DONNER MON ADRESSE POUR DIALOGUER SUR LA SERIE JE L'AI CHANGER !!!!

*************************************************************************************************

C'était une journée ensoleillée sur Atlantis. Tout se passait pour le mieux, le soleil brillait et la chaleur de ces dernier jour s'était atténuée se qui laissait respirer la cité.
Le docteur Weir comme à son habitude était assise dans son bureau et tapait des rapports. Elisabeth attendait l'arriver du Dédale car elle avait demandé un congés. Ça faisait quelques mois qu'elle n'avait pas prit de congé mais ces congés là allaient être ponctués par un évènement. La pendule sur son bureau annonçait 21h00. Elle arrêta de taper les rapports et sortit une enveloppe de son bureau. A l'intérieur se trouvait une invitation. Elle lut.

_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_

Harvard

Depuis 1934 l'université de Harvard réunis chaque année ses anciens élèves.
Le 26 août 2006 seront réunis les élèves de la promotion de 1988. Vous êtes donc convié(e) à cet évènement. La soirée débutera à 20h30 dans la le gymnase de l'université. (Tenue de soirées exigées).

Organisatrice : Chloé Hilton

_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_-*-_

Elisabeth posa l'invitation sur son bureau et se mit face à la fenêtre. Cela faisait deux mois qu'elle n'avait pas pris de congé et cette réunion des anciens élèves ne lui plaisait pas mais elle n'avait pas le choix. L'organisatrice de cette soirée Chloé Hilton était une amie à elle une amie d'enfance, elles avaient tout partagé de la maternelle à l'université et Elisabeth n'avait pas pu lui dire non quand elle le lui avait demander. Ce qui ne lui plaisait pas c'est que lors de cette soirée elle allait certainement voir Simon. Ce nom elle l'avait en horreur depuis qu'il lui avait annoncé qu'entre eux tout était terminé.

FLASH BACK

Simon : Qu'est-ce que c'est que tout ça?
Liz : Eh bien j'ai pensé que nous n'aurions plus beaucoup d'occasions d'avoir un très bon repas. La nourriture sur Atlantis est correcte et certains plats athosiens sont fantastiques mais...
Simon : Elisabeth. Je ne pars pas.
Liz : Je ne comprends pas.
Simon : C'est toi l'aventurière, pas moi.
Liz : Mais non. Je veux dire que je ne l'étais pas avant. Ecoute, la première fois que j'ai franchi la Porte j'étais terrifiée. Je savais que je n'étais pas préparée à ce qui m'attendait, mais j'ai saisi la chance.
Simon : Je sais. Et je suis fier de toi pour ça.
Liz : Simon, nous...
Simon : Il y a autre chose. J'ai rencontré quelqu'un. Tu es partie longtemps, Elisabeth.

FIN DU FLASH BACK

Depuis ce jour Elisabeth redoutait une rencontre avec lui. Elle était encore perdue dans ces pensées quand John entra. Comme il n'avait pas fait de bruit elle ne l'avait pas entendu. John s'arrêta prêt du bureau et regarda dessus. Puis il se tourna vers Elisabeth il s'approcha d'elle.

John : bonjour ! Alors sa va ?
Liz : euh oui pourquoi ?
John : je prends des nouvelles c'est tout.
Liz : je regarde le spectacle qui s'offre à nous.
John : c'est vrai que s'est magnifique.
Liz : oui.
John : pas de nouvelles du dédale ?
Liz : non. Mais ne vous inquiétez pas je suis sûr que vos congés vont être acceptés.
John : mais comment...
Liz : je dirige cette expédition ne l'oublié pas.
John : ok.

Ils restèrent un moment à parler de la pluie et du beau temps. Ceci dura environ cinq minutes quand...

???: Docteur Weir ?
Liz : colonel Caldwell ?
Caldwell : pouvons nous atterrir ?
Liz : oui.
Caldwell : compris.

Quelques minutes plus tard, le dédale était sur Atlantis et il commençait à en descendre des personnes qui revenaient de congés. Elisabeth pour sa part était toujours dans son bureau entrain de parler avec John quand Caldwell entra.

Caldwell : sa tombe bien je vous cherchais tout les deux.
Liz : eh bien vous nous avez trouvez colonel.
Caldwell : (leur tendant une enveloppe à chacun) : je pense que chacun de vous attendais ceci ?

Liz et John prirent leurs lettres. Leurs congés étaient acceptés à tout les deux. Maintenant Liz n'avait plus d'excuse pour ne pas aller à cette soirée.

Caldwell : voilà j'ai rempli la part de mon contrat. Maintenant si vous voulez bien m'excuser je vais aller dans mes quartiers pour me reposer avant le départ de demain. Nous partons à 8h30(puis il partit)
Liz : alors vos congés sont acceptés ?
John : oui.
Liz : vous le méritez. Combien de temps ?
John : Une semaine. Et vous ? Vous le méritez plus que moi.
Liz : oui je les ai obtenu. Une semaine aussi.
John : vous allez pouvoir vous reposez.
Liz : oui. Je pense que nous devrions aller préparer nos bagages ?
John : je peux vous aidez à faire les vôtres car moi les miens sont fait.
Liz : quoi ? Vous avez fait vos bagages avant même de savoir si vos congés allaient être acceptés ?
John : oui je suis d'un naturel chanceux.
Liz : moi c'est plutôt le contraire. Bon je vais vous laissez.
John : mais je vous en prit.

Liz partit dans ces quartiers et commença à faire ces bagages. Elle pensait à la soirée des anciens élèves. Encore une fois elle allait y aller seule et toute ses amies allait encore lui faire le fameux discours du " mon mari ceci, mon mari cela... " Et tout ça l'exaspérait. Soit elle y allait seul ou elle trouvait quelqu'un pour l'accompagner. Un nom lui vint tout de suite à l'esprit : John. Mais non il avait des congés et il n'allait pas gâché une soirée pour elle. Elle chassa cette idée de son esprit et elle continua de faire ces bagages. Au bout de vingt minutes elle avait finis. Comme il n'était pas loin de 21h40 elle décida de se coucher. Le lendemain elle se leva de bonne heure, il n'était pas loin de 6h30. Elle se leva s'habilla, se coiffa et prit ses bagages. Elle se dirigea vers son bureau ; elle avait quelques dossiers à ramener au SG-C pour le général Landry. Elle déposa le tout et commença à rassembler les rapports qu'elle devait emmener. Elle prit ensuite l'invitation qu'elle avait rangée dans son tiroir et la rangea dans ces affaires. Elle ferma son ordinateur quand...

John : je vois que je ne suis pas le seul à être tombé du lit.
Liz : en effet, sa doit être le stress du départ. Alors qu'est ce que vous allez faire de vos congés ?
John : essentiellement me reposer et le soir sortir ; en fait je ne sais pas trop. Et vous ?
Liz : oh moi pareil sauf...
John : sauf ?
Liz : Etes vous libre le soir du 26 ?

Mon dieu elle l'avait fait. Elle lui avait demandé si il avait quelque chose de prévus, comme si un homme comme lui pouvait avoir une soirée de libre.

John : non j'ai quelque chose en tête. Pourquoi ?
Liz : oh non pour rien. Laissez tombé.
John : d'accord.

Tout deux prirent leur affaire et se dirigèrent vers le mess. Ils s'installèrent à une table et prirent leur petit déjeuner. John mangea de bon appétit mais se n'était pas le cas d'Elisabeth, elle n'avait quasiment rien mangé.

John : il y a quelque chose qui vous préoccupe ?
Liz : heu non pourquoi ?
John : eh bien je vous trouve bizarre. Vous ne mangez rien.
Liz : je n'ai pas faim mais s'est gentil de vous en préoccuper.

Ils continuèrent de parler. Peu à peu le mess s'emplissait de personnes de la cité qui s'éveillait peu à peu. Vers 8h00 ils furent rejoints par Teyla, Rodney et Ronon.

Teyla : bonjour ! Est ce que l'on peut s'asseoir ?
Liz : bien sûr.

Ronon, Rodney et Teyla s'asseyèrent donc et commencèrent à manger. Liz prit ensuite la parole.

Liz : j'aimerais vous demandez quelques choses à vous trois.
Teyla : allez s-y docteur Weir.
Liz : eh bien Teyla durant mon absence j'aimerais que vous vous occupiez des accords, des missions diplomatiques et tout se qui va avec.
Teyla : j'essaierai de me montrez digne de votre confiance.
Liz : j'en suis certaine. Ronon j'aimerais que vous vous occupiez de tout se qui est militaire et exploration inter-planètaire.
Ronon : Ok !
Liz : enfin Rodney, j'aimerais que vous vous occupiez de tout le reste.
Rodney : compris.
John : eh bien je suis bien content d'être en congé sinon je vois que j'aurais été débordé aussi.

Tous éclatèrent de rire. Ils passèrent encore cinq minutes ensemble.

John : bon Elisabeth on doit y aller.
Liz : oui.
Teyla : on vous accompagne.

Ils commencèrent à marcher jusqu'à l'embarcadère nord là ou le dédale était posté. Arriver à destination, Elisabeth posa ses affaires et regarda autour d'elle.

Liz : bon je vais poser mes bagages dans le dédale puis je reviens.
Ronon/Teyla/Rodney : d'accord.
John : je vais faire pareil.

Liz prit ses deux valises et les emporta dans le dédale. John la suivait de près. Leurs quartiers étaient l'un à coté de l'autre. Ils n'étaient pas très grands mais pour trois semaines ils s'en contenteraient.

Liz sortit de ses quartiers et John fit de même. Ils reprirent le chemin de l'embarcadère. Ils descendirent pour dire au revoir à Ronon, Rodney et Teyla.

John : bon je crois que s'est le moment de nous dire à la prochaine.
Ronon : oui je crois.
Liz : bon eh bien à dans quatre semaines.
Teyla : a dans quatre semaines.

Liz et John s'éloignèrent et lorsqu'ils se retrouvèrent près de la porte ils se retournèrent et adressèrent des signes de mains à leur amis. La porte se ferma et Elisabeth poussa un long soupir.

John : eh bien ses congés n'ont pas l'air de vous ravir.
Liz : oh si.
John : eh bien votre enthousiasme fait peur à voir.
Liz (avec un sourire sur les lèvres) : mais non vous vous faites des idées.
John : ah un sourire enfin ça me fait plaisir.

Liz rougit jusqu'aux oreilles. Les trois semaines à bord du dédalle était les plus merveilleuse de la vie d'Elisabeth. John avait été des plus charmant avec elle. Ils avaient discutez de tout et de rien. Ils avaient pris tout leurs repas ensemble, avaient discuté et plaisanter ensemble, pour résumer trois semaines de rêve. Aujourd'hui ils devaient arriver sur Terre. Il était 13h30 le 25 août. A l'arriver du dédale Elisabeth descendit et donna les rapports qu'elle avait emmenés au général Landry.

John : bon ben sa vous dirait de venir dîner italien avec moi se soir ?
Liz : pourquoi pas ?
John : d'accord je viens vous cherchez où ?
Liz : au 14 Jefferson Street.
John : ok à tout à l'heure vers 18h30.
Liz : c'est parfait.

Puis Elisabeth partit chez elle, dans son studio qu'elle avait trouvé à la hâte la dernière fois qu'elle avait venu. Elle commença à vider ses valises, ce qui lui prit pas mal de temps car il faut dire qu'elle avait rapporter pas mal de choses d'Atlantis .Elle recherchait des vêtement mais elle ne trouva pas son bonheur dans ses valises. Elle ne s'occupa donc plus de se qu'elle avait dedans et ouvrit son armoire. Elle en sortit une jupe noire en tissu brodé de fleur blanche et un tee-shirt blanc. Elle sortit également une paire de sandales noires. Elle alla sous la douche et y resta une bonne demi-heure. Il était 17h38 lorsqu'elle sortit de la douche. Elle se sécha, et s'habilla. A 18h15 elle était prête, elle retoucha un peu son maquillage et regarda son reflet dans le miroir. Elle trouvait qu'elle n'était pas mal dans cette tenue. Elle sortit de la salle de bain et alla dans la cuisine où elle se prépara un cappuccino. Evidemment sur Atlantis il n'y avait que du café. L'eau était entrain de chauffée quand on frappa à la porte. A cette heure sa devait être John qui venait la chercher. Elle alla jusqu'à la porte et l'ouvrit. Comme elle s'en était douter John attendait sur la pas de la porte. John était vêtu d'un jean noir et d'une chemise blanche et Elisabeth le trouvait magnifique. John quand a lui remarqua tout de suite la transformation. Les cheveux d'Elisabeth étaient relevés, la jupe qui arrivait au dessus des genoux lui allait comme un gant et le tee-shirt qui moulait si bien ces formes.

Liz : bonsoir. Entrez je vous en pris.
John : d'accord. Merci.

John s'exécuta et entra.

John : c'est très joli.
Liz : merci.

Tout à coup la bouilloire ce mis à siffler.

Liz : oh j'allais me faire un cappuccino vous en voulez un ?
John : eh bien oui merci.

Elisabeth se dirigea dans la cuisine et prépara les deux cappuccinos. Elle versa l'eau et mis comme à son habitude de la chantilly. Quant elle eut terminer elle prit le plateau dans lequel elle avait mis les cappuccino et des serviettes en papier et emmena le tout dans le salon.

Liz : et voilà.
John : merci. Dîtes moi si je me souviens bien vous n'habitiez pas là avant ?
Liz : non. Depuis que Simon et moi s'est terminés j'ai changé d'appartement. Trop de souvenir.
John : c'est compréhensible.

John commença à boire son cappuccino mais (vous savez comment son les hommes (^_^) ) John se retrouva avec une moustache de chantilly au dessus de la bouche. Elisabeth essayait de se retenir de rire.

John : quoi ?
Liz : laissez moi faire vous avez une moustache au dessus de la bouche.

Liz pris une serviette et essuya john.

Liz : voilà c'est fait.
John : merci.
Liz : de rien. Vous auriez fait la même chose pour moi.
John : mais pas de la même façon.
Liz : je vois...

Ils continuèrent de rigoler et de parler pendant environ 5 minutes.

John : bon on ferai bien d'y aller.
Liz : oui.

La soirée se passa à merveille. Le dîner fut exquis et John n'en parlons pas il était plus que charmant. Elisabeth n'avait pas ou plutôt n'avait jamais passer de soirée si agréable. Elle voulait que cette soirée continue indéfiniment. Vers 23h30, ils partirent du restaurant et John raccompagna Elisabeth chez elle.

John : bon voilà. Je vais vous raccompagnez.
Liz : se n'est pas nécessaire.
John : si j'insiste.

Tout deux sortirent de la voiture ; John avait les mains dans les poches. Arriver sur le pas de la porte il se tourna vers Elisabeth.

John : voilà vous êtes arrivé.
Liz : oui ;
John : je voulais vous dire que j'avais passé une très bonne soirée.

Liz s'approcha de John et déposa un baiser sur sa joue.

Liz : moi aussi.

John ne savait plus quoi dire. Ce baiser l'avait complètement déstabilisé.

John : eu. Eh.. bi... bien je vais y...y aller.

A suivre.........
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong