Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Accueil/Fanfics/Proposition et mutation
Informations :
Auteur : L&J forever
: 22/10/2006
Note : 9
Nombre de votes : 1


Histoire :
Résumer : Elisabeth reçoit une proposition intéressante...

Genre : Shweir

Saison : je ne sais pas

Note : Je ne touche pas d'argent pour ces fanfic et les personnages ne m'appartiennent pas. DESOLE S'EST PEUT ETRE UN PEU COURT

*************************************************************************************************

Cela faisait cinq ans déjà que l'expédition Atlantis était arrivée sur la cité. Les missions allaient pour le mieux mais Elisabeth n'était pas satisfaite. Elle remettait en cause son poste.

Pensée d'Elisabeth : mais qu'est se que je fait là. Avant je me sentais utile mais maintenant je ne fais quasiment rien à part taper des rapport ou les lires. J'ai besoin de se sentir utile. Mais la monotonie qui s'est installée me déprime.

Cette pensée s'était accentuée le jour où le deadalus était arrivé avec a son bord le colonel Caldwell qui avait une lettre pour elle.

****************************

FLASH BACK

Elisabeth était dans son bureau et tapait un rapport. Elle était en train de le relire quand Caldwell entra.

Caldwell : docteur Weir ?
Liz : oui ?
Caldwell : le général Landry m'a donné ceci pour vous.
Liz : merci colonel.

Il lui tendit une enveloppe et repartit. C'était une lettre du président des Etat Unis, il l'informait qu'avec l'essor des nouveaux alliés que les deux expéditions avaient réussi à se faire, il avait décidé avec le gouvernement de créer un département
"Des opérations intergalactique " et il souhaitait fortement qu'Elisabeth en devienne la dirigeante. Mais il avait ajouté que la décision lui appartenait.

****************************

Depuis qu'elle avait lut cette lettre elle pensait de plus en plus à accepter ce poste. Mais elle ne savait pas encore. Depuis qu'elle était arriver sur Atlantis, elle s'était fait des amis, des allié mais tout sa était ce suffisant ? Elle devait y réfléchir. Elle resta des heures a peser le pour et le contre et avait fini par prendre une décision : elle allait acceptée.

Rodin : activation non programmée de la porte des étoiles.
Liz : vous avez un code d'identification ?
Rodin : celui du colonel Sheppard.
Liz : ouvrez l'iris.

L'Equipe passa la porte.

Rodney : mais pourquoi ?
John : non, on n'y retourne pas.
Liz : debriefing dans 10 minutes.
Rodney : (plus bas à John) : qu'est ce qu'elle a en ce moment je la trouve bizarre.
John : peux être qu'elle en a assez de vous entendre.

Dix minutes plus tard l'équipe était dans la salle. Elisabeth était arrivée en première et attendais les yeux dans le vide. Comment allait t-elle leur annoncer ? Les autres membres arrivèrent ensuite.

Liz : alors ?
John : rien à part des espèce de nymphes qui ne font que danser, chanter et...
Rodney : être au petit soin pour nous. En quoi est ce que sa vous dérange ?

S'en suivit une longue tirade des deux hommes. Elisabeth les regardait se chamailler.

Pensée de Liz : de vrai gamin. Ils vont me manquer.

John : est ce que sa va ?
Liz : hein quoi ?
John : je vous demande si sa va.
Liz : euh oui. (après quelques secondes) Non. J'ai quelque chose à vous annoncer. J'ai reçu une lettre du président qui me... propose de diriger la nouvelle division qui vient d'être créée et j'ai... accepté.
Rodney : quoi ?
Liz : vous avez très bien entendu. Je m'en vais dans une semaine. Je voulais vous dire que s'a n'à aucun rapport avec vous tous. Cette décision à été dure à prendre..
John : eh bien si vous pensez que s'est bien alors je vous approuve. Sur se excusez moi.

John sortit de la salle.

Rodney : c'est moi ou il n'avait pas l'air très convainquant.

Tout le monde ne dit pas un mot et Elisabeth baissa les yeux. Prenait t-elle la bonne décision ? Deux jours avaient passé depuis l'annonce de la nouvelle et toute la cité avait décidé de faire une petite fête pour le départ du docteur Weir. John lui n'était pas heureux de cette petite fête mais bon. John était dans ces quartiers allonger sur son lit quand quelqu'un frappa à la porte.

Teyla : colonel vous êtes là ?
John : non il n'y a personne.
Teyla : colonel si vous ne nous ouvrez pas Ronon défonce la porte.

John se leva de mauvaise grâce et alla ouvrir.

John : que voulez vous.
Teyla : savoir comment vous alliez ?
John : parfaitement bien pourquoi ?
Teyla : eh bien depuis l'annonce du changement de poste du Docteur Weir vous êtes plutôt froid avec elle.
John : se n'est pas ma faute si elle s'en va !!
Ronon : et sa vous gêne.
John : non.
Teyla : vous mentez très mal. Qu'est se qu'il y a ?
John : vous en comprenez pas le président ne lui a pas " demander " de diriger cette section. Il l'oblige à le faire et je suis sûr que sa a un rapport avec moi car je contredit ses ordres souvent et qu'il ne le supporte pas.
Teyla : je ne pense pas. En plus...
John : quoi ?
Ronon : se que Teyla veux dire c'est que vous devriez lui parler.
John : ok on verra.

Teyla et Ronon s'en allèrent et John resta seul. Au bout d'un certain temps il décida de partir. Il se dirigea vers le balcon ou il allait lorsqu'il avait besoin de réfléchir. Là il respira à fond et regarda la mer. Le fait qu'Elisabeth quitte Atlantis ne lui plaisait pas. Comment la cité allait fonctionner sans elle ? Mais lui en revanche la cité pouvait se passer de lui le major Lorne sera là.

Liz (surprise) : John !
John : Elisabeth.
Liz : vous allez bien ?
John : oui merci.
Liz : John je voulais vous...
John : arrêtez s'il vous plait. Je sais pourquoi vous partez !
Liz : ah bon.
John : s'est évident non. Washington ne supporte pas que je contredise vos ordre et donc comme vous n'arrivez pas à me contrôler il décide de vous rappelez.
Liz : mais sa n'a aucun rapport. J'ai pris cette décision toute seule personnes ne m'a obliger.
John : désolé mais je ne vous crois pas.

Liz alla dans son bureau et revint avec la lettre du président, elle la tendit à John.

Liz : allez s-y lisez.

John lut la lettre et arriver à la fin il replia la lettre.

John : je ne comprends pas.
Liz : s'est pourtant clair.
John : pourquoi vous vous en allez ?
Liz : la cité peut fonctionner sans moi, je n'ai plus d'utilité ici.
John : vous rigolez ? qui va faire tournez la cité.
Liz : quelqu'un est prévu pour mon remplacement.
John : eh bien sachez que pour moi, il ou elle ne vous remplacera jamais comme leader ici, jamais.

Puis John s'en alla. Le jour de la petite fête arriva. Elisabeth avait fini de préparer ces affaires et avait rassembler le tout car elle devait partir le lendemain à bord du dédale. Elle portait une robe noir a fine bretelle. John avait été chargé durant la fête de faire le discours d'adieu pour Elisabeth. La fête se déroulait dans le salle de la porte. Quand Elisabeth arriva toutes les personnes présentes avait une mine sinistre.

Rodney : docteur Weir ? Allez sur l'estrade pour faire votre discours.
Liz : merci Rodney.

Liz arriva sur l'estrade.

Liz : bonsoir. Je voulais vous remercier d'être là. Je voulais aussi vous dire que ces cinq année son été les plus belle de ma vie. Vous avez tous été d'une très grande aide pour moi. J'ai pu avoir votre soutien à chaque instant et dans tous les moments ; ceci est le dernier discours que je vais prononcer et je le termine en vous remerciant tous.

Les personnes dans la salle applaudir. Plusieurs dont Teyla et Elisabeth elle-même s'était mises à pleurer. John lui arriva il était en costume noir avec une chemise blanche. Tout le monde fit silence. Il s'avança sur l'estrade.

John : on m'a demander se soir de faire le discours d'adieu donc je vais commencer par dire que toute les personnes présentes ici se soir Elisabeth sont là pour vous rendre l'hommage qu'elle vous doivent et... et

John baissa les yeux.

John : non je ne peut pas faire ça.

John s'en alla et tout le monde le regarda subjugué. Que lui arrivait t-il ? Liz le regarda elle aussi et elle pouvait lire la tristesse sur son visage. Un murmure s'éleva de la foule. Elisabeth décida d'aller voir John car elle savait exactement ou il allait allez. Elle arriva sur le balcon. Il était là à regarder l'horizon.

Liz : John ?
John : s'il vous plait laissez moi ;
Liz : il n'en est pas question. John mais qu'est ce qu'il vous arrive je ne vous est jamais vu dans un tel état ?
John : écoutez. La cité à besoin de vous. Comment on va faire sans vous.
Liz : vous vous débrouillerez j'en suis sûr.
John : non désolé. Sa ne sera pas pareil.
Liz : ne me rendez pas la tâche plus difficile qu'elle ne l'est déjà.
John : je ne peux pas désolé.
Liz : pourquoi ?
John : parce que... parce que
Liz : pourquoi ?
John : je t'aime.
Liz : quoi ?
John : je t'aime, je ne veux pas que tu partes. Je n'imagine pas vivre sans toi.
Liz : je t'aime aussi mais John j'ai déjà accepté.
John : alors refuse. Dis leur non. Je t'en supplie.
Liz : d'accord.

Puis il s s'embrassèrent. Un tonnerre d'applaudissement s'éleva de la salle de la porte tout le monde les avait entendu et vu. Les deux amoureux se tournèrent vers eux et les regardèrent pensant à un avenir soudain magnifique.
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong