Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Accueil/Fanfics/Une histoire de tic-tac
Informations :
Auteur : Cami
: 08/03/2007
Note : -
Nombre de votes : 0


Histoire :
Genre : Slash, Weyla
Résumé : Ben y a pas vraiment d'histoire !lol
Spoiler : Hum... y a pô !
Note : C'est mon premier slash, je demande beaucoup d'indulgence !! J'ai eu beaucoup de mal à l'écrire et il faut vraiment encore que je me perfectionne en la matière ! Le résultat est très moyen mais j'espère que ça sera au moins correcte...
Disclamer : Rien à moi patati et patata









" Tic-tac-tic-tac-tic-tac "

C'était le seul et unique bruit qui retentissait dans sa chambre... Un bruit des plus énervant ! Le bruit sec et court d'une trotteuse bien bruyante marquant les seconde écoulées...

" Tic-tac-tic-tac-tic-tac "

Bon Dieu se bruit allait la rendre folle...

" Tic-tac-tic-tac-tic-tac "

Pourquoi d'habitude les couloirs si bruyant ne l'était il donc pas ? Dire qu'elle se plaignait tout le temps de ces bruits l'empêchant de savourer une sieste... Aujourd'hui, c'était enfin silence total mais ça foutu montre avait décidé de lui faire des misères !

" Tic-tac-tic-tac-tic-tac "

Ce fut les " tic-tac " de trop ! Elle enlevant sa montre d'un brutalité sans précédant et la jeta dans la pièce aussi fort qu'elle en avait la force. La montre percuta le mur de plein fouet avant de retomber sur le sol.

Elle ne se donna même pas la peine d'aller voir si ça montre avait été brisé par l'impact, après tout, pourquoi le ferait-elle ?

Elle se rallongea alors et tenta d'enfin allé rejoindre Morphée, qui était alors devenu son plus grand fantasme mais non ! Malgré le fait que sa montre se trouvait bien loin d'elle, elle avait toujours l'impression de l'entendre !

Elle enfouit sa tête sous son oreiller mais... rien n'y fit ! Les " tic-tac " étaient devenu comme une musique que l'on ne peut enlever de sib esprit ! Ils se répétaient incessamment telle un refrain !

Elle abandonna son idée de repos et se leva. Dans les couloirs, elle ne pouvait lutter contre son envie de haïr tous les gens présents.

" Pourquoi ne pouvaient-ils pas passé devant ma chambre en faisant tout ce vacarme ?! "Pensa-t-elle

Et elle continuait ça marche, jusqu'à ce qu'une voix situé derrière elle l'appelle :

" Dr Weir ! "

Elle aurait bien voulu mettre en marche un répondeur justifiant son absence mais il aurait été mal poli de faire semblant de ne pas entendre cet appelle.

Et d'ailleurs, pourquoi devait-elle toujours être poli ? C'est vrai, combien de fois a-t-elle dit des " bonjour " qui sont partis dans le vide depuis qu'elle était ici ?

Sur cette pensée, elle se retourna et adressa un sourire plus ou moins forcé à l'Athosienne l'ayant interpellé.

" Bonjour Teyla ! "
" J'ai cru que vous ne m'aviez pas entendu ! "Répondit-elle, avec un sourire indiquant sa bonne humeur
" Oh euh, je suis désolé mais je, j'étais dans mes pensées et je ne vous ai pas entendu tout de suite ! "Tenta de justifier la diplomate
" Pas entendu tout de suite ? "Demanda Teyla, avec incompréhensibilité
" Euh... Sinon hum, pour... pourquoi m'avez vous appelé ? "Dit-elle en changeant de sujet
" Pour vous dire " bonjour " "Répondit Teyla le plus naturellement du monde
" Oh oui bien sur ! C'est logique ! "
" Vous êtes sur que tout va bien ? Vous semblez fatigué ! "
" Oui je le suis ! "Affirma Elizabeth
" Vous devriez peut-être allé vous reposé ! "Conseilla Teyla
" C'est ce que je tentais de faire voyez-vous seulement à cause de ma montre, je n'ai pas ou ! "Dit-elle, brusquement
" Votre... montre ? "
" Ma trotteuse pour être exact ! "
" Votre trotteuse ? "
" Oui ma trotteuse !!! "Cria presque Elizabeth
" Ne, ne vous énervez pas ! "Dit Teyla
" Je ne m'énerve pas ! "
" Si ! Mais ne m'en veuillez pas mais... comment une trotteuse peut vous empêcher de dormir ? "Demanda Teyla
" Parce qu'un trotteuse sa tourne en faisant du bruit et que ce bruit et insupportable ! "Dit-elle, en insistant sur le dernier mot
" Oh, je vois... Et où alliez-vous comme ça ? "
" Je ne sais pas ! Vers mon bureau sans doute ! "
" Ca ne serait pas une très bonne idée ! "Affirma Teyla
" Pourquoi ça ? "Questionna Elizabeth sans comprendre
" Parce que vu votre état d'énervement, il serait bête que vous écriviez des choses accentuez par votre humeur pouvant nuire à certaine personne ! "Dit Teyla, avec un léger ton ironique
" Je ne suis pas énervé ! Juste de mauvaise humeur ! "
" Cela ne change rien ! Que diriez-vous de venir sur le continent avec moi cet après-midi plutôt ? "Commença-t-elle " Ca vous changerait les idées et ça ne pourra vous faire que le plus grand bien ! "Finit-elle en voyant qu'Elizabeth allé décliné la proposition
" Mais je ... Oh bon d'accord ! "
" Parfait ! "


Quelques heures plus tard, Elizabeth, Teyla, Carson et Lorne se trouvaient à présent sur le continent, Teyla savouraient les retrouvailles avec les Athosiens ne venant que très rarement sur Atlantis, et bien sur les autres !

Carson alla faire son travail : soigné les gens ! Pendant qu'Elizabeth dû encore faire ce qui l'énervait tant aujourd'hui, dire " bonjour " avec des grands sourires crispés !

Elle ne se sentait pas très a l'aise et même si habituellement elle gérait toujours très bien, cette fois-ci, elle n'y arrivait pas !

Pourquoi avait-elle dit " oui " ? Quelle idée farfelue ! Elle préférait de loin le bruit incroyablement stressant de sa trotteuse à celui des enfants criant de joie, chantant et sautillant !

Et elle resta ainsi, à jouer cette fausse comédie grotesque pendant au moins une bonne heure ! Néanmoins, ça n'échappa à Teyla !

Lors de visite d'Atlante, et de Teyla, sur le continent, les Athosiens avait pour habitude de faire du thé.

Cette coutume si l'on peut dire, ravissait Carson ! Ca devait sans doute être le plus grand amateur des divers merveilles culinaire des Athosiens ! Après Rodney bien évidemment ...

Teyla pensa que cela allait peut-être dérider Elizabeth et lui donné l'occasion de se détendre, se fut le cas ! En réalité, elle dit même mieux, elle ria !

En effet, alors que Carson tentait de boire son thé, un jeune garçon d'au moins 6 ans et sa petite soeur était venu sous la tente où ils se trouvaient et avait joué à l'équivalent du " chat et de la souris ". Bien évidemment, ce qui devait arriver arriva ! Malgré la prévention de leurs parents et de Teyla, la petite fille trébucha et tomba... sur le dos de Carson !

Le faisant se plier sous la pression, certes légère vu le poids de l'enfant mais la surprise ajoutée à cela... Il se courba donc et renversa au passage sa tasse sur sa veste ! Faisant une radieuse tâche !

Les seules personnes à ne pas rire de la situations furent les deux enfants et les parents bien sur, qui se mirent à enchaîné excuse sur excuse !

Ils voulurent punir leurs enfants mais Carson les en dissuada, justifiant que ça n'était qu'un accident et que ça leur apprendra à ne plus joué dans les lieux non propices à cet usage ! Ils y consentirent mais les enfants durent tout de même sortirent...

Environ deux heures plus tard, l'heure de partir vint, après des " au revoir " comme souvent ponctué de larmes pour certains enfants, déçu du fait que Teyla reparte à nouveau, le petit groupe de quatre regagnèrent le jumper, puis Atlantis !


Une fois de retour sur Atlantis, vers environ dix-sept heures, Carson regagna son lieu de travail, l'infirmerie, Lorne alla déposé les armes qu'il était contraint d'apporté malgré tout sur le continent à l'armurerie tandis que Teyla et Elizabeth prirent le chemin de leurs quartiers respectifs.

Elles firent un bout de chemin ensemble jusqu'à ce qu'elles arrivent devant ceux de l'Athosienne, où elles se quittèrent.

Elles ne se revirent pas de la soirée, chacune mangea à des heures différentes, Elizabeth aux environs de vingt heures en compagnie de Rodney et Carson et Teyla vers vingt heures quarante-cinq, en compagnie de Ronon avec qui elle avait achevé un entraînement.

Donc aucune chance qu'elles se croisent !

Lorsqu'elle regagna sa chambre, Elizabeth eu comme premier réflexe d'ôté sa veste. Mais alors qu'elle s'activait à cette tâche, elle se retourna en direction du mur contre lequel elle avait il y a quelques heures envoyées sa montre.

Elle stoppa son activité et fit remonter sa veste sur ces épaules avant de se rapproché du mur et de s'accroupir pour saisir sa montre.

Elle constata avec tristesse qu'elle avait brisé le verre en la jetant aussi fort ! Cela dit, la trotteuse continuait son chemin derrière le verre fissuré et continué sans aucun mal à formé de si parfait cercle.

" Cette trotteuse est une coriace "

Se dit-elle, à elle-même avant de s'éloigner du mur pour aller la posé sur son lit.

A ce moment là, des coups retinrent à la porte. Elle prononça un rapide " entré " avant de définitivement, ôté sa veste.

" Bonsoir, je ne vous dérange pas ? "Demanda timidement l'Athosienne en entrant.
" Non non ! "Affirma Elizabeth, en pliant son vêtement.

Teyla se rapprocha et vit de loin l'état fâcheux de la montre, elle l'a saisit avant de demander à Elizabeth :

" Comment c'est elle cassé ? "
" Oh eh bien... "Elle regarda le mur " Je me suis, on va dire, laisser emporté et l'ai envoyé contre le ...mur ! "
" Ah oui, c'est vrai, la trotteuse ! "

Elizabeth la regarda avec incompréhension.

" Vous aviez dit que votre trotteuse vous avez empêché de trouver le sommeil ! "Dit l'Athosienne
" Oh oui c'est vrai ! J'avais oublié ! "

Elle tendis sa mains vers Teyla pour qu'elle y dépose la montre. L'Athosienne s'exécuta, la frôlant bien évidemment au passage.

Elizabeth frissonna sans savoir pourquoi et tenta de la cacher en se retournant brusquement pour allé déposer sa montre sur un meuble non loin de là.

Elle se retourna vers Teyla et lui demanda en croisant les bras comme elle savait si bien le faire :

" Et que me vaux l'honneur de votre visite ? "
" Je voulais seulement m'assurer que vous aviez passé une bonne journée et que cela c'était avérer positif sur votre humeur. "Répondit Teyla
" Rassurez-vous, ce séjour sur le continent ma incroyablement détendu ! La prochaine fois que je me sens d'humeur maussade, je saurais à qui m'adressé ! "

Elle se rapprocha de Teyla et décroisa ces bras.

" En espérant pour le Dr Beckett que la prochaine fois, les enfants n'auront pas envie de se courir après ! "Dit Teyla
" Espérons-le surtout pour sa veste ! "Finit Elizabeth

Teyla sourit et pencha sa tête en avant, exprimant son amusement. Lorsqu'elle la releva, son regard s'encra dans celui de la diplomate.

L'Athosienne apposé une de ses mains sur le coup de la dirigeante qui fut surprise par ce geste, ne le comprit pas mais ne se dégagea néanmoins pas...

Elle était issue d'une culture différente, alors peut-être que cela voulait dire autre chose que ce qu'elle croyait à ce moment précis !

Les Athosiens se collaient bien leurs têtes en guise de salutation alors peut-être que caresser le coup d'autrui était un signe affectif, bien qu'elle n'en ai jamais vu aucun Athosiens le pratiquer dans se sens-là !

Au fur et à mesure, Teyla s'était rapproché d'elle et fit remonter sa main jusqu'à la joue d'Elizabeth, qui elle restait immobile.

Elle la regarda, attendant un signe lui indiquant si oui ou non, elle pouvait aller plus loin...

La réponse d'Elizabeth arriva quelques instants plus tard lorsqu'elle posa une de ses mains sur le coup de l'Athosienne et l'incita à se rapprocher d'elle.

Teyla s'agrandit légèrement en se mettant sur la pointe des pieds alors qu'Elizabeth s'abaissa, leur permettant alors d'accomplir ce que toutes deux voulaient depuis peut-être plus longtemps qu'elles ne le pensaient chacune...

Doucement, de peur de trop brusquer les choses et de fissuré comme le verre de la montre d'Elizabeth ce qui se produisait, elle s'embrassèrent.

Teyla céda la résistance employer par ses lèvres et laissa à Elizabeth la liberté d'explorer cet endroit qu'elle ne pensait jamais découvrir ainsi...

Petit à petit, leur baiser s'intensifia et elles finirent par s'étendre sur le lit de la diplomate, sans jamais rompre ce nouveau lien qui les unissaient...

Pour le moment, leur seule préoccupation était ce qu'elles vivaient actuellement, probablement jamais aucune d'elle n'aurait ne serais-ce qu'imaginer faire cela un jour, mais cela se produisait quand même ...

Elles savaient tout de même que si cette relation venait à être exposé au grand jour, elle ne serait jamais bien vue...

Quelqu'en soit la planète, le système solaire ou même la galaxie, il y a toujours des gens qui pensent qu'aimer une personne du même sexe que soit et anormal...

Mais ce sont ces gens là qui sont anormal car eux, ne comprennent pas que l'amour va au-delà du sexe de la personne qu'on désire...

Mais aucune d'elle n'allèrent pensé plus loin de ça, elle intensifièrent d'autant plus leur baiser, découvrant des choses et endroit d'elles qu'elles n'auraient jamais imaginer connaître...

Toutes les tensions que peuvent vivre deux femmes vivant dans un rythme aussi effréné que le leur furent évacuées durant cette nuit-là.

Elles n'urent nul besoin de mot pour exprimer les sentiments naissant qu'elles ressentaient l'une pour l'autre, les gestes et regards parlèrent pour elles...

Elizabeth put enfin rejoindre les bras de ce cher Morphée mais fut accompagné de cette femme avec qui elle n'envisageait plus rien sans...

Avant de le rejoindre, elle ne put s'empêcher de sourire à la seule penser du fait que sans sa chère trotteuse et son irritant " tic-tac ", tout cela ne serait jamais arriver ...

FIN
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong