Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Informations :
Auteur : Johnelizabeth
: 07/05/2007
Note : -
Nombre de votes : 0


Histoire :
Petit fanfiction écrite suite à la demande d'une bloggeuse, faite hier après-midi... J'attends vos réactions !!


Retour à la case départ. Il n'en revenait pas. Après tout ce temps, tout ce chemin parcouru. Tout ça pour en arriver là. Encore... Quel gâchis !
Il l'avait encore perdu... Ce qu'il y avait de plus cher à ses yeux sur cette planète venait encore une fois de lui glisser entre les doigts. Sa confiance... Il y avait un an, quasiment la même chose c'était produite. C'était à leur retour de Doranda. Il avait voulu s'excuser ce jour-là. Lui demander pardon pour sa folie et son ambition. Le serrer dans ses bras et lui avouer comme il s'en voulait d'avoir mis sa vie en danger. Mais au lieu de ça, son ego repris le dessus et il présenta de sobres et plates excuses pour son comportement sortant de l'ordinaire.
Mais le pire de tout était bien le retrait de sa confiance. Il avait beaucoup souffert de cette sorte de période d'essai pour savoir s'il était encore digne d'une quelconque forme de confiance. Et à présent, il refaisait la même erreur. Mais cette fois s'en était trop, cela faisait trop longtemps qu'il vivait cet amour tout seul, qu'il se faisait du mal tout seul. A attendre, attendre en vain un geste, un pas vers lui. Mais, il n'avait jamais bougé, le désespérant un peu plus à chaque fois. Il ne savait pas trop comment il allait réagir au vu de sa prochaine déclaration. Il espérait ne pas se faire rejeter, il avait bien vu à quel point il tenait à lui. Combien de fois il lui avait sauver la vie mais... était-ce de l'amour ou une profonde amitié à son égard ? Il était grand tant pour lui de tirer les choses au clair. La comédie avait assez durée. Il avait mis trop de temps à retrouver sa confiance et leur complicité. Il ne voulait plus revivre cet enfer.
Il se dirigea alors d'un pas décidé vers les quartiers de l'homme qu'il aurait voulu faire sien. Il frappa fébrilement à sa porte et quelques secondes plus tard apparu un homme fatigué et décoiffé dans l'encadrement.
- Vous allez me faire le même coup chaque année ? Je ne veux pas de vos excuses, Rodney.
- Je peux entrer ? demanda-t-il le visage lourd du poids de sa future confession.
Le militaire le laissa entrer et referma la porte derrière lui.
- Je suis vraiment désolé, John. Perdre votre confiance... A nouveau... Je ne voulais surtout pas vous décevoir. C'est vraiment la dernière chose au monde que je souhaitais. Ne m'en veuillez pas trop s'il-vous-plaît, John.
Rodney s'arrêta là, sa voix tremblait beaucoup trop et le Colonel aurait pu remarquer qu'il était au bord des larmes.
- Je ne vous en veux pas Rodney, cria le militaire. Enfin, si je vous en veux. Vous auriez pu y rester ! Vous avez mis votre vie en danger pour cette stupide...
John devint rouge de rage, les mots avaient du mal à sortir de sa bouche.
- On est une équipe ! Vous ne pouvez pas prendre la décision de récupérer une arme extraterrestre dans un laboratoire en train de s'effondrer pour nous sauver ! Vous aviez confiance en cette femme alors je lui ai fait confiance parce que j'ai confiance en vous et elle nous a trahit. Elle a essayé de vous tuer pour récupérer ce satané truc ! Imaginez que je ne sois pas arrivé à temps, qu'est-ce qui se serais passer ? Vous auriez pu...
La voix du Colonel Sheppard s'étrangla, des larmes de rage n'était pas loin à la frontière de ses yeux.
- Et je vous aurait manqué... si jamais j'étais...
John posa gravement son regard sur lui et hocha la tête.
- Beaucoup...
C'était tout ce que sa voix lui permit de prononcer, l'émotion étant trop forte.
- Moi aussi, je tiens beaucoup à vous, John.
Rodney se rapprochait sensiblement rapprocher de lui, pas à pas.
- Je suis désolé de vous avoir fait si peur.
Un faible espace les séparait maintenant. John ne recula pas et laissa le scientifique se rapprocher de lui, encore et encore...
- Cela fait trop longtemps que je garde ça pour moi. John...
Le canadien ne put pas finir sa phrase que la bouche d'un certain militaire s'était déjà collée à la sienne. Rodney ne comprit pas tout de suite ce qu'il se passait. Son génie était en mode pause. Il savourait simplement ce moment tant attendu. John passa alors une main dans ses cheveux et approfondi le baiser tandis que Rodney se collait à lui dans une étreinte chaude et rassurante.
C'est vrai que son militaire n'était pas très doués avec les mots mais bon dieu ce qu'il était doué avec sa langue !

THE END
Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong