Accueil Forum Episodes Galerie Liens Contact


Accueil/Fanfics/Le Pouvoir des Anciens
Informations :
Auteur : Sarah
: 28/09/2005
Note : 5.5
Nombre de votes : 2


Histoire :
La base d'Atlantis était calme. Chacun était de son côté, occupé à ses affaires. Le major s'acharnait contre Teyla et ne parvenait qu'à chaque fois, à se faire battre.

Sheppard: Je dois admettre que j'ai trouvé plus fort que moi!

Teyla: Avec un peu d'entrainement, je suis sûre que vous parviendrez à un bon niveau.

Sheppard (il esquive un coup et tombe par terre): Oh non, il me faudrait beaucoup plus pour être à ce niveau.

Teyla le relève et lui esquisse un sourire.

Teyla: Bon, d'accord, je vois que vous ne tenez plus debout, je vais vous laissez vous reposer.

Sheppard: Il n'en est pas question!

Soudain aux hauts-parleurs Weir, fait une annonce.

Weir: Major Sheppard pouvez-vous venir, je vous prie.

Sheppard (à Teyla): Bon et bien se sera pour une prochaine fois à ce que je vois.

Il prend ses affaires et rejoint Weir dans son bureau. Lors de son passage sur la passerelle, il remarque une jeune femme brune ayant prit sa place face à Teyla. Il continue son chemin à la rencontre de Weir.

Weir: Allez vous préparer, vous partez en mission. Vous serez acoompgné par Sarah Johnson. Vous partez tous les deux dans une dizaine de minutes.

Sheppard: Qui est Sarah Johnson?

Weir: Vous le saurez bien assez tôt. Vous pouvez disposer.

Sheppard sorti et vit que la jeune femme brune rendait la vie dure à Teyla. Elle était armée de saïs. Il remarqua également que tout le monde s'était arrêté pour les observer. Il descendit et rejoignit Carson.

Sheppard: Qui est-ce?

Beckett (en train de révasser): Une somptueuse créature, répondant au doux nom de Sarah.

Sheppard ramena Beckett à la réalité.

Sheppard: Vous êtes encore avec nous??

Beckett: Bien entendu!

Sheppard: Alors vous fermerez la bouche, c'est ignoble on dirait mon boxer.

Beckett fermit la bouche aussitôt.

Beckett: Vous avez un chien?

Sheppard: J'avais. Le pauvre s'est fait butter par un 33 tonnes. donc pour revenir à notre conversation, c'est elle Sarah Johnson?

Devant eux Teyla et Sarah se démenaient comme des furies pour savoir laquelle des deux aurait le dessus sur l'autre.

Beckett: Exactement. Sarah Johnson.

Sheppard: Je ne l'avais jamais vue auparavant. D'où elle sort?

Beckett: Pas d'une autre galaxie en tout cas. Son truc s'est de s'envoyer en l'air...

Sheppard: C'est une blague??

Beckett: Non, elle est pilote de F14 Tomcat. Vous devriez voir ce dont elle capable avec un manche à balais...

Sheppard le regarda de biais.

Sheppard: Je ne préfère pas...

Finalement, Teyla fut vaincue par Sarah qui la tenait à sa merci, un saï sous la gorge.
Beckett reprit son état habituel.

Beckett: Si elle est ici c'est un peu pour ses qualités de pilote, mais c'est parce qu'elle est la seconde personne à avoir activer le siège où vous vous êtes assis lors de notre première rencontre.

Sheppard: Elle possède le gêne des Anciens.

Beckett: C'est ça.

Soudain, ils virent Sarah qui avait changé de tenue et qui s'approcahit d'eux.

Beckett: Oh mon dieu, elle vient par là!

Sheppard: Et bien, Crason ce n'est pas le moment de flancher!

Beckett s'éloigne lentement de John.

Beckett: Je crois que je vais vous laisser, vous avez sans doute pleins de choses à faire.
Sarah, s'arrêta net devant John.

Sarah: Major Sheppard je suppose?

Sheppard: Vous supposez bien.

Il esquissa alors un magnifique sourire dont lui seul avait le secret. Ils se dirigèrent ensuite vers le Jumper qui les attendait.
A l'intérieur, John se plaça la place du co-pliote.

Sheppard: On m'a dit que vous étiez douée dans le ciel, alors les commandes sont à vous.

Sarah: Je me dois de refuser car j'aurais peur de vous faire recracher votre sandwich au poulet de 10 H.

Sheppard: Je prends le risque.

Sarah s'installa et le Jumper démarra. Au bout de quelques secondes, de maîtrise, Sarah fit passer le vaisseau par la porte des étoiles.
Ils arrivèrent sur une planète recouverte de neige.

Sarah: Et bien, j'espère que vous avez prévu les doudounes car je n'ai rien d'autre.

Sheppard observa Sarah de la tête aux pieds. Elle portait un pantalon noir assez moulant et un pull gris qui laissait apparaître son nombril.

Sheppard: L'uniforme vous connaissez?

Sarah: Plutôt mourir que d'enfiler un de ces trucs si ringard.

Sheppard: Merci.

Sarah: Désolée, mais je ne suis pas le genre de fille qui porte l'unforme pour faire plaisir à ces supérieurs...

Sheppard: Je vois. En tout cas, c'est un très beau tatouage que vous avez là.

Sarah observa son tatouage puis fit un sourire de gamine contente à John.

Sarah: On m'a toujours dit que mêm toute petite je l'avais déjà.

Sheppard: Vos parents étaient fanatiques des tatouages?

Sarah: Mes parents sont morts, je ne les ais jamais connus...
Sheppard ne dit plus rien. Il ne savait plus où se mettre. Il venait de faire une erreur de première. Au bout de quelques secondes, il changea de conversation.

Sheppard: Alors vous me montrez vos talents, où vous préférez vous faire doubler par les oiseaux?

Sarah: Très bien, alors accrochez-vous.

Sheppard s'installa au fond de son siège et regarda droit devant lui. Sarah poussa les moteurs à pleine puissance. Ensuite dans l'élan, elle fit faire au Jumper des tonneaux dans les airs.

Sarah: Alors major? Qu'en dîtes-vous?

Sheppard: Et bien mis à part le sandwich au poulet qui comence à se manifester, je dois dire que je suis impressionné.

Soudain quelque chose les percuta de plein fouet. Le vaisseau perdit de la puissance et alla s'écraser au sol.
Lorsque Sarah ouvrit les yeux elle remarqua que le major Sheppard avait disparu. Il avait été projeté dehors.

Sarah (pour elle même): Major c'est pas le moment de prendre l'air!

Elle sortit du vaisseau et alla jusqu'à lui. Il était inconscient. Sarah le traîna alors à l'intérieur pour le mettre à l'abri de la neige.

Sarah (en tapotant John): Major vous m'entendez? Major?

Une tâche de sang ornait son uniforme.

Sarah: Et merde!

Elle lui ôta immédiatement sa veste et sa chemise pour examiner la blessure. A sa grande surprise, il n'y avait rien, à part de vieilles cicatrices. Sarah en frola une sans le vouloir, ce qui déclencha une réaction inattendue. En moins de cinq secondes Sheppard ouvrit les yeux, attrapa Sarah et passa derrière elle pour l'étrangler.

Sarah (d'une faible voix): Arrêtez...

Sheppard reprit ses esprits et lâcha la jeune femme.

Sheppard: Ne faîtes plus jamais ça!

Sarah (frottant son cou): Je tacherai de m'en rappeler.

Le major boutonna sa chemise et fermit sa veste.

Sheppard: Où sommes-nous?

Sarah: Loin, très loin de la porte des étoiles.

Il s'approcha du tableau de bord pour constater les dégats.

Sheppard: Evidemment, le GPS est mort. On va sortir pour repérer les éventuels dégats extérieur et trouver ce qui nous a heurté.
Ils sortirent tous les deux, tandis qu'une tempête s'approchait rapidement.

Sarah: J'ai une idée. Vous prenez mon arme et faîtes le guet, pendant que je vérifie les moteurs et tout le reste.

Elle sortit alors son arme de poing de l'arrière de son pantalon.

Sheppard: Et bien, vous ne portez peut-être pas l'uniforme, mais je constate avec plaisir que vous êtes armée.

Elle lui tendit l'arme et alla voir les moteurs. Sheppard se tenait de l'autre côté du vaisseau et faisait les cent pas.

Sheppard: Alors docteur, votre diagnostic?

Sarah: A croire que cet engin est comme vous. Il paraît en mauvais état de l'extérieur, mais à l'intérieur tout roul à merveille. En clair, il n' y a que de la tôle froissée.

Elle entendit alors un bruit mystérieux.

Sarah: Sheppard? Vous êtes toujours avec moi? Sheppard?

Elle fit le tour et vit Sheppard assit contre le Jumper une flèche en métale dans les côtes.
Sarah: Décidément, c'est pas notre on jour on dirait.

Elle se précipita vers lui et le porta à l'intérieur. La jeune femme ouvrit pour la seconde fois sa veste et sa chemise. John était à l'agonie mais conscient.

Sheppard: On dirait que vous aimez ça, m'enlever ma chemise.

Sarah ne répondit rien. Elle posa délicatement son genoux sur le ventre du major, empoigna la flèche et tira d'un coup sec. L'homme prit de douleur, se mit à hurler.

Sarah: Vous disiez?

Sheppard: Oubliez, ce n'était pas important.

Elle ôta son genoux et s'installa à califourchont sur John.

Sheppard: Si quelqu'un arrivait et nous voyait, il se poserait sans doute des questions...

Sarah: Vous avez un briquet?

Sheppard: Poche arrière droite.

Elle sortit le briquet délicatement, prit le couteau caché dans sa botte droite et brûla la lame.

Sheppard: Qu'est-ce que vous allez faire?

Sarah: Cotteriser la plaie. Attention c'est chaud.

Un second hurlement se fit entendre dans la forêt enneigée. La jeune femme pansa la blessure et rhabilla John. Ensuite elle le couvrit de sa veste.

Sheppard: Il fait un froid de canard ici.

Sarah le porta jusqu'au siège du pilote.

Sarah: Je vais sortir voir si je peux localiser la porte des étoiles.

Sheppard: Pourquoi ne pas y aller avec le Jumper?

Sarah: Avec cette tempête de neige? Impossible.

Sheppard: Prenez votre veste, vous allez crever de froid.

Sarah lui esquissa un sourire.

Sarah: Une vest pour deux personnes...Non, vous en aurez sans doute plus besoin que moi.

Elle lui tendit les ration de secours.

Sarah: Ok, ce ne sont pas de fantastiques sandwichs au poulet, mais je n'ai que ça. Très bien, si il se passe quelque chose et que vous en avez l'occasion alors fuyez. Vous devriez vous en sortir. Si je suis en retard faîtes de même. On se donne une heure.

Elle commença à s'éloigner pour sortir.

Sheppard: Sarah?

Elle se retourna.

Sheppard: Surtout ne soyez pas en retard.

Elle sortit et disparu aussitôt sous la neige. Il faisait terriblement froid, mais Sarah tenait le coup.

Sarah: Et dire que je ne sait même pas pourquoi on était venu ici. Encore une idée de Weir. Ah! Elizabeth Weir et ses idées à la con! Je te jure! Franchement si je tenais l'abrutit qui a eut l'idée géniale de la mettre à la tête des troupe, ce type passerait un mauvais quart d'heure.

Elle s'arrêta quelques secondes pour regarder si elle avait parcouru beaucoup. Elle se tourna mais ne vit pas le Jumper.

Sarah: Ah, c'est malin! Ma fille tu as oublié de prendre un point de repère pour pouvoir revenir.

La neige s'arrêta de tomber et le silence s'installa. Elle fit alors quelques pas de plus, mais stoppa net. Une forme indistincte venait de passer devant elle.
Sarah: Que faire? Courir? Pour aller où? Oh, c'est pas mon jour!

Elle se mit à courir tout en regardant derrière pour voir si elle n'était pas suivie. Mais elle finit par se cogner à un arbre dont le tronc était en deux morceaux. Au milieu, se trouvait un insecte de taille. Ce fut alors l'obscurité totale.

Sheppard (en chuchotant): Sarah? Sarah!

Elle reprit alors connaissance.

Sarah: Mais comment suis-je...?

Sheppard: Revenue? Grâce à nos chers amis les Wraiths.

Sarah: Quoi?!

Elle tenta d'observer les alentours, mais fut prise d'une horrible douleur dans le cou.
Sheppard: N'essayez pas de tourner la tête vous n'y parviendrez pas. En tout cas pas avec ce que vous avez au cou.

Sarah:Qu'est-ce que c'est?

Sheppard: Une sale bestiole, une sorte de sangsue, comme celle que j'ai eu il y a quatre mois. Vous vous souvenez?

Sarah: Si je me souviens? J'étais présente lors de la combinaison Sel et eau...

Elle se sentait de plus en plus faible et voyait trouble. Soudain les Wraiths arrivèrent.

Wraith#1: Emmenez l'homme, il fera l'affaire pour le maitre.

Wraith#2: Que fait-on d'elle?

Wraith#1: La bestiole s'en chargera d'ici quelques instants. Sinon, le froid le fera lui même.

Deux Wraiths emmenèrent Sheppard et laissèrent Sarah à moitié morte.

Sheppard (affaibli par sa blessure): Sarah...!

Le plus fort frappa John pour qu'il se taise.

____________________________________________________________

Weir: Mais qu'est-ce qu'ils fabriquent, ça fait deux heures qu'ils devraient être rentrés... MacKay, Ford, Teyla, prenez un Jumper et partez à leur recherche.

____________________________________________________________

Sarah était à l'agonie, elle ne parvenait presque plus à respirer. Elle se traina avec le peu de force qui lui restait sur le sol pour tenter de rattraper les autres.

Sarah: John...John...Jo...
Soudain en plein milieu de la forêt, dans la neige, elle perdit connaissance. Un long moment après, elle sentit le vent chaud lui caresser le visage. Elle se réveilla et découvrit que le paysage avait complètement changé, c'était le désert.

Sarah: C'est une blague?

Elanya: N'ayez pas peur, mes amies et moi ne vous voulons aucun mal.

Sarah: Où suis-je?

Elanya: Dans la parti sud d'Artya. Nous vous avons trouvée durant la nuit et comme vous sembliez en danger, nous vous avons porté secours.

Sarah restait muette.

Elanya: Pardonnez-moi, je ne vous ai pas dit comment je m'appelais. Je suis Elanya, reine des Artiennes.

Sarah: Moi c'est Sarah, Sarah Johnson.

Elle se leva et s'apprêta à partir.

Elanya: vous devez rester alongée Sarah.

Sarah: Impossible, je dois retrouver un ami qui a été capturé par les Wraiths.

Elanya: Et bien, je ne peux pas vous emmener, mais je peux vous dire où ils se cachent.

Sarah: Où ça?!

Elanya s'avança et lui prit les mains.

Elanya: Promettez-moi auparavant, que quoi qu'il arrive vous ne prendrez pas peur face au destin.
Sarah: Très bien je le jure.

Elle ne comprenait pas vraiment, mais gardait tout de même son sang froid.

Elanya: Vous voyez l'énorme masse noire ressamblant à un rocher? C'est là bas. Prenez ceci et également un cheval.

Elle lui tendit deux saïs mais beaucoup plus beaux que les siens.

Elanya: Bon courage! Que les Anciens veillent sur vous!!

Sarah: Merci!!

Elle monta à cheval et s'en alla au galop.

De leur coté, la seconde équipe trouva le Jumper One.

Teyla: Il n'y a personne à l'intérieur.

Ford: Les Wraiths sont venus par ici...

MacKay: Comment le savez vous?

Ford: Il y a du sang sur le sol...
MacKay était un homme de terrain, mais ce qui l'effrayait le plus c'était bien les Wraiths.
Après une heure de chevauchée, Sarah arriva au pied de la forteresse Wraith.

Sarah: Bon et bien il n'y a plus qu'à frapper à la porte et leur demander Sheppard...un jeu d'enfant.

La jeune femme prit les saïs, ce qui lui donna le sourire.

Sarah: Une fos le plan trouvé, on passe à l'action.

Elle se leva et courut à l'intérieur sans se faire remarquer. Là, elle égorgea trois Wraiths. Elle arriva ensuite dans une grande salle où se trouvaitle "maître". John était en face de lui, attaché avec des chaînes à des poteaux en bois. Il était torse nu et le Wraith était en train de le vider de son énergie vitale.

Dans la haine, Sarah s'élança et assomma le monstre. Sheppard quant à lui, n'était pas en bon état.

Sarah: Ce n'est pas le moment John!!!

Guidée par son instinct, elle ôta ses gants, la veste qu'Elanya lui avait offerte et prit john dans ses bras. Elle posa sa main droite près de la blessure Wraith et sentit une intense chaleur la traverser. Soudain, une de ces vieilles cicatrices dans son dos s'ouvrit et le sang se mit à couler tout le long. Le Wraith se releva et prit Sarah par le cou. Il hurla à mort et se mit à fondre comme ravagé par l'acide.
John ouvrit un instant les yeux et repoussa Sarah qui tomba à terre comme un vieux chiffon. Et pour tous les deux se fut le noir total...

Beckett: Major? Vous m'entendez?

John avait ouvert les yeux et remarqua qu'il était sur Atlantis.

Sheppard: Parfaitement Crason.

Beckett: Vous avez eu de la chance, major. Je n'avais jamais rien vu de tel.

Sheppard: Comment va Sarah?

Beckett s'arrêta netet regarda John droit dans les yeux. Il avait une mine terrible.

Beckett: Et bien... je dois vous dire...

Sheppard: Quoi?!

Beckett: Elle va du feu de Dieu! Elle doit être en train de faire une partie de basket avec Ford.

Sheppard fut soulagé.

MacKay: Elle a montré les plus charmants aspects de votre personnalité.

Sheppard: Hein??

Beckett: Lorsque nous avons fait une analyse de son sang, nous avons pû observer que le gêne des Anciens était très développé chez elle. Et qu'il a suffit d'un contact avec vous ou plutôt votre sang pour l'activer.

Sheppard: Activer quoi??

MacKay: Le fabuleux pouvoir des Anciens, celui qui est capable de soigner les blessures infligées par les Wraiths.

Beckett: Une sorte d'échange, sa jeunesse contre votre vieillesse prématurée.

Sheppard ne savait plus quoi dire, d'ailleurs Beckett ne lui en laissa pas le temps.

Beckett: J'ai omis de vous dire que lors de cet échange, elle à également absorbé certains de vos traits.

Mackay; Ouais, elle est devenue tête de mule et grande dévoreuse de sandwich au poulet.

Après deux jour de repos, John se remit sur pied et alla voir Sarah. Elle n'était plus la même, une énorme mèche blanche avait prit place dans ses cheveux bruns.

Sheppard: Sarah?

Elle s'approcha doucement de lui.

Sarah: Vous êtes enfin debout.

Sheppard: Je tenais à vous remercier, sans vous je serai déjà au ciel.

Son regard était fixé sur la mèche.

Sarah: Ne vous en faîtes pas, on s'y habitue très vite et puis ça change de l'ordinaire.

Elle l'embrassa sur la joue et s'en alla rejoindre Teyla, Ford et Mackay.
Sarah faisait enfin parti de l'équipe.

FIN






Rechercher dans les fanfics (auteur, titre, mot, ...)


Reunion Stellaire David Hewlett - FR The Scifi World SeriesTele.net
Tous droits réservés © 2010 GateShip-One.net | Equipe | Copyright | Favoris
TinyButStrong